Othis ► [Vidéo] Inspection annuelle de la brigade de gendarmerie de Dammartin-en-Goële : une nouvelle action caritative se prépare

Le lieutenant Yann Cuzet, commandant la brigade de gendarmerie de Dammartin-en-Goële, a présenté, jeudi 1er février, Othis, le bilan de sa brigade aux autorités et partenaires du territoire, dans le cadre de l’inspection annuelle de l’unité. Il a annoncé le renouvellement de la course caritative organisée par l’association les 40 Rugissants.

L’espace François-Mitterand a accueilli les nombreux invités qui ont assisté aux discours. Ceux-ci ont suivi l’inspection annuelle de la brigade de Dammartin-en-Goële, une des obligations de la gendarmerie. A cette occasion, le lieutenant Cuzet, outre le bilan de la brigade, a rappelé la course caritative organisée par l’association les 40 Rugissants : « En plus de ses missions de sécurité, la gendarmerie de Dammartin s’investit dans des actions solidaires. En 2023, nos avons organisé et participé à une course caritative de 24 heures qui a permis de récolter 10 000 euros. Les fonds ont été versés à l’institut Gustave-Roussy pour les enfants malades du cancer. Le résultat nous a encouragé à renouveler la course qui aura lieu les 29 et 30 juin. Cette fois, la recette sera au profit de l’association dammartinoise, Les rêves de Célestin. »

Un bilan 2023 « dense »

Le lieutenant Cuzet a dressé le bilan de l’année écoulée :  « L’année 2023 a été dense, avec 2 545 interventions dont plus de 1 000 de nuit. Certaines typologies d’actes ont augmenté de manière conséquente : je pense aux violences intrafamiliales. C’est un phénomène qui est par essence difficile à endiguer. Notre réponse a toujours été intraitable et systématique et elle le restera. »

Lutte contre les bandes et émeutes de juin

Le lieutenant Cuzet a également évoqué deux phénomènes nouveaux auxquels la brigade a dû faire face : les bandes de jeunes se donnant rendez-vous sur les réseaux sociaux et les émeutes de juin. Face à ces situations, la réponse de la gendarmerie a été, comme le dit le lieutenant, « ferme et proactive, avec des interpellations, une occupation du terrain et une anticipation des patrouilles ».

Viviane Didier, maire d’Othis, déclare  : « La ville d’Othis est honorée de vous accueillir aujourd’hui. Je veux souligner l’excellente collaboration que nous avons avec le lieutenant Cuzet et sa brigade. »

Une institution ancrée dans le territoire

Le chef d’escadron Marc-Etienne Bufflier, commandant la compagnie de Meaux, indique : « La gendarmerie est une institution militaire avec des traditions, qui intègre aussi la modernité. La brigade de Dammartin  s’adapte aux nouvelles technologies et accueille chaque année de nouveaux arrivants. »

L’unité de Dammartin est composée de quarante gendarmes.