Le coin mag

Consommation ► La Bio continue son ascension

La Bio continue son ascension en France, en réponse aux attentes des consommateurs et, plus largement, des citoyens. Ancrée dans son époque, ce mode de production respectueux de l’Homme et de la Nature a conquis les Français, d'après les résultats du dernier Baromètre Agence BIO / CSA 2015.

2015 a été une année record en terme d'acheteurs et de consommateurs de produits bio. Ainsi les Français confirment-ils leur confiance dans l'agriculture et l'alimentation bio.

  • 65 % des Français ont consommé régulièrement bio en 2015 (vs 37 % en 2003)
  • 5,5 milliards d’€ : le poids du marché bio en France (+10 % vs 2014)
  • 42 216 opérateurs bio en France (+7,2 % vs 2014)
  • 1,31 million d’hectares de terres bio en France (+17 % vs 2014)
Une réponse aux attentes des consommateurs
En 2015, la Bio a ainsi enregistré un taux record de consommateurs et d’acheteurs. 9 Français sur 10 (89 %) consomment bio, au moins occasionnellement, alors qu’ils n’étaient encore que 54 % en 2003. 65 % des Français en consomment régulièrement, au moins une fois par mois, contre 37 % en 2003. En terme d’achats, des niveaux inédits sont également atteints : plus de 8 Français sur 10 (82 % vs 43 % en 2003) achètent des produits bio et 55 % le font régulièrement (vs 33 % en 2003).

Les très bons résultats se reflètent dans le poids croissant du marché bio (tous circuits confondus, y compris RHD). On estime ainsi qu’en 2015, il aurait gagné +10 % par rapport à 2014, pour atteindre un chiffre record de 5,5 milliards d’euros.

Un développement solide
En cohérence avec cette montée en puissance de la consommation citoyenne, la production bio poursuit son développement, entraînée par la hausse de la demande. La France compte aujourd’hui un total de 42 216 opérateurs exerçant des activités bio, soit +7,2 % par rapport à 2014, alors qu’ils n’étaient encore que 18 380 en 2007. Les surfaces bio sont également en pleine expansion : +17 % par rapport à 2014. Plus de 1,3 million d’hectares sont désormais conduits selon le mode biologique sur le sol français, représentant 4,9 % du territoire agricole, contre 2 % fin 2007.
Une solution aux problèmes environnementaux pour 3 Français sur 4

poussesPlus des ¾ des Français (78 %) estiment que l’agriculture biologique est une solution face aux problèmes environnementaux. En effet, basée sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèse, le recyclage des matières organiques et la rotation de cultures diversifiées, cette alternative contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement climatique. Cette attention de la Bio à l’environnement fait partie des principales raisons guidant les choix des consommateurs pour les produits bio. 58 % d’entre eux disent consommer bio pour « préserver l’environnement ». Une raison  qui figure aux côtés de leur volonté de « préserver leur santé » (63 %) et de privilégier « la qualité et le goût des produits » (56 %).

Un rôle clé dans le développement des territoires
L’agriculture biologique génère en moyenne, de l’ordre de 60  % de main d'œuvre supplémentaire par rapport à l’agriculture conventionnelle pour diverses raisons : interdiction des produits chimiques de synthèse, plus fort développement de la transformation à la ferme et de la vente directe, etc. Fin 2015, la France comptait 28 725 fermes bio (+8,5 % vs 2014), représentant 6,5 % des exploitations françaises et près de 10 % des emplois agricoles, avec 68 940 emplois totalisés en équivalent temps plein. À l’aval, 13 491 entreprises de transformation, de distribution d’importation et d’exportation (+4,4 % vs 2014) emploient environ 30 000 équivalents temps plein. De plus, la Bio génère de l’ordre de 2 000 emplois pour les contrôles, conseils, recherche et formation. Au total, 100 000 emplois sont  directement générés par la Bio en France en équivalent temps plein, représentant une valeur ajoutée importante pour la vie économique et sociale des territoires.
"Trouver plus de bio en grande surface"
D’après le Baromètre Agence BIO CSA / 2015, les consommateurs bio sont convaincus puisqu’ils sont 93 % à avoir l’intention de maintenir ou d’augmenter leur consommation de produits bio5. Au-delà, l’envie de consommer bio des Français se traduit par leur souhait de trouver davantage de produits bio en Grandes et Moyennes Surfaces (69 %) ainsi que sur les marchés et chez les artisans-commerçants (44 %),…  Largement demandeurs de produits bio pour leur consommation à domicile, les Français ont également envie de consommer bio hors de chez eux. Ils ont de très fortes attentes en matière de bio dans les restaurants (79 % se disent intéressés par la Bio dans les restaurants en 2015 vs 54 % en 2014), dans les hôpitaux (75 % vs 62 % en 2014), dans les maisons de retraite (74 % vs 58 % en 2014), etc. Pour leur part, les actifs attendent des produits Bio sur leur lieu de travail, à la cantine ou en restaurant d’entreprise (73 %). Les parents sont également très concernés par la Bio pour leurs enfants : 88 % d’entre eux désirent des repas avec des produits bio à l’école.

Véritable tendance de fond, la consommation bio s’inscrit dans une démarche de consommation durable. Les consommateurs bio achètent davantage que la moyenne des Français des éco produits aussi autres qu’alimentaires  fabriqués à partir d’ingrédients bio aussi : 82 % déclarent en acheter, vs 68 % des Français.

Un rendez-vous en juin ici

Source : l'Agence BIO 

Publié dansLe coin mag

La petite chronique de Gundula ► Sans sucre

Il y a 20 ans, je mettais du sucre dans mon café. Un jour, je vois mon manager faire la grimace: il avait pris par erreur un café sucré. « On ne sent même plus le goût du café », dit-il, l’air dégouté.

Intriguée, je fis le test de boire le mien sans sucre. Le premier jour,  je trouvais cela franchement pas bon. Le deuxième, je détectais de nouvelles saveurs. Le troisième, j’appréciais le café pour ses vraies qualités.

Je viens de faire le même chemin avec le thé.

Ce qui s’applique au café et au thé s’applique évidemment aussi aux autres apprentissages. Le premier essai est souvent désagréable et donne envie d’abandonner. Au deuxième, on perçoit l’intérêt mais cela reste un effort. Ce n’est qu’au troisième essai que les choses se révèlent. Et nous voilà avec une nouvelle habitude.

Qu’avez-vous entrepris dernièrement qui aurait mérité un deuxième et troisième essai ?

Bulles de Bonheur par Gundula

Publié dansLe coin mag

La petite chronique de Gundula ► Un ami...

Un ami, de passage à Paris, me dit qu’il allait dîner le soir même chez sa voisine en Allemagne.

