×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Vie locale

Cuisine pour becs sucrés ► La confiture de groseille

Juillet et août sont les mois où les fruits rouges sont à point. Pour beaucoup, la quantité récoltée dépasse celle de la consommation fraîche. Afin de pas laisser les fruits se gâter, on les préserve. La confiture est un mode de conservation qui contente les palais sucrés.

Magjournal propose une recette de confiture pour profiter des saveurs et parfums des fruits jusqu'à l'été prochain... si les gourmands ne mangent pas tout d'un coup !

La recette en images

Il faut : 1 kg de groseilles, 750 g de sucre en poudre

 

Lavez les groseilles et versez-les dans une casserole avec un petit verre d'eau.  Faites chauffer et écrasez les baies puis sortez le fait-tout du feu. Passez les fruits dans un moulin à légume ou mixer.  Passez la préparation au chinois afin d'enlever les tiges et les graines. Remettez la préparation au feu, ajoutez le sucre et portez à ébullition. Remuez bien jusqu'à ce que la mousse en surface disparaisse. Versez ensuite dans les pots et couvrir immédiatement.  Retournez le pot hermétiquement fermé pour bien stériliser et laissez refroidir à température ambiante pendant 24 heures. La confiture va durcir en refroidissant.

Et maintenant, préparez les tartines, les crêpes et les gaufres !

Publié dansVie locale

Vue d'ici ► Le lys

Originaire d'Asie, Inde, Japon, Philippines, aussi implanté aux Etats-Unis, Canada, le lys s'épanouit également sous nos latitudes. Même en pot, bien soigné et un peu abrité pendant l'hiver, les genres les plus exotiques fleurissent, royalement !

lys

Jardinier malin 

Publié dansVie locale

Le Pin ►A quand l'ouverture de la bretelle vers l'A104 ?

L'entrée de la Francilienne qui permet de rejoindre Lagny-sur-Marne et Torcy depuis le Pin, Chelles et Courtry n'est toujours pas ouverte. Pourtant les travaux sont terminés, un panneau de direction est installé mais reste désespérément bâché.

L'inauguration était prévue pour le 15 novembre 2014. L'infrastructure est gérée par le Conseil départemental de Seine-et-Marne. "L'Etat n'a pas encore donné son accord car il manque des panneaux de signalisation" précise-t-on du côté de la mairie du Pin.

La date d'ouverture de la bretelle est largement dépassée. Heureusement, ce n'est pas comme les yaourts et les usagers pourront l'emprunter dès la levée des barrières. Cependant on ne sait toujours pas quand et la mairie indique "qu'aucune date n'est encore prévue" (NDLR : Hormis celle qui a été dépassée...)

Pour rejoindre la direction de Marne-la-Vallée, les automobilistes continuent d'utiliser "l'ancien itinéraire", toujours des plus actuels, en passant par Montjay-la-Tour, le hameau de Bordeaux et en traversant la zone industrielle. Pour un habitant du Pin, de Courtry ou de Brou-sur-Chantereine, le parcours est rallongé de 3 km. Idem pour les employés de la DIRIF chargés de l'entretien des routes d'Ile-de-france.

Le nouvel accès à l'autoroute permettrait pourtant également, en plus de réduire le nombre de kilomètres et les litres de carburants, d'éviter de nombreux embouteillages. "Avec les travaux et la circulation alternée sur une voie, je prends dix minutes pour rejoindre l'A 104 alors que la bretelle est juste à la sortie de la ville" explique un Pinois résigné et victime comme les autres de la machine administrative.

Capture

 

Publié dansVie locale

Mitry-Mory ► Idée promenade : le bois du Moulin des Marais

Arbres majestueux, sous-bois, clairières et sources jaillissantes ou cachées, animaux sauvages et fleurs discrètes... Le bois du Moulin des Marais est un bijou niché entre Mitry-Mory et Claye-Souilly, derrière la zone commerciale. Quand on y entre, on en oublierait les avions et leur va-et-vient à l'aéroport de Roissy, si près. Dans le bois, l'esprit renaît, la nature reprend ses droits...

Le bois  du Moulin des Marais s’étend sur 280 hectares. Il est situé au fond du vallon de la Reneuse, un petit affluent de la Beuvronne, à droite de la Marne.

