Boutigny ► [Vidéo] Risques d'effondrements dans la Montagne interdite d'accès : un espoir de réouverture du site

Boutigny ► [Vidéo] Risques d'effondrements dans la Montagne interdite d'accès : un espoir de réouverture du site

La Montagne qui se situe derrière Boutigny, Nanteuil-lès-Meaux et Fublaines, a été interdite d’accès. Les maires veulent s’entretenir avec le président du Conseil départemental pour étudier les solutions à envisager afin d’ouvrir de nouveau le site, ancienne carrière de gypse, aux promeneurs, chasseurs et vététistes. Ils ont informé les habitants par un courrier déposé dans les boîtes aux lettres, mardi 29 décembre. 

 

Le bois Lecomte, plus souvent appelé la Montagne, est désormais interdit d’accès. Abordable par des chemins partant de Nanteuil, de Boutigny ou encore de Fublaines et étendu sur les trois communes, le site est devenu dangereux pour ceux qui s’y aventurent. Les promeneurs, les chasseurs, les vététistes et même les motards adeptes des célèbres bosses du Trou blanc qui ont formé presque naturellement une piste sablonneuse en sous-bois, devront renoncer aux balades ou exercices périlleux, y compris sur les chemins. Le site n’est plus qu’un gruyère et les trois maires concernés ont chacun pris un arrêté de péril imminent.

Garage Bos du 1er mai au 31 mai 2021

Les cent hectares de terrain, sur lesquels la végétation a poussé après l’exploitation durant des années pour extraire le gypse, appartient au Département à 70%.  

Marc Robin, le maire de Boutigny, explique : « C’est devenu une zone naturelle assez exceptionnelle avec beaucoup d’espèces végétales et animales. Elle est aussi historique pour l’économie. Autrefois, dans la montagne, il y avait un village avec des cultures comme la vigne. Le gypse a été exploité individuellement. C’est aux environs des années 1900 que l’exploitation est devenue plus industrielle avec une usine de plâtre à côté du chemin du Rû des cygnes. Le plâtre était ensuite acheminé ailleurs par la rivière la Marne qui se trouve au pied de la montagne, sur la route de Basses-Fermes, à Fublaines. Le sol a été exploité fortement, à hauteur de 75% de la surface totale, jusqu’après la seconde guerre. Il y a un grand nombre de galeries à hauteur d’homme, sur cinq niveaux. Ce qui fait que si on tombe dans une galerie, on risque de descendre très bas. Avec les cheminées d’aération des galeries non rebouchées, les infiltrations d’eau, et le manque d’entretien, c’est devenu vraiment dangereux. »

Depuis les années 2000, de plus en plus d’affaissements ont été constatés. Après l’arrêté interdisant l’accès, les maires des trois communes souhaiteraient rendre la Montagne de nouveau accessible après travaux et prévoient de se réunir avec le Département afin de trouver des solutions.

 

Département Napoléon du 1er mai au 30 mai 2021

 

 

Dernière modification le mardi, 05/01/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top