Je le félicite d'avoir une voisine aussi chouette. Il rigole et m’explique qu’il lui avait téléphoné pour lui dire que son frigo était vide et son appartement froid, et pour lui demander si elle voulait partager son repas avec lui !

Sa voisine était ravie de lui rendre ce service.

Combien de fois avez-vous dit à quelqu'un "je serais venu te chercher !" ou "pourquoi tu ne m'as pas dit ? " ou encore " fallait m'appeler - je l’aurais fait avec plaisir !"

Vous trouvez dommage que vos amis ne vous sollicitent pas mais vous, savez-vous demander de l'aide ou avez-vous peur de déranger vous aussi ?

Et si vous osiez demander ? Peut-être feriez vous deux heureux ?

Ôsément vôtre

Bulles de Bonheur par Gundula

 

Publié dansLe coin mag

La petite recette du week-end ► Il souffle comme un vent de chocolat

Le chocolat, c'est pas du vent ! C'est même bien consistant. Il nous semblait  ne pas avoir mis de recette au chocolat depuis un moment. C'est notre incontournable. Il nous émoustille, nous fait vibrer, nous calme et nous équilibre...

Aujourd'hui nous allons vous souffler une recette au creux de l'oreille, avant qu'elle n'atteigne le creux de votre estomac... C'est une petite mousse soufflée... au chocolat, hyper facile et dont vous allez nous dire des nouvelles. Nous attendons vos commentaires.

Alors, il vous faut 200 g de chocolat noir (à 70 %), 3 jaunes d'œuf, 6 blancs d'œuf, 125 g de sucre semoule, 75 g de beurre doux ramolli et une cuillerée à soupe de sucre glace.

Quatre personnes, quatre moules
Préparez quatre moules à soufflé individuel et beurrez-les sur toute la surface intérieure, fond et bords. Laissez-les au réfrigérateur pendant 10 minutes, ressortez-les et saupoudrez-les de sucre semoule avant de les remettre au frigo.

Ensuite, dans un bol, faites fondre le chocolat au bain-marie. Il ne doit pas cuire car il deviendrait amer. Dans un autre bol, fouettez les jaunes d'œuf avec 20 g de sucre semoule jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Montez les blancs en neige et ajoutez 125 g de sucre semoule dès qu'ils commencent à monter.

Mélangez délicatement à l'aide d'une spatule en bois ou en plastique, le chocolat, les jaunes d'œuf et les blancs montés.

Versez l'appareil à soufflé dans les moules et laissez (encore !) au réfrigérateur pendant 15 minutes.

Pendant ce temps, faites chauffer votre four ventilé à 200° (th. 6 ou 7). Après un quart d'heure, mettez les soufflés au four et laissez-les cuire pendant environ 10 minutes. Laissez-les dans les moules mais juste avant de servir, pour l'effet déco, saupoudrez-les d'un peu de sucre glace.

Voilà pour les fondus de chocolat.

Et si vraiment vous avez envie de vous en mettre "plein la lampe", vous pouvez toujours passer "Un Dimanche à Paris", le lieu du chocolat et du cacao à Paris. Un concept store... animations. Boutique, restaurant, lounge, cours de cuisine... autour du chocolat. Si Pâques est passé, on n'en reste pas moins sur nos envies !

Publié dansLe coin mag

Squeezie news ► En direct du Japon

Squeezie, le gamer-animateur rigolo, pas introverti comme beaucoup mais plutôt partageur sur le mode marrant - et en plus il est sympa - vient de poster la vidéo qu'il a réalisée après ses trois semaines de voyage au Japon.

Encore des cernes sous les yeux à à cause du décalage horaire, il a concocté des mini-séquences bien typiques et surtout drôles tout à fait accessibles au grand public, pas juste pour les geeks... A visionner une paille dans son Coca light, avec des potes ou au calme...

Publié dansLe coin mag

Musique ► Eclatez-vous ! Vivez notre sélection chaque week-end en vidéo

Accompagnez votre week-end en musique, retrouvez la vidéo de notre sélection, le samedi.

Elle pourra vous donner la pêche, vous donner des frissons, vous émouvoir, peut-être vous faire pleurer, rappellera des souvenirs ou bien vous faire découvrir des événements qui ont eu lieu en unplugged, des duos inattendus dont vous n’aviez pas entendu parler, des concerts avec des milliers de spectateurs ou quelques notes en toute confidence, des reprises ou des originales… Avec des artistes mondialement connus ou moins célèbres, à coup sûr, elles éloigneront l’indifférence ! La surprise chaque samedi !

Publié dansLe coin mag

Sécurité routière ► Freinage d'urgence : une calamité pour les deux-roues

En cas de freinage d’urgence, une moto parcourt 3 mètres de plus qu’une voiture à 50 km/h et 7,5 mètres à 90 km/h.

De nombreux motards pensent qu’une moto freine sur une distance plus courte qu’une voiture à vitesse égale. En l’absence de documentation précise sur les performances de freinage des deux types de véhicules, la Sécurité routière a confié au CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) et à l’UTAC-CERAM (Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle) la réalisation d’une étude sur la comparaison du freinage en situation d’urgence entre motos et voitures particulières.

"En allant contre une idée reçue, fréquemment répandue, à l’aide de données scientifiques, la Sécurité routière espère apporter aux motards une meilleure évaluation des distances de freinage pour leur sécurité et celle des autres usagers, à moto comme à scooter. Augmenter les distances de sécurité et modérer la vitesse sont plus que jamais indispensables aux motocyclistes pour diminuer les risques de collision et de perte de contrôle." indique la préfecture.

Essais parlants
freinageUne expérimentation inédite a eu lieu au circuit de Montlhéry, en ligne droite et par beau temps. Les véhicules, une moto Yamaha MT07 et une Renault Clio, ont été équipés de capteurs pour s’assurer de la synchronisation parfaite des temps de freinage.

Toutes les séquences de freinage, une centaine au total, ont été réalisées par des professionnels de la conduite moto qui ont également fait le test avec la voiture pour que les comparaisons de données soient des plus rigoureuses.

Leur analyse montre :

• un temps de perception-réaction identique entre le motard et le conducteur de la voiture pour freinage d’urgence (en moyenne 0,45 seconde).

• une décélération plus forte pour la voiture que pour la moto, à 50 km/h comme à 90 km/h,

• une distance de freinage plus longue pour la moto : 3 mètres à 50 km/h et 7,5 mètres à 90 km/h.

 

 

Publié dansLe coin mag

Jardin ► Suspensions et terrasse

Suspensions et terrasse : Le soleil est assez moyennement au rendez-vous pour l'instant mais on l'a remarqué, les températures augmentent et on sait que bientôt, on pourra recommencer les barbecues sur la terrasse.