Dominique et Benoît, deux amateurs de nature, connaissent bien les lieux. Ils les ont parcouru à la recherche de ses fameuses sources. Effectivement, le bois est constitué de différentes parcelles aux noms évocateurs : La fontaine Gravier, la fontaine Bonne-Eau, les Abîmes. De nombreuses sources jaillissent du sol, certains endroits sont d'ailleurs encore marécageux. Ils en ont déniché  deux aux hasard d'une pierre soulevée ou au détour d'un rocher.

Le bois est sillonné par le rû des Cerceaux, qui rejoint la Reneuse au niveau de Gressy. L’ensemble abrite de nombreuses espèces végétales et animales et c'est la faune de la région qu'on peut croiser au détour d'un bosquet, si on est bien silencieux : chevreuils, lapins, peut-être sangliers et rapaces ainsi que des petits animaux comme les écureuils. Les étangs du domaine de la fontaine Gravier accueillent également de nombreux oiseaux : canards colverts, hérons, sarcelles d’hiver, piverts, pigeons, oies et autres oiseaux migrateurs, suivant les saisons.

« Les étangs sont assez secs l’été mais il en ressort malgré tout une flore remarquable et une biodiversité intéressante. Le bois est peuplé de frênes, saules, aulnes, érables, aubépines, peupliers, charmes, carex et joncs, iris des marais, œnanthes aquatiques » signale Benoit. Le bois possède également une aulnaie frênaie (endroit codominé par des frênes et en moindre proportion par des aulnes), ainsi qu’une aulnaie inondée.

« Avant la grande guerre, deux familles se partageaient le bois : La famille Brunet pour la partie forestière et la famille Dulac (et non pas Desmarais...) possédait le manoir, une très belle demeure. Monsieur Dulac exploitait une eau de source d’une grande qualité. Peu rentable, l’exploitation a cessé son activité peu après la guerre. Le manoir a été abandonné, puis, menaçant de s’écrouler, il a été détruit »  commente Jacques Devignat, historien et écrivain, vice président des Amis du passé de Mitry.

Le bois du Moulin des Marais est l’ultime vestige de ce qui était représenté sur la carte  de « Cassini » (Au XVIIIe siècle, la famille Cassini a établi la première carte générale et particulière du royaume de France) comme le plus vaste marécage de l’actuelle région d’Ile-de-France.

La zone recèle aussi des tourbières alcalines, milieux rares particulièrement en Ile-de-France. Elle est traversée par un chemin principal et des voies piétonnes. Il est conseillé de visiter l’endroit accompagné d’un guide ornithologue ou arboriste et de se munir d'une bonne crème anti-moustiques l’été.

Se renseigner : Agence des espaces verts de la région Ile-de-France. Té. 01 83 65 38 00.

[gallery type="square" size="medium" ids="7523,7522,7521,7520"]

Publié dansVie locale

Magjournal77 en maintenance jusqu'au 30 août

Jusqu'au 30 août, magjournal77 va fonctionner au ralenti mais continuera à diffuser quelques infos, histoire de ne pas laisser tomber les internautes.

Pendant un mois, le site sera en full maintenance et pourrait même parfois afficher page blanche pendant de courts instants.

Ce n'est que pour revenir de plus belle lundi 30 août, toujours au top !

Ne vous privez pas de voir les recettes de cuisine que vous auriez manqué - de lire - les articles mag et les quelques petits nouveaux qui paraîtront pendant le mois d'août.

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► Vendredi, concert symphonique en l'église

Concert symphonique par un orchestre slovaque : le rendez-vous est fixé vendredi 31 juillet à 20 h 30 en l'église Saint-Jean à Dammartin-en-Goële.

Les Amis de l’Orgue accueillent, pour la 4e année consécutive, un orchestre venu tout droit de la Slovaquie : l’orchestre à cordes Musica Iuvenalis, dirigé par Igor Dohovic. Créé par des membres de l’école de musique publique de la rue Sverdlovova en 1964, l’orchestre Musica Iuvenalis a reçu de nombreuses récompenses dans son pays et à l’étranger depuis sa création. Il a reçu le 1er prix du festival européen de jeunes de Neerpelt (Belgique) à plusieurs reprises, ainsi que le prix spécial du jury. L’orchestre s’est produit avec succès en Europe et en Asie. L’ensemble est également à l’origine ou principal organisateur de nombreuses manifestations, festivals et séries de concerts tel que le festival Eurochestries en Slovaquie.

