Idées de lecture ► Attention froid devant : des thrillers de haute tenue à glacer le sang

Idées de lecture ► Attention froid devant : des thrillers de haute tenue à glacer le sang

 

Nous avons du très lourd pour cette semaine avec des livres haletants et bien ficelés. C'est une manière de ne pas faire le mort.


" Dieu pardonne, moi pas " de Claude Michel Rome

Voici un thriller politique qui fait froid dans le dos et on peut penser que le roman a quelques ramifications dans des affaires qui ne sentent pas bon. La corruption d'une société corrompue jusque dans ses fondations est remarquablement entretenue avec une histoire intrigante et qui prend aux tripes. L'histoire qui n'est pas sans rappeler des faits avérés. C'est du très bon roman.
428 pages, 21,90 euros, paru le 2 janvier, Albin Michel.

 

Garage Bos août 2020


" Victime 55 " de James Dalargy

Chaud, chaud, chaud le thriller qui se passe en Australie par forte canicule. Le temps qui plombe les esprits est il à l'origine de la plainte déposée par Gabriel qui vient d'échapper à Heath, un serial killer. Son bourreau aurait fait 54 victimes,mais changement de décor lorsque Heath témoigne contre Gabriel. Deux témoignages identiques, deux suspects potentiels et peut-être un 55e meurtre en perspective. Pour cela il faudra aller jusqu'au bout du livre angoissant, qui lui aussi met nos sens en surchauffe.
352 pages, 20 euros, sorti le 8 janvier, Harper  Collins Noir.


" Alerte rouge " de James Patterson

A New York, le crime ne connaît pas de répit ni de trêve. L'unité d'élite chargée de protéger les personnalités est elle aussi en ébullition. Une explosion qui fait une victime, le corps d'une célèbre réalisatrice retrouvée étranglée et tout s'enchaîne sans que l'on puisse comprendre dans un premier temps le lien unissant les affaires. L'écriture colle à l'enquête qui est obligée de passer à la vitesse sans cesse supérieure. James Patterson, l'auteur se régale dans une maîtrise du suspense infernal.
352 pages, 20 euros, paru le 9 janvier, l'Archipel.



" Un océan de rouille " de C. Robert Cargill

Quinze ans après l'assassinat du dernier humain, les Intelligences-Mondes se livrent un combat sans merci pour la domination de notre planète après avoir contribué à accomplir les tâches les plus ingrates pour les hommes.
Le roman de science fiction et même de frictions multiples défend le thème angulaire de la liberté. C'est vraiment surprenant de se replonger ainsi dans ce qui pourrait être le monde du futur.
379 pages, 21,90 euros, paru le 2 janvier, Albin Michel. 

 

Département aout 2020

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 21/01/2020

Publié dansLe coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°28 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.