Si vous prévoyez de refaire ou de faire votre terrasse, envisagez le bois. Il apportera du cachet aux abords de la maison en plus d'un petit cachet. Il sera idéal pour y installer plantes en pot, transats et salon de jardin. Vous vous y voyez déjà ?
Une petite déco environnante :

bégonias, fuchsias et lobélias

Vous pouvez confectionner des corbeilles anglaises pour des suspensions avec des bégonias, fuchsias et lobélias. Les paniers auront de la mousse au fond ou en fibre de coco comme le propose Deavita ici dans une démo plutôt bien expliquée. Elle est en anglais (puisqu'on dit "corbeille anglaise") mais il suffit de regarder pour comprendre.

Publié dansLe coin mag

Beauté ► Revitalisez votre peau !

Revitalisez votre peau ! C'est le moment. On sort de l'hiver, le printemps pointe ses quelques rayons de soleil et déjà, ça donne envie de fraîcheur, de nature et de jupes virevoltantes. On a aussi envie de prendre soin de soi... Et une belle peau rime avec légère diète.

Vous avez dit légère diète ? Eh oui, c'est aussi (et surtout) par l'alimentation que passe la bonne santé, y compris celle de la peau. Et la bonne santé ça se voit comme le nez au milieu du visage. Justement, c'est de lui  dont il faut s'occuper, le visage. Profitez du printemps pour prendre de bonnes habitudes et vous faire un petit détox cutané.

Le programme détox 5 : 2 consiste à limiter les soins et principalement le maquillage le week-end, ce qui permettra de renforcer et bien-sûr sublimer la peau.

Laissez respirer la peau
Le principe est simple : la semaine, durant cinq jours, vous mangez normalement (cependant équilibré - faites la chasse aux frites, nuggets, alcool, pizzas et viennoiseries pour préférer protéines, légumes et fruits). Maquillez-vous normalement également. Les deux jours du week-end, limitez les apports caloriques (500 calories / jour pour celles qui peuvent, sinon augmentez un peu !) en consommant principalement des légumes (évitez-les frits !). La fast-diet des 5 : 2 va éviter à votre peau de saturer sous les corps gras comme sous les pigments de maquillage occlusifs. Evidemment, si vous avez prévu de sortir, d'aller à un mariage ou de fêter votre anniversaire, reportez votre bonne résolution. Sinon, le week-end cosméto sera limité au demake-up rincé à l'eau claire et à l'application d'une crème hydratante appliquée matin et soir.

Le rituel minimaliste que vous instaurerez ainsi visera à "rééduquer" les cellules qui ont tendance à se reposer sur les actifs appliqués au lieu d'agir par elles-mêmes pour se protéger des agressions quotidiennes. Faites-le plusieurs week-ends d'affilée et pourquoi pas, transformez-le en habitude .

Pour faire vraiment le truc à fond, il faut aussi se reposer. Pourquoi pas une petite séance de yoga ? L'ensemble réduira les cernes à coup sûr !

 

Publié dansLe coin mag

La petite recette du week-end ► L'agneau pascal, le gâteau de Pâques

C'est le week-end de Pâques, et à Pâques, la tradition veut que l'on mange l'agneau... pascal évidemment.

Ce n'est pas son prénom mais c'est bien parce que l'animal est né à la fin de l'hiver, le plus souvent en février, et que les agneaux élevés "sous la mère" sont "bons à manger" à Pâques. [NDLA : Ce n'est pas "sous la mer" comme certains le pensent parfois, imaginant peut-être une sorte de bulle où on aurait pu reproduire une nature terrestre avec de verts pâturages, et donc des animaux qu'on pourrait élever en toute tranquillité, et subvenir ainsi aux besoins alimentaires planétaires...] Bref, à ce moment-là, les agneaux ont deux ou trois mois.

Tout le monde ne mange pas de l'agneau, par goût, par idéologie, ou simplement parce que sa viande peut donner des flatulences... Les Anglais le mangent avec de la sauce à la menthe... Une bonne raison pour faire autre chose du style d'une bonne volaille ou des quenelles comme en Bourgogne.

Et si on veut, on peut faire un gâteau en forme d'agneau. Selon les régions, le gâteau de Pâques peut être différent mais là encore il suit une tradition :

L’agneau de Pâques, en gâteau, permettait à la base d’utiliser les œufs accumulés durant le Carême. On y ajoute quelques ingrédients de base : du sucre, de la farine, de la levure et du sucre glace pour la déco. Pour la cuisson, il est conseillé d’utiliser un moule en deux parties afin de faciliter le démoulage.

En Alsace,

voici comment on le fait

Ingrédients pour 1 agneau dans un moule en terre ou 2 moules en métal
  • 2 œufs
  • 3 cuillères à soupe d'eau chaude
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 75 g de farine
  • 50 g de fécule
  • 1 cuillère à soupe d'eau de vie
  • 1 cuillère rase de levure chimique
Battez les blancs d'œufs en neige bien ferme et ajoutez une pincée de sel. Ajoutez 25 g de sucre et continuez de battre pour obtenir une neige très ferme.

Battez ensuite les jaunes d'œuf avec 75 g de sucre, le sachet de sucre vanillé et l'eau pour obtenir une mousse (environ 10 min). Ajoutez la farine, la fécule, la levure et l'eau de vie. Mélangez le tout délicatement. Beurrez votre moule en terre cuite si vous en avez un, sinon, pas de panique, placez une feuille de papier sulfurisé dans votre moule en métal. Versez la pâte dedans et faites cuire 35 à 40 min à th 7-8 (230°C), pour le moule en terre cuite et un peu moins pour le moule en métal. Attendez 10 minutes avant de démouler. Saupoudrez de sucre glace pour décorer.

Le gâteau se déguste avec une crème à la vanille ou une salade de fruits frais.

Et si vous n'avez pas de moule de forme d'agneau, c'est pas grave !

 

Publié dansLe coin mag

Musique ► Eclatez-vous ! Vivez notre sélection chaque week-end en vidéo

Accompagnez votre week-end en musique, retrouvez la vidéo de notre sélection, le samedi.

Elle pourra vous donner la pêche, vous donner des frissons, vous émouvoir, peut-être vous faire pleurer, rappellera des souvenirs ou bien vous faire découvrir des événements qui ont eu lieu en unplugged, des duos inattendus dont vous n’aviez pas entendu parler, des concerts avec des milliers de spectateurs ou quelques notes en toute confidence, des reprises ou des originales… Avec des artistes mondialement connus ou moins célèbres, à coup sûr, elles éloigneront l’indifférence ! La surprise chaque samedi !

Publié dansLe coin mag

Jardin ► Les coucous sont de retour

JARDIN -

Les coucous sont de retour. Les tout premiers sont apparus la semaine dernière. Ils étaient encore minuscules et ne se développaient guère plus haut que le ras de la terre. En même temps que les températures, ils montent...