Plus d’infos auprès de l’association au 06 81 48 24 55.

Voir une vidéo (par Peter Krokavec)

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=hPwiy17ASw0&w=640&h=390]

 

Publié dansVie locale

Magjournal77 en maintenance jusqu'au 30 août

Jusqu'au 30 août, magjournal77 va fonctionner au ralenti mais continuera à diffuser quelques infos, histoire de ne pas laisser tomber les internautes.

Pendant un mois le site sera en full maintenance et pourrait même parfois afficher page blanche pendant de courts instants.

Ce n'est que pour revenir de plus belle lundi 30 août, toujours au top !

Ne vous privez pas de voir les recettes de cuisine que vous auriez manqué - de lire - les articles mag et les quelques petits nouveaux qui paraîtront pendant le mois d'août.

Publié dansVie locale

Magjournal77 en maintenance jusqu'au 30 août

Jusqu'au 30 août, magjournal77 va fonctionner au ralenti mais continuera à diffuser quelques infos, histoire de ne pas laisser tomber les internautes.

Pendant un mois le site sera en full maintenance et pourrait même parfois afficher page blanche pendant de courts instants.

Ce n'est que pour revenir de plus belle lundi 31 août, toujours au top !

Ne vous privez pas de voir les recettes de cuisine que vous auriez manqué(es) - de lire - les articles mag et les quelques petits nouveaux qui paraîtront pendant le mois d'août.

Publié dansVie locale

Val-d'Europe ► Les asiatiques boostent la fréquentation de la Vallée Village 

Avec 23 millions de visiteurs par an, le centre commercial de luxe La Vallée Village, situé au cœur du Val d'Europe,  se classe au premier rang des lieux touristiques les plus fréquentés en Seine-et-Marne. Le parc Disneyland, à quelques kilomètres de là, n'arrive qu'en deuxième position avec 14 millions de billets vendus.

Les touristes asiatiques et particulièrement chinois représentent une bonne part de la clientèle. "Tout comme la Tour Eiffel, les Champs-Élysées et le Louvre, la Vallée Village est devenue incontournable pour nos clients dont le panier d'achat moyen est de 200 euros par jour et par personne" explique Wei Zhu, un guide touristique chinois, qui a vu certains dépenser jusqu'à un mois de salaire (soit en moyenne 430 euros ) et se priver pendant plusieurs mois pour un article de maroquinerie ! "Disneyland ce n'est pas trop leur 'tasse de thé', d'abord par chauvinisme, ensuite parce qu'ils n'aiment pas traîner. Ils ne restent pas plus de deux heures dans un même lieu" précise un tour-opérator asiatique.

Il faut dire aussi que tout est fait pour attirer et chouchouter cette clientèle au fort pouvoir d'achat. En plus de la possibilité de détaxer les achats supérieurs à 160 euros, ce qui permet d'acheter avec une réduction de 12 % supplémentaire, une navette facilite l'accès en reliant directement la rue des Pyramides, dans le 1er arrondissement de Paris, à l'entrée du centre commercial en 35 minutes. Des enveloppes, contenant des bons de réduction, sont distribuées à chaque groupe venant en car. Des prospectus, des plans et des panneaux sont rédigés en chinois et au moins un vendeur parle le mandarin dans chaque magasin. "Pour le nouvel an chinois, des lampions rouges étaient accrochés un peu partout et, à chaque porte de magasin, l'idéogramme de la chèvre (羊), le signe astrologique chinois en 2015, était affiché" se souvient Mélanie, une vendeuse.

Ainsi, chaque jour dès l'ouverture à 10 heures, de longues files d'attente s'étirent devant les boutiques des grandes marques de luxe aux articles à prix d'usine. Les touristes aiment aussi l'attrait propre et net dans les allées décorées et aménagées comme une rue piétonne style "dolce vita", avec fontaine, arbres, bancs publics, aire de jeux pour les enfants, glacier évidemment italien et terrasses de café. Les selfies vont bon train et sont instantanément postés, grâce au wifi gratuit, sur Facebook ou plutôt sur Weibo et Weixin, les équivalents chinois du réseau social californien pourtant mondialisé. "Se faire photographier en train d'acheter un sac de marque à Paris est parfois beaucoup plus important que le produit en lui-même, qui peut se trouver 'au pays'. Les clients trouvent ça tellement romantique et du plus chic effet !" s'amuse Wei Zhu.

