Croissy-Beaubourg ► L’élection du maire, Michel Gérès, est validée par le Conseil d’Etat

Croissy-Beaubourg ► L’élection du maire, Michel Gérès, est validée par le Conseil d’Etat

Le Conseil d’Etat a validé le résultat de l’élection municipale de mars 2020 à Croissy-Beaubourg. Michel Gérès qui reste finalement maire, a annoncé la décision de justice, samedi 6 mars. 

Michel Gérès conserve son fauteuil de maire. La haute juridiction administrative a invalidé le jugement du tribunal administratif de Melun du 29 septembre qui avait annulé le scrutin municipal, et a tranché en faveur de la liste du maire. Celui-ci avait fait appel et avait pu conserver son mandat en attendant le jugement du Conseil d’Etat. Samedi, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Michel Gérès déclare : « Il n’y a jamais eu de fraude à l’élection municipale, ni avant, ni pendant, ni après. Nous avons toujours respecté le suffrage universel. » 

Pourtant, en première instance, les juges avaient estimé que la cérémonie des vœux, en janvier 2020, présentait « une ampleur inhabituelle révélant l’existence d’une manœuvre dans le contexte pré-électoral » et avaient  noté que le coût par participant avait « substantiellement augmenté » comparé à 2019. Dimanche 15 mars 2020, la liste conduite par Michel Gérès avait obtenu 503 voix contre 477 pour son adversaire, Maurice Amato, soit un écart de vingt-six voix. 

Mickael Gaillard, adjoint au maire chargé de la communication et de la culture, se souvient : « Nous avions été très surpris de la décision du tribunal administratif de Melun. Le rapporteur public nous avait pourtant donné raison. » Toutefois, le conseil d’Etat a réexaminé l’ensemble du dossier et a rejeté les points retenus par le juge en premier instance, en particulier l’utilisation du téléphone du maire par le candidat. "C'était le même depuis plus de 20 ans" a précisé Mickael Gaillard. 

Lors de son allocution, Michel Gérès a dénoncé « les centaines de mensonges » colportés par ses adversaires. Il souhaite « apporter la preuve que tout ce qu’ils ont raconté était faux », sans esprit « revanchard ». Il a mis en avant sa nouvelle équipe : « Tout va se mettre en route. On va surprendre par notre volonté d’action », et a assuré de « sa passion d’apporter le bonheur aux autres » et d'être « le maire de tous ». 

 

Département Napoléon du 1er mai au 30 mai 2021

 

 

 

Dernière modification le samedi, 27/03/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top