Claye-Souilly ► Rotary club : Bernard Béraud décoré de l'ordre national du Mérite [Vidéo]

Claye-Souilly ► Rotary club : Bernard Béraud décoré de l'ordre national du Mérite [Vidéo]

 

Bernard Béraud, du Rotary de Claye-Souilly/Roissy CDG, a été décoré de l'ordre national du Mérite, samedi 12 septembre. La réception s'est déroulée à la salle Plaine oxygène à Claye-Souilly.

Bernard Béraud a reçu la médaille de chevalier de l'ordre national du Mérite. C'est l'action qu'il a menée en créant et développant le club emploi cadres qui lui a valu la distinction. Celle-ci lui a été remise par Philippe Bargain, ancien chef du service médical de l'aéroport de Roissy CDG. 

Roissy manga oct 2020

Ainsi, les membres du Rotary club de Claye-Souilly/Roissy CDG étaient réunis, samedi, pour célébrer l'événement. Famille, amis rotariens, anciens collègues entouraient Bernard pour l'occasion. 

Le maire, Jean-Luc Servières, a remis la médaille de la Ville à l'impétrant et si, lors des discours, l'amitié a été placée en exergue, les actions de Bernard au sein du Rotary ont été expliquées par le détail. Son but, depuis la création du club emploi cadres (CEC), en 2007, à Meaux, a été, et est toujours, de mettre à la disposition des demandeurs d'emploi le réseau Rotary. Un second club est né en 2012, toujours à Meaux, puis d'autres en 2015, à Compiègne, Clermont, Pontault-Combault et Orsay. 

Jean-Claude Chauveau, ancien gouverneur du district 1770 du Rotary, déclare : "Tous ces résultats caractérisent Bernard, homme de caractère, d'action et de conviction... L'association qui regroupe les clubs emploi cadres dans le cadre du Rotary international, après trois années d'existence, est un vrai succès. Elle compte dorénavant onze clubs actifs."

En 2020, huit cents adhérents ont été enregistrés sur l'ensemble des clubs et 80% des inscrits ont retrouvé une place dans le monde du travail. "10 à 15% des réinsérés créent eux-mêmes leur emploi, représentant une centaine de créations... Bernard est un exemple pour nous tous et pour toutes les jeunes générations qui peuvent s'en inspirer", souligne Jean-Claude Chauveau. 

Bernard, lui, était manifestement touché par les marques de sympathie et de reconnaissance. Droit comme un i, d'une aisance évidente, élégant, il a commenté : "Je n'ai pas menti sur mon âge, j'ai bien 82 ans aujourd'hui et ça signifie que je suis entré dans la vie active il y a maintenant soixante-et-un ans... Réjouissons-nous que l'on puisse recevoir une telle distinction sans pour autant être l'auteur d'un exploit retentissant. Le mien, vous le savez, aura été, est toujours, celui de l'emploi, et cette guerre-là doit se regagner jour après jour, année après année..."

La décoration de Bernard, si elle symbolise un aboutissement, n'est cependant pas une fin puisqu'il y a toujours à faire et, comme il dit, il continuera "à s'investir pour honorer cette reconnaissance... à son rythme bien entendu".

 

 

 

 

 

Dernière modification le lundi, 21/09/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top