Sécurité et propreté

La sécurité, aussi, est l'un des points forts de la Vallée Village qui plaît aux asiatiques comme aux touristes locaux. "La dernière fois, j'avais oublié de lever la vitre de ma voiture. Quand je suis revenue, un agent était à côté et veillait" raconte Sophie, une habituée du Village. "Ici, nous pouvons faire nos courses tranquillement, sans nous faire importuner toutes les cinq minutes comme à Paris" constatent Steve et Shirley, un jeune couple malaisien. Aux entrées du centre commercial, des agents de sécurité vérifient les sacs, comme les mesures du plan Vigipirate le prévoient. D'autres sont postés un peu partout et aux abords des passages piétons. Aucun détail n'est négligé. "Les toilettes sont propres" s'étonne encore un touriste singapourien dont le pays est réputé comme étant hyper exigeant sur l'hygiène et la propreté.

Publié dansVie locale

Saint-Soupplets ► Inauguration de Filéo, la ligne de bus Saint-Pathus - Roissy

Une nouvelle ligne de bus, Fileo, est en fonction depuis le 13 juillet dernier. Elle relie Saint-Pathus à la plateforme aéroportuaire Roissy-Charles de Gaulle et permet déjà à bon nombre d'habitants du secteur de se rendre plus facilement sur leur lieu de travail.

Le service est spécialement adapté aux territoires ruraux et dessert les communes de Saint-Mard, Marchémoret, Saint-Soupplets, Oissery et Saint-Pathus.

Jeudi 23 juillet, la municipalité de Saint-Soupplets a officialisé l’ouverture de la ligne en compagnie des partenaires de l’opération. Stéphane Devauchelle, le maire, qui représentait aussi la société Aéroports de Paris (ADP), a reçu Pierre Serne, vice-président du Conseil régional d’Ile-de-France chargé des transports et des mobilités, également vice-président du conseil du STIF, Jean-Jacques Barbaux, président du Conseil départemental de Seine-et-marne, Vincent Eblé, sénateur et conseiller départemental, Franck Goldnadel, directeur de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, Nathalie Simmenauer, directrice de l’environnement et du développement durable chez Air France, André Magnon-Pujo, directeur général de Kéolis Ile-de-France.

Créé et mis en place par le STIF en 1999, Filéo est un service de transport à la demande qui assure des liaisons entre certaines communes et le bassin d’emploi de la plateforme de Roissy CDG qui regroupe plus de 700 entreprises pour 86 000 emplois. Le transport se fait uniquement sur réservation.

75 % des salariés travaillent en décalé, et 43 % des entreprises fonctionnent 7 jours sur 7. Filéo prend le relais de certaines lignes régulières du secteur, quand celles-ci s’arrêtent de fonctionner. Afin d’assurer une desserte 24 h sur 24, Filéo compte neuf lignes en service, desservant 23 communes de Seine-Saint-Denis, du Val d’Oise et de Seine-et-Marne.

"Aujourd’hui, une dixième ligne est née. Elle permettra de desservir les communes de Saint-Pathus, Oissery, Forfry, Gesvres-le-Chapitre, Saint-Soupplets, Marchémoret, et Saint-Mard vers le pôle d’emploi de Roissy" souligne le maire de Saint-Pathus, Jean-Benoît Pinturier.

Nathalie Simmenauer indique : « Pour nos salariés, c’est effectivement leur proposer un service de transport à la demande qui permettra d’améliorer leur qualité de vie et aussi une nouvelle façon de ce déplacer, de mieux gérer leur temps avec moins de fatigue dans les transports. Nous cofinançons avec Aéroport de Paris et Kéolis cette nouvelle ligne. Air France est déjà partenaire financier sur trois lignes Filéo ».

Filéo - Saint-Pathus circulera de 17 h 45 à 8 h 45 et de 11 h 30 à 12 h 30, ce qui correspond aux horaires décalés de la plateforme aéroportuaire. Toutes les informations pratiques sur l’utilisation du service sur

Une première ligne Filéo, toujours organisée par le STIF, est déjà en place : Othis - Villeparisis » dessert les communes de Dammartin-en-Goële, le Mesnil-Amelot, Longperrier, Mitry-Mory, Othis, Villeparisis et Villeneuve-sous-Dammartin à destination de la plate-forme aéroportuaire de Roissy-Charles de Gaulle et des zones industrielles du Mesnil-Amelot. Elle fonctionne tous les jours, 24h/24, en complément des lignes n°23  «Villeparisis - Roissy» et n° 701 « Moussy-le-Neuf - Roissy », pour rejoindre l’aéroport Paris-Charles de Gaulle en continu.