Sur les talus, au bord des routes, dans les prairies, les coucous se présentent en petits bouquets de fleurs jaune doré qui fleurissent assez tôt. En général, c'est au mois d'avril que les fleurs de coucou sont à leur apogée, même si des températures clémentes les font sortir un peu avant.

Le coucou ou primevère officinale (primula veris) est une fleur botanique, c’est-à-dire une espèce sauvage de primevère.

Elle a sa place dans les jardins, d’autant que la mode est actuellement portée sur les jardins plus naturels. Elle a été aussi, dans le temps, introduite dans les jardins en raison de ses vertus médicinales...

Elle a une action sédative sur les coups et contusions, utilisée sous forme de feuilles macérées dans l’huile. Des infusions ont une action apaisante sur le système nerveux.

Dans la nature
primevère On peut confondre primula veris avec primula elatior, la primevère élevée, qu’il est conseillé de ne pas de cueillir car elle est beaucoup moins courante.

On la laisse donc se reproduire tranquillement. On peut faire la différence entre les deux car la primevère élevée montre des fleurs plus larges et d’un jaune plus pale.

Primula veris est une parente des primevères de jardin du groupe Polyanthus, dont les fleurs sont regroupées au sommet des tiges et qui présentent de nombreux coloris.

 

Dans l'assiette
primevère Du point de vue alimentaire, primevères et coucous sont comestibles. Les fleurs et les jeunes pousses peuvent agrémenter les salades. Utilisez-les donc pour décorez votre salade, ça aura son petit effet !

 

 

 

 

[gallery type="slideshow" size="large" ids="21959,21960"]

Publié dansLe coin mag

Jardin ► Lune descendante : planter, tailler, diviser

JARDIN -

La lune descendante est toujours là. Depuis le 16 mars, elle favorise tous les travaux de progression...

Eh oui, jusqu'au 30 mars, vous pourrez planter, tailler, diviser vos plantes, éclaircir les semis, repiquer, bouturer et enrichir le sol. Sauf mardi 22, mercredi 23 et vendredi 25 mars où il est fort déconseillé de jardiner en raison, d'abord, d'un nœud lunaire, ensuite d'une éclipse de lune et enfin de son apogée.

Le 31 mars, la lune sera montante et favorisera les semis. Vous pourrez semer les tomates, les aubergines et les poivrons, au chaud cependant.

Quand planter les pommes de terre
La période idéale pour planter les pommes de terre dans notre région est plutôt début avril. La floraison du lilas est un bon point de repère. Quand on le voit fleurir, on peut planter les pommes de terre.

Bien entendu, comme pour beaucoup de légumes, il est possible d’avancer d’une quinzaine de jours ces dates en utilisant des mini-tunnels ou un voile.

Fabriquer une mini-serre pas chère  :

Publié dansLe coin mag

La petite recette du week-end ► Barquettes d'endive : le bon thon

CUISINE -

Le bon thon, c'est celui qui cale l'estomac et qui ne fait pas grossir. Avec les endives, vous ferez une petite présentation soignée qui met en appétit. Impec pour l'apéro light !

On a envie de fraîcheur, de salade, de crudités... On voudrait aussi soigner sa ligne et se faire plaisir... Le thon sera beau joueur dans la partie. Vous pourrez en faire tout un plat ou alors une entrée, ou juste un amuse-bouche pour l'apéritif.

Prenez une boîte de 265 g de thon. Sortez le poisson, essorez-le un peu en le pressant dans vos mains au-dessus de l'évier. Emiettez-le dans un grand bol.

Ajoutez deux grosses cuillerées à café de moutarde mi-forte, même quantité de concentré de tomate, une cuillerée à café d'ail en poudre, de la faisselle 0% ou un yaourt nature 0% (pour les allergiques, un yaourt au soja).

Mélangez le tout et placez-en une bonne cuillerée à café dans une feuille d'endive qui servira de petite barquette comestible. Décorez avec une demi-tomate cerise coupée en deux et deux ou trois morceaux d'oignon blanc (on en trouve à nouveau sur les étalages).

Renouvelez l'opération avec autant de feuilles d'endive que permettra de remplir votre préparation.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="21489,21488,21487,21486"]

thon_endives

 

 

 

 

Publié dansLe coin mag

Musique ► Eclatez-vous ! Vivez notre sélection chaque week-end en vidéo

Accompagnez votre week-end en musique, retrouvez la vidéo de notre sélection, le samedi.

Elle pourra vous donner la pêche, vous donner des frissons, vous émouvoir, peut-être vous faire pleurer, rappellera des souvenirs ou bien vous faire découvrir des événements qui ont eu lieu en unplugged, des duos inattendus dont vous n’aviez pas entendu parler, des concerts avec des milliers de spectateurs ou quelques notes en toute confidence, des reprises ou des originales… Avec des artistes mondialement connus ou moins célèbres, à coup sûr, elles éloigneront l’indifférence ! La surprise chaque samedi !
Publié dansLe coin mag

Animaux ► Les perruches s'apprivoisent

ANIMAUX -

Les perruches sont en général dans un coin du salon. Cricri par-ci, cricri par-là, elle grincent, gazouillent et se disputent... Avec de la patience, vous pouvez apprivoiser une jeune perruche.

Il est tout à fait possible de dresser une perruche ondulée, surtout si elle est jeune. Vous pouvez facilement, à force de douceur bien-sûr, la faire tenir perchée sur votre doigt, la sortir de sa cage. Elle pourra voler dans la maison mais mieux vaut l'éviter car elle pourrait se blesser aux murs, fenêtres... Ainsi devrez-vous lui tailler les plumes de vol (les grandes au bout des ailes... pas les ailes !).

perrucheElle saura même apprendre à parler. Si l'âge de la perruche dépasse 24 semaines, elle deviendra difficile à apprivoiser aussi familièrement.

Les oisillons sont comme tous les bébés, ils prennent beaucoup de temps pour dormir et manger, alors faites en sorte que vos périodes de dressage soient courtes, entraînantes et amusantes pour vous deux. On repère facilement les mâles car ils ont le dessus du bec bleu alors que les femelles l'ont plutôt rose-marron.
Les bons signes
Une perruche ondulée heureuse gonflera ses plumes, remuera sa queue avec joie, se tiendra droite et fière et pépiera. Câlins et mots doux seront toujours les bienvenus.
Le conseil essentiel
Ne laissez pas la perruche aller et venir à sa guise avec la porte de la cage ouverte. Elle reprendrait quelques réflexes "sauvages" et deviendrait difficile à dresser. Par ailleurs, elle peut croiser le chat de la maison (sic) ou se perdre en vous cherchant ou trouver une fenêtre... ouverte.
Le truc tranquille
Quand vous apprendrez à votre perruche à monter sur votre doigt, il se peut que vous ayez un peu de mal au début : les perruches ondulées peuvent mordiller vos doigts lorsqu’elles ont peur, alors si vous êtes nerveux à cette idée, utilisez un petit perchoir en bois.