Filéo - Saint-Pathus circulera de 17 h 45 à 8 h 45 et de 11 h 30 à 12 h 30, ce qui correspond aux horaires décalés de la plateforme aéroportuaire. Toutes les informations pratiques

L'application Smartphone filéo est toujours disponible sur Apple Store et Androïd.

Gratuite, elle permet de gérer les réservations et d'avoir toutes les informations sur les service Filéo.

Renseignements au 01 74 37 24 77.

Toutes les informations pratiques ici 

Des trajets à réserver  en ligne Munis de vos codes et identifiant, cliquez ici.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="19648,19647,19649,19646,19645"]

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="7412,7411,7410"]

Le trajet (effectué aussi le jour de l'inauguration)

le trajet

 

 

Publié dansVie locale

Mitry-Mory ► Avenue des Martyrs-de-Châteaubriant, les travaux tout l’été

L’avenue des Martyrs-de-Châteaubriant sera en chantier jusqu’au mois de septembre. Après la prolongation du mail (voie piétonnière et piste cyclable), les travaux se poursuivent côté parc des Douvres. Engins de chantier et ouvriers s’activent dans l’enfouissement des réseaux et des canalisations d’eau pour alimenter le quartier de la Villette-aux-Aulnes.

« Nous effectuons le renouvellement des canalisations d’eau potable, allant du réservoir au quartier de la Villette-aux-Aulnes. La première phase durera jusqu’au 30 août. Une deuxième phase de travaux est prévue en septembre, mais n’occasionnera aucune gêne à la circulation. Cela se passera à l’intérieur du réservoir du château d’eau. Nous posons actuellement des canalisations de 300 mm pour l’alimentation et de 200 mm pour le refoulement » explique le chef de chantier de la Société française de distribution d’eau.

L’enfouissement des réseaux, électricité, téléphonie, Internet, se poursuit également avec le raccordement des particuliers pendant les mois d’été.

Publié dansVie locale

Maquillage ► Smokey eyes de jour avec une Kikotrendsetter et la vidéo

Smokey eyes, regard charbonneux, profond et attirant... même dans la journée, c'est possible sans avoir l'air d'un panda ! La technique est simple mais encore faut-il la maîtriser. Ombre à paupières en crème et eye-liner à texture onctueuse, alliés à un mascara allongeant pour cils de biche... la marque Kiko propose une vidéo explicative sur l'application du maquillage réalisée par Emilie. Le mannequin, une "vraie fille", figure parmi les autres #kikotrendsetters qui ont choisi de partager leur passion et leurs meilleures astuces de maquillage dans des tutoriels rapides qui vous guident pas à pas. Explications concrètes, gestes clairs et précis, le résultat make-up est sexy et c'est bien un truc qu'on peut réaliser à la maison !

Note spéciale au Khôl qui s'applique particulièrement facilement, est de bonne qualité et pas très cher (chez Nocibé, le Khôl de Lancôme est à 18,90 € ; celui de Bourjois, XL, à 8,90 € - mais il est plus sec donc moins agréable et moins facile d'application).

La vidéo 

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=YgoPeKap7O4&w=638&h=358]

Le matériel, les prixKiko

L'addition 

addition

 

Publié dansVie locale

Compans ► A la cueillette, le producteur n'a jamais vu une telle sécheresse 

Les fruitiers et les légumes ont beaucoup souffert de la vague caniculaire qui a traversé la France en plein mois de juillet. A la cueillette "Chapeau de paille" à Compans, il a fallu arroser plus tôt le matin ou plus tard le soir. La terre est sèche et ses crevasses peuvent mesurer jusqu'à 5 cm de largeur. "En 30 ans de carrière, je n'ai jamais vu une si  forte sécheresse" s'inquiète le patron de l'exploitation, Hubert Riché, qui estime à environ 5 mm de plus la hauteur d'eau nécessaire pour couvrir 1 cm2 de terre pour compenser l'évaporation.

De plus, les pommes et les tomates ont pris des coups de soleil. "Nous avons essayé de protéger les fruits du mieux qu'on pouvait avec un produit naturel à base d'argile mais les rayons ultra-violets étaient trop forts. Ils ont abîmé leur épiderme. De toute façon, on a arrêté d'arroser les pommiers pour économiser l'eau" explique, un peu résigné, le gérant des 20 hectares de l'exploitation qui s'attend à une facture d'eau plutôt salée.

La récolte est donc un peu moins bonne cette année. A cause de la chaleur, le pollen des fleurs a été stérilisé et cela a donné moins de fruits. "Mais au moins ils seront bien sains" se console le producteur adepte de l'agriculture raisonnée. En effet, les températures, dépassant certains jours 35°C, ont tué tous les microbes.

Cependant l'absence d'humidité a aussi permis aux insectes de proliférer. Pour ne pas utiliser de pesticides, les producteurs utilisent une méthode. "Nous plaçons des plaques imbibées de phéromone qui attirent les petites bêtes et les emprisonnent" explique Florence Riché, la sœur du producteur.

Bonne nouvelle : les conditions climatiques difficiles n'auront pas de répercussion sur les prix.

Sur les pieds de tomate, les feuilles blanchies qui fanent montrent les signes de la sécheresse. Sur les pieds de tomate, les feuilles blanchies qui fanent montrent les signes de la sécheresse.

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► Lire en short, 1er festival du livre pour la jeunesse

Les enfants vont pouvoir lire pendant les vacances. "Lire en short" et surtout écrire ! Le service culturel de la ville a mis en place, vendredi 24 juillet, dans le parc de la Corbie, quatre ateliers d’écriture poétique animés par l’auteur Gilles Brulet pour les enfants de 6 à 11 ans. L'animation se déroule à l’initiative du ministère de la Culture. Le concept s'étend à toute la France.

A Dammartin, Chantal Chapon, responsable de la médiathèque et de l’action culturelle, explique : « C'est le premier festival de littérature pour la jeunesse. La manifestation a pour but de faire sortir les livres des bibliothèques dans les lieux où les enfants se rendent l’été accompagnés de leurs parents, comme les parcs, les centres de loisirs, les plages… Nous avons profité de l'initiative pour inviter l’auteur Gilles Brulet. Nous espérons que l’action sera renouvelée l’année prochaine ».

Le festival du livre pour la jeunesse a participé à la clôture de F’été Dammartin.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="7433,7434,7435"]

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► Le cirque Zavatta a commencé ses représentations

La famille Prein compte 250 années d’existence dans le monde du cirque. Pour la première fois,  elle a planté son chapiteau sur l’esplanade du Château à Dammartin-en-Goële. Les représentations sont assurées le mercredi à 18 heures, le vendredi à 20 heures et le dimanche à 16 heures, jusqu’au 2 août.

Le spectacle de Ludovic Prein se veut traditionnel avec la présentation de fauves, de magnifiques chevaux, d’animaux exotiques (zèbres, buffle d'Afrique, chameaux, lamas...). La jonglerie et les clowns prennent une grande part au spectacle, sans oublier deux numéros de trapèze exécutés par les femmes de la maison.  Le clou de la représentation se veut cowboy, avec une époustouflante démonstration de lasso et de fouet. Petits et grands en redemandent.

Les grand-parents Prein animent durant l’entracte une loterie où tout le monde gagne des posters, des drapeaux ou de gros ballons multicolores. « Pour nous, c’est un plaisir de faire plaisir » disent-ils en cœur.

Tout se passe dans une ambiance familiale et bon enfant pendant deux heures, entracte compris. « Nous souhaitons, par le biais de nos numéros, faire vivre le vrai cirque traditionnel, avec des costumes, des paillettes, de la lumière, des animaux, des artistes passionnés. Nous nous entrainons très dur et tous les jours nous essayons de nous améliorer.  Notre plus grand bonheur est de voir briller les yeux des enfants durant le spectacle. Le cirque est pour nous un art de vivre. Cependant les cirques traditionnels ont de plus en plus de mal à trouver des villes qui acceptent de les recevoir, c’est bien dommage » confie Ludovic Prein.

Il a repris le flambeau que lui ont laissé ses parents, arrières grand-parents et arrières arrières grand-parents. Des artistes de plusieurs générations qui essayent de survivre à l’austérité du climat économique, pour combien de temps encore ? « Qui vivra verra » laisse-t-il tomber.