Attention, la télé peut les tenir éveillées et elles essaieront de piailler pus fort que le son de l'appareil, surtout si elles sont plusieurs (ce qui est préférable pour en pas qu'elles s'ennuient).

La perruche ondulée, ne résiste guère à l'hiver à l'extérieur si elle s'échappe et surtout aux chats qui attrapent facilement l'oiseau.

Une petite vidéo sympa :

Invasive :

la perruche à collier dans les parcs

perrucheC'est en effet dans les arbres des parcs d'Ile-de-France et particulièrement à Paris que les perruches à collier ont trouvé asile et se sont reproduites.

On suppose qu'elles sont arrivées par avion. Elles n'ont évidemment pas volé d'Asie ou d'Afrique, leurs continents d'origine, pour se poser chez nous. Les autorités soupçonnent que quelques individus se sont échappés d'avions-cargos à Roissy et Orly à plusieurs reprises. Les faits pourraient remonter des années 70 aux années 90.

Les jolis oiseaux au plumage vert pomme, ressemblant à des perroquets mesurant de 40 à 50 cm, se sont adaptés comme qui rigole au climat de la région. Leur nombre dépasserait les 5 000 individus qui nichent dans les cavités des troncs de platanes, à proximité des voies ferrées.

Publié dansLe coin mag

Jardin ► Le marc de café pour les rosiers

Le marc de café fait un bon engrais pour les rosiers. Aussi, vous pourrez en épandre sur la terre à leur pied.

Gardez le marc que vous utilisez chaque matin pour faire votre expresso ou votre café.

Etant donné que cette année la clémence du temps fait que la végétation est déjà en train de repartir, les rosiers aussi se réveillent. Alors qu'habituellement c'est en avril - mai que la végétation reprend, cette fois, ce sera plutôt mars - avril.

Les rosiers apprécieront un petit coup de pouce et le marc de café sera là pour le leur donner. Rien de mystérieux là-dedans : c'est qu'il renferme de l'azote, qui permet le développement de la végétation, et du phosphate qui lui, renforce les racines. Déposez ainsi votre marc au pied, sans excès non plus, ce n'est pas la peine que le dessus de la terre se transforme en café, même si c'est marron. Effectuez un petit grattage pour mélanger terre et café et n'oubliez pas d'arroser vos rosiers.

Toutes les vertus
En plus de nourrir vos rosiers, le mars de café détient aussi des vertus répulsives d'insectes. Il chassera les pucerons (la plaie des rosiers !), les mouches, les fourmis, les nématodes et autres bestioles.

Vous pouvez d'ailleurs l'ajouter à votre compost qui sera plus généraliste. Le marc sera également bénéfique pour les autres plantes du jardin.

 

Publié dansLe coin mag

Animaux ► Démêler les poils longs

Votre chien a les poils longs et c'est l'huile de jojoba qui va vous aider à le brosser.

Si c'est un petit chien, la mue, qui survient deux fois par an (comme chez tous les chiens et chats), ne sera pas trop gênante.

Il suffit que vous preniez votre chien sur les genoux et que vous le brossiez pour enlever les poils qui se détachent en grande quantité. Si c'est un plus grand animal, alors votre maison est parsemée de ses poils ici et là. Les poils longs vont faire des moutons qui se caleront le long des pieds de chaises. Les poils courts se piqueront dans les tapis et dans les vêtement en maille.

Des nœuds
Alors la solution est de bien brosser votre chien. A vrai dire, pendant la mue, l'idéal est de le brosser tous les deux jours, voire tous les jours. L'autre avantage si vous procédez de la sorte est qu'il y a peu de risque que ses poils soient emmêlés. Cependant il s peut que vous n'ayez pas encore eu le temps de vous livrer à la séance brossage.

Alors si votre chien à poils longs n'a pas vu la brosse depuis un moment, il aura peut-être des nœuds dans la tignasse qu'il n'aimera pas que tentiez de tirer. Evidemment, ça fait mal !

Plutôt que de se battre avec Médor, pulvérisez un peu d'huile de jojoba sur ses poils qui se démêleront alors bien plus facilement. Tenez-lui tout de même la peau à l'endroit où vous brossez pour ne pas lui faire mal si les nœuds sont vraiment tenaces.

L'Huile de jojoba c'est quoi ?

Elle peut être achetée en magasin ou sur Internet.

Publié dansLe coin mag

Musique ► Eclatez-vous ! Vivez notre sélection chaque week-end en vidéo

Accompagnez votre week-end en musique, retrouvez la vidéo de notre sélection, le samedi.

Elle pourra vous donner la pêche, vous donner des frissons, vous émouvoir, peut-être vous faire pleurer, rappellera des souvenirs ou bien vous faire découvrir des événements qui ont eu lieu en unplugged, des duos inattendus dont vous n’aviez pas entendu parler, des concerts avec des milliers de spectateurs ou quelques notes en toute confidence, des reprises ou des originales… Avec des artistes mondialement connus ou moins célèbres, à coup sûr, elles éloigneront l’indifférence ! La surprise chaque samedi !
Publié dansLe coin mag

La petite recette du week-end ► Les craquelants au chèvre

CUISINE -

Ça s'appelle des craquelants tout simplement parce qu'ils croustillent sous la dent. C'est l'effet filo !

La pâte filo réussit toujours. Veillez simplement à ne pas la laisser brûler car elle cuit assez vite.

Regardez comme il fait beau ce week-end ! Alors forcément on a envie de saveurs qui changent et qui vont nous donner un avant-goût de belle saison.

Les ingrédients pour 6 personnes

  • 1 bûchette de fromage de chèvre
  • 1 paquet de pâte filo
  • 1 tomate
  • 30 g de pignons
  • 1 branche de basilic ou du basilic surgelé
  • de l'huile d'olive
  • 20 g de parmesan râpé
  • du sel et du poivre
Empilez trois feuilles de pâte filo les unes sur les autres. Découpez en bandelettes égales puis découpez des rectangles de dimensions égales dans les bandelettes. A l'aide d'un pinceau, badigeonnez les rectangles d'huile d'olive et saupoudrez-les de parmesan. Répétez l'opération avec le reste de pâte. Mettez les rectangles à cuire au four à 180° pendant 15 minutes. Et comme on a dit plus haut, attention de ne pas la laisser brûler !

Passez les pignons quelques instants à la poêle anti-adhésive. Gardez-en une petite poignée pour décorer le dessus de chaque rectangle et écrasez le reste à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Pour l'opération, mettez les pignons dans du papier sulfurisé. Réservez.

saladeLavez et découpez la tomate en dés. Lavez le basilic s'il est frais et parsemez les feuilles ciselées ou surgelées. Assaisonnez de sel et de poivre. Ajoutez de l'huile d'olive et ajoutez les pignons concassés.

A côté, écrasez le fromage de chèvre à la fourchette. Commencez votre dressage. Par assiette , placez un rectangle de pâte filo cuite puis déposez dessus quelques morceaux de chèvre et un mélange de tomate, basilic, pignon, huile d'olive. Montez un second étage de la même manière et finissez par un rectangle et un peu de fromage et de mélange, avec quelques pignons entiers sur l'ensemble.

Vos craquelants sont prêts... La recette prend plus de temps à lire qu'à réaliser !

Si vous voulez, vous pouvez mettre du chèvre frais à la place de la bûche.

 

 

 

 

 

Publié dansLe coin mag

Jardin ► Pensez aux plantes aromatiques

Des plantes aromatiques, il vous en faut ! Leur culture n'est pas difficile et vous les garderez en pot ou bien en pleine terre. Attention cependant, en pot, surtout l'été, il faudra penser à bien les arroser.

Pourquoi les plantes aromatiques ? Parce qu'elles réhaussent tous les plats et vous pouvez les utiliser aussi comme "plantes santé". Une infusion par-ci pour aider à digérer, une autre par-là pour se nettoyer le visage... . Persil, ciboulette, thym, sauge, oseille, romarin, lavande, citronnelle, estragon, verveine, ache... Méfiez-vous cependant de la menthe, elle est incroyablement invasive... Celle-ci sera ainsi mieux en pot afin qu'elle ne vienne pas étouffer ses voisines. Ne la mettez en terre que si vous voulez combler un coin de jardin limité, particulièrement vide ou difficile à cultiver, et surtout dans lequel vous serez certain de ne pas vouloir y voir pousser autre chose.

Persil et basilic se tiennent bien en jardinière. Le premier sera semé à partir de maintenant (de mars à août) dans une terre maintenue bien humide jusqu'à la levée. Le second se sème en avril. Il est toutefois plus délicat et demande pas mal de soleil et surtout pas de courants d'air...

Si vous avez la flemme de faire vos semis, vous irez acheter les plantes toutes prêtes en jardinerie.

Le basilic

Extérieur ou intérieur

Si vous achetez votre basilic en pot, plantez-le en pleine terre à partir du mois de mai et tout au long de l’été. On n'en a jamais assez. Deux ou trois branches pour une sauce tomate, deux ou trois autres pour un pesto, encore un peu pour parsemer ciselé sur les pâtes...

Vous pouvez également le laisser dans son pot d’origine quelques temps pour une utilisation à l’intérieur ou sur un balcon.

Cependant l’idéal pour la culture du basilic en pot est d’effectuer un rempotage dans un pot plus grand immédiatement après l’achat.

  • Préférez une situation bien ensoleillée et abritée du vent
  • Le sol doit être bien drainé pour éviter l’eau stagnante
  • Après la plantation, arrosez régulièrement mais sans excès
Le basilic est aussi parfaitement adapté pour une culture en intérieur ou sur un balcon, en pot ou dans une jardinière.

Il faudra principalement prendre soin de l’arroser régulièrement afin que le terreau ne se dessèche pas. Ne le détrempez pas non plus en permanence, il pourrirait.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="20649,20648"]

 

Publié dansLe coin mag

Animaux ► La folie des chats qui grossissent

Les chats qui grossissent affolent leurs maîtres ! Pourtant dans la majorité des cas, la prise de poids de Minou est normale et temporaire.

On est en février et Minet - ou Minou selon les familles - a grossi à vue d'œil. Votre chat a mangé bien plus et l'entrée de l'hiver lui a été fatale. La fière allure svelte et "panthèresque" qui lui donnait son air altier s'est transformée en style petit pois : rond. Vu de dessus, ses flancs sont devenus plus larges que ses épaules et il passe ses journées sur un coin du canapé, près du poêle... Une vraie fixette pour les maîtres qui pensent que leur chat serait mieux à pratiquer le crossfit et à manger de la salade verte...

Arrêtez donc de ruminer sur la taille de votre matou et suivez le mouvement planétaire qui prône nature et relaxation... La prise de poids en hiver est typique du chat "normal", celui qui a le droit de sortir et n'est pas enfermé en appartement. Tout simplement, son organisme suit le rythme de la nature qui lui fait emmagasiner la graisse pour lutter contre le froid. D'accord, il a stocké les calories et est abrité dans une maison bien chauffée quand il rentre, mais il lui arrive de passer la nuit dehors et là, en hiver, il vaut mieux être paré.

En hiver, votre chat aura l'air d'autant plus gros que son poil gonfle quand il gèle. C'est le double effet kiss-cool : d'une part, ça lui tient plus chaud, d'autre part, ça chasse les parasites qui sont habituellement confinés dans la robe.

Par contre, si votre chat vit en appartement sans jamais sortir, en effet, il ne devrait pas grossir à l'approche de l'hiver et par conséquent pas maigrir au retour du printemps. Si vous ne vous résolvez pas à prendre un hamster russe à la place d'un chat (qui est fait pour aller dehors et naturellement chasser souris, oiseaux et toutes sortes de petites proies), vous pouvez alors cependant être confronté à un problème de poids de votre félin dont l'organisme se détraquera insidieusement.

Jean-Paul, un ancien habitant de Meaux, vit maintenant à Crécy-la-Chapelle. Il raconte :

"Quand je vivais en appartement, j'ai eu plusieurs chats successifs. Je ne sais pas si c'était lié au fait qu'ils étaient enfermés mais ils étaient tous un peu spéciaux. Si chacun a bien son caractère, ceux-là ont présenté des problèmes de santé. Il y en avait un qui était sain mais il piquait des crises et se mettait à courir partout dans l'appartement. Avec le recul, je peux comprendre qu'il devait péter les plombs à ne pas pouvoir sortir. Maintenant, j'habite dans une maison et mon ex-chat vit avec mon ex-femme, toujours en appartement. J'ai pris un autre chat et je vois la différence. Celui-ci est beaucoup plus calme et n'est jamais malade. Il sort très souvent et chasse les souris. Il paraît qu'ils ont besoin de taurine qui se trouve dans la viande des animaux qu'ils chassent. C'est sûr, un chat qui ne sort pas doit en manquer, même si les industriels en mettent maintenant dans l'alimentation pour chats..."

Au printemps, Minet retournera courir comme un fou après les souris et les papillons (ça arrive !) et vous le verrez reperdre les kilos qui l'ont tenu au chaud pendant les mois précédents. C'est le cycle naturel et il ne doit pas donner d'inquiétude.

chat Chat ch'est l'hiver...

 

 

Publié dansLe coin mag

Musique ► Eclatez-vous ! Vivez notre sélection chaque week-end en vidéo

Accompagnez votre week-end en musique, retrouvez la vidéo de notre sélection, le samedi.

Elle pourra vous donner la pêche, vous donner des frissons, vous émouvoir, peut-être vous faire pleurer, rappellera des souvenirs ou bien vous faire découvrir des événements qui ont eu lieu en unplugged, des duos inattendus dont vous n’aviez pas entendu parler, des concerts avec des milliers de spectateurs ou quelques notes en toute confidence, des reprises ou des originales… Avec des artistes mondialement connus ou moins célèbres, à coup sûr, elles éloigneront l’indifférence ! La surprise chaque samedi !

Publié dansLe coin mag

La petite recette du week-end ► Les briochons crème coco

Briochons : La recette du week-end va vous dorloter, vous cajoler, vous apporter douceur et mœlleux...

Vous allez découvrir les briochons crème coco. Attention, il ne s'agit pas de lait de coco mais bien de crème de coco. On la trouve facilement dans les supermarchés.

L'avantage de la recette est qu'elle ne comporte ni lait ni beurre. Elle sera par conséquent idéale pour les petits allergiques à qui nous pensons régulièrement. Malgré tout, il faudra être vigilent car elle comporte des œufs. Tant mieux si vous les supportez.

Alors, vous allez mélanger deux œufs dans un gobelet mesureur et ajouter de la crème de coco jusqu'à atteindre 200 ml. Battez bien et versez dans votre machine à pain.

Ajoutez 300 g de farine, une pincée de sel, une cuillerée à soupe de sucre et un sachet de levure de boulangerie. Mettez la machine en marche sur le programme "pâte levée" et laissez faire. Une fois la pâte bien pétrie et levée, sortez-la sur un plan de travail fariné. Reformez-la un peu dans vos mains et découpez-la en deux puis en quatre et en huit. Formez les boules que vous déposerez sur une feuille de papier sulfurisé sur la grille du four. Ne mouillez pas, l'effet farine leur donnera un air campagnard encore plus appétissant.

Tracez une ligne au couteau, au centre des pâtons, et enfournez à 200° pendant environ 25 minutes. Quand ils sont dorés, sortez-les du four. C'est prêt. Les briochons peuvent faire un goûter avec de la confiture, du chocolat ou nature. Ils peuvent même accompagner du salé : terrine, jambon... et même faire un sandwich avec tomate et salade verte.

briochons

Truc
Vous pouvez ajouter un parfum au moment où vous mettez la pâte dans la machine : fleur d'oranger, citron, vanille, rhum, miel ou paprika, pâte d'olive, curry et oignon en poudre...

 

Publié dansLe coin mag

Jardin ► Faut-il tailler les noisetiers ?

JARDIN -

La question est souvent posée : "Faut-il tailler les noisetiers ?" Eh bien, il n'y a pas d'obligation mais la réponse est oui.

Une taille permettra aux noisetiers d'être aérés et équilibrés. Il y aura alors des chances que leur production de noisettes soit encore meilleure.

Cependant il ne faudra pas tailler trop de grosses branches d'un seul coup car le noisetier pourrait alors vouloir drageonner encore plus qu'avec une taille raisonnable. Cela signifie qu'il serait occupé et dépenserait la plupart de son énergie à produire de nouvelles tiges au détriment des fruits... les noisettes.

La taille se pratique en fin d'hiver, voire début de printemps, début mars, s'il ne gèle pas bien-sûr. Par contre, si votre noisetier est jeune, mieux vaut ne pas le tailler cette année, et peut-être même l'année prochaine. Il faut lui laisser le temps de bien s'installer et de produire une belle touffe.

D'abord, vous pouvez déjà couper toutes les branches mortes.

S'il est assez grand, taillez-le avec un ébrancheur et taillez les branches qui se croisent ou qui se touchent afin de bien dégager le centre de l'arbre. N'en coupez pas plus d'une dizaine. Ne taillez pas celles qui portent les chatons. Ce sont les branches charpentières. Coupez aussi les branches qui croisent les charpentières.

Observez votre noisetier et vous remarquerez des petites branches secondaires qui, elles aussi, se croisent ou se frottent. Il faudra les supprimer à l'aide du sécateur.

Une vidéo bien faite de Rustica (il y avait de la neige !)

Publié dansLe coin mag

La petite recette du week-end ► La Chantilly au lemon curd

CUISINE -

La recette d'aujourd'hui est un mélange de chantilly et de lemon curd. Bien sûr, comme toutes nos recettes, elle n'est pas prise de tête à élaborer. Un tourne main et ça le fait. Vous aurez un merveilleux dessert. 

Le lemon curd, ça contient forcément du citron. C'est encore un truc emprunté à nos voisins d'outre-manche. Pourtant, ils sont loin de détenir la palme en terme culinaire. Cependant, passé le traditionnel gigot d'agneau bouilli accompagné de sauce à la menthe et les gâteaux à la meringue sèche comme un coup de trique surmontée de jelly qu'on croit être humidifiant mais qui ne l'est pas, ils ont quand même des bonnes choses. Le truc, quand on séjourne en Angleterre, c'est qu'au bout d'un moment l'ensemble manque un peu de légumes. Heureusement, le super chef Jamie Oliver est arrivé sur le devant de la scène. Ceci dit, il a suivi une bonne partie de sa formation... en France.

Les Anglais ont des produits bien à eux qu'on ne trouve, en France, nulle part ailleurs que dans les rayons "étrangers" ou exotiques" des supermarchés. Les Français, ces petits futés, se sont engouffrés dans la brèche et ont bien compris qu'il y avait des recettes hyper intéressantes et surtout hyper bonnes à tirer de ça.

Et voilà comment on arrive un jour au lemon curd. Comme c'est anglais et que la grammaire ne donne pas de genre aux choses, certains disent "le" lemon curd, d'autres "la" lemon curd.

Lemon_curd

Donc, achetez un pot de lemon curd : une pâte au citron bien parfumée. Celle de Wilkin & Sons sera peut-être la meilleure. Elle est faite de jus de citron, d'huile de citron, de sucre, de beurre, d'œuf, de gélifiant et de pectine, sans autres conservateurs.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="20257,20258"]

La recette, plus simple tu meurs... Montez un demi-litre de crème en chantilly bien ferme ou bien du mascapone. Ajoutez un demi pot de lemon curd... Mangez-la telle que avec des petits feuilletés ou étalez-la sur une génoise au chocolat ou sur un bavarois framboise, des muffins, des gaufres... Ça ira avec tout et aussi tout seul ! Tellement simple et so good !

Publié dansLe coin mag

Facebook ► Smileys : la nouvelle ère des likes

Facebook vient d'entrer dans une nouvelle ère, celle du choix de ses "likes". On like mais surtout on nuance avec les nouveaux smileys.

Les internautes réclamaient depuis longtemps d'avoir un autre choix que celui de liker simplement sur le réseau social Facebook, autrement dit d'autres boutons que le "J'aime". Le début de semaine a marqué le tournant du réseau qui offre dorénavant la possibilité de cliquer sur six émoticônes différents. Quatre d'entre eux ont les visages familiers des smileys et si on "adore", on clique sur un cœur ou sur le pouce en l'air si on "aime". Avec les smileys, on peut s'exclamer avec un "Ouah", un "Haha" si le post nous fait rire, et on peut aussi choisir de montrer qu'on est triste ou en colère. Lundi 22 février, les internautes font ami-ami avec les nouveaux boutons qui apparaissent quand la souris est placée sur le "J'aime".

Les nouvelles réactions du réseau étaient en test depuis octobre. Il faut croire que les essais ont été concluants.

Retrouvez la page Facebook de magjournal77 ici

smileys_Facebook

Publié dansLe coin mag

Jardin ► Plantez l'ail rose

Au jardin, c'est le moment de planter l'ail rose. Ne loupez pas l'occasion de vous faire profiter des bienfaits de la plante qui en offre de nombreux pour la santé.

L'ail est un bulbe appelé "tête". Celle-ci est constituée de plusieurs petits bulbes, les caïeux. Ce sont ces caïeux qu'il faut planter : chacun donnera naissance à une nouvelle tête d'ail. Seuls les caïeux situés sur le pourtour de la tête d'ail sont suffisamment forts et développés pour être plantés, tous les 15 cm. Il suffit d'enfoncer légèrement le caïeux en terre, la partie plate (celle qui était accrochée au reste de la tête) vers le bas, et la pointe vers le haut. Enfoncer légèrement l'ail du bout des doigts dans la terre. La gousse sera ainsi bien en contact avec la terre ce qui facilitera sa reprise.

L'ail rose est tardif, c'est pour ça qu'on le plante de février à mars. C'est une variété dite de printemps.

ailL'ail violet se plante en automne. Il est précoce et se cultive surtout dans les régions au climat doux.  L'ail blanc se plante également en automne mais se contente d'un climat tempéré.

Maintenant que vous avez planté votre ail, il vous suffit d'attendre quelques semaines et vous verrez apparaître vos plants qui ressembleront comme deux gouttes d'eau à de jeunes poireaux.

Votre ail n'exigera pas grand chose en matière d'entretien ni en richesse de sol. Ce qu'il n'aime pas, ce sont les terres argileuses, lourdes et humides. Il pourrait alors pourrir avant d'avoir été récolté. Si votre terre est argileuse (ce qui est souvent le cas dans la région), ameublissez-la, et si vous pouvez établir votre plantation d'ail au pied d'un mur exposé au sud, c'est encore mieux !

Le truc
Pour que les têtes d'ail en terre grossissent bien avant la récolte, nouez les tiges de chaque plant dès que le feuillage commencera à jaunir, tout en laissant le plant en terrre. Le développement aérien de la plante s'arrêtera et toute la sève sera utilisée pour le développement de la tête.

Vers juin ou juillet, lorsque les bulbes auront atteint une taille respectable, vous pourrez les récolter et les conserver en les laissant sécher à même le sol ou dans un local sec pendant quelques jours. Ensuite, vous pourrez, au choix, couper les tiges et conserver les bulbes dans une caissette, ou bien garder les tiges et confectionner des tresses. L'avantage des tresses : on peut les suspendre en grappes, et c'est d'un joli effet !

Voici une vidéo qui montre bien la méthode. Si vous ne comprenez pas l'anglais, c'est pas grave, les images sont suffisamment parlantes.

Publié dansLe coin mag

La petite recette du week-end ► Le colin a des senteurs de Provence

CUISINE -

Le colin a des senteurs de Provence... Alors qu'on est toujours dans la grisaille de l'hiver, pourquoi ne pas se donner un petit air d'été avec le poisson ?

Le poisson, on l'adore... et surtout, il se cuisine facilement contrairement à ce qu'on dit. On a arrêté de le faire bouilli à l'eau depuis belle lurette ! Aujourd'hui, la plupart du temps, on le fait au four.

Pour 4 personnes, il vous faut 4 morceaux de colin, en tranche ou en filet, 4 tomates ou une petite boîte de tomates pelées (ou les deux !), une gousse d'ail, 2 échalotes, un verre de vin blanc, de l'huile d'olive, du persil, du sel, du poivre, de la sauge, du fenouil, de la sarriette, du citron. Hachez les échalotes, pilez l'ail et faites blondir l'ensemble dans de l'huile d'olive, mouillez avec le vin blanc et ajoutez les tomates pelées. Assaisonnez et parfumez avec les herbes hachées. Faites maintenant cuire les tranches de colin au four.  L'opération prend 10 à 12 minutes dans un four entre 150 et à 180° s'il a été préchauffé. Le poisson ne doit pas être desseché. Vous pouvez utiliser le four aussi pour griller vos poissons, en mettant l'appareil sur la position "grill". A ce moment-là, surveillez bien le poisson afin qu'il ne grille pas trop.

Accompagnez le colin de tagliatelle et de quelques tomates cerises par-ci par-là et nappez avec la sauce.

La recette s'adapte à tous les poissons.

Astuce : Si vous décidez de faire griller votre poisson dans une poêle, pour d'éviter de parfumer toute la maison pendant plusieurs jours, aménagez-vous un endroit un peu isolé. Par exemple installez une plancha dans un coin du garage ou bien dans l'arrière cuisine de l'appartement si vous en avez une. Sinon, il ne vous reste qu'à ouvrir bien grand les fenêtres pendant la cuisson !

Publié dansLe coin mag

Musique ► Eclatez-vous ! Vivez notre sélection chaque week-end en vidéo

Accompagnez votre week-end en musique, retrouvez la vidéo de notre sélection, le samedi.

Elle pourra vous donner la pêche, vous donner des frissons, vous émouvoir, peut-être vous faire pleurer, rappellera des souvenirs ou bien vous faire découvrir des événements qui ont eu lieu en unplugged, des duos inattendus dont vous n’aviez pas entendu parler, des concerts avec des milliers de spectateurs ou quelques notes en toute confidence, des reprises ou des originales… Avec des artistes mondialement connus ou moins célèbres, à coup sûr, elles éloigneront l’indifférence ! La surprise chaque samedi !

Publié dansLe coin mag

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°35 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top