Après Dammartin, le cirque poursuivra sa route et s'acheminera jusqu'à Esbly.

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="7283,7291,7292,7293,7290,7289,7288,7287,7286,7285,7294"]

Publié dansVie locale

Longperrier ► À la Sainte-Madeleine, la ville se met en scène

Pendant quatre jours, du samedi 25 au mardi 27 juillet, les Longperrois ont fêté la Sainte-Madeleine. Le début des festivités a été lancé par le maire, Michel Mouton, samedi à 15 heures. Jeux d'adresse et manèges ont donné le top départ.

Peu avant le coucher du soleil, les habitants se sont munis de lampions et ont paradé autour du village aux côtés des musiciens du groupe des "Clowns musicos", des bénévoles de la ville déguisés en clowns accompagnés des échassiers des "Artistes de la piste".

Une véritable vague de bonne humeur s'est propagée dans la ville puisque même les automobilistes arrêtés au milieu de la route par le passage du cortège gardaient le sourire. Y'avait de la joie, comme dans la chanson de Charles Trenet, reprise en cœur par les grands et... par les plus petits aussi ! À la nuit tombée, un feu d'artifice a fait briller le ciel et les yeux de tous.

La fête communale de la Sainte-Madeleine est une tradition annuelle qui se perpétue à Longperrier. Elle se déroule le dernier week-end de juillet. "J'organise tous les ans mes vacances en fonction de l'événement" raconte Janine, qui venait déjà avec son père lorsqu'elle était enfant, et qui défile maintenant avec son petit-fils.

La fête se poursuivra lundi par un lâcher de ballon et les manèges seront ouverts jusqu'à mardi.

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="7387,7362,7361,7360,7358,7356,7355,7363,7359"]

Publié dansVie locale

Othis ► Un local pour les pétanqueurs

La section pétanque du club omnisports d'Othis a reçu les clés du tout nouveau local à sa disposition que la municipalité a fait construire à côté du boulodrome et du dojo. L'événement s'est déroulé jeudi 23 juillet et a revêtu une allure officielle.

Denis Vieux, le président du club omnisports et Jacky Cochu, président de la section pétanque, accompagnés de membres de l'association, étaient entourés d'élus. Catherine Bernaszuk, adjointe au maire, s’est exprimée au nom de la municipalité.

Le bâtiment tout neuf, d'une surface de 32 m2, comprend une grande salle, deux salles annexes et des WC accessibles aux personnes à mobilité réduite.

La manifestation s’est terminée par le verre de l’amitié.

Othis local pour la pétanque

Publié dansVie locale

Parfum ► Jusque dans le sac

Pschitt-pschitt par-ci, pschitt-pschitt par-là. Pour une journée de travail ou une sortie, les proprets, les luxueux, les tirés à quatre épingles, les respectueux peaufinent leur personnalité d'une touche de parfum. Eh oui, quand il est bien choisi, le parfum est un prolongement d'un caractère. On s'y raccroche même parfois comme à une part entière de notre personne. Sans s'en asperger à faire palpiter et picoter les narines de dérangement, on peut glisser une goutte, ou un pschitt quand il est en vaporisateur, ici, là, ailleurs.

Sur vous, les endroits stratégiques sont : la nuque, derrière les oreilles, le creux du coude, les poignets. Par contre, ne parfumez ni vos cheveux ni votre décolleté.

Sur les vêtements : parfumez les cols et les ourlets, les manteaux côté doublure.

Accessoire et pourtant tellement indispensable ! Le sac à main que vous pouvez personnaliser également en parfumant l'intérieur. Sac à main pour les femmes, pochette ou porte-feuille pour les hommes.

N'en faites pas trop quand même. Choisissez quelques points, mais pas tous en même temps !

Publié dansVie locale

Fruits et légumes ► Le Drive de la cueillette : même après la canicule

Créé à l'ouverture de la saison en mars, le Drive de la ferme-cueillette "Chapeau de paille" à Compans a attiré de nouveaux adeptes, souvent trop occupés pour cueillir eux-mêmes, mais à la recherche de produits frais.

Dans la boutique en ligne, les commandes se font "toute l'année sauf en période de grand froid" précise le site internet du paysan-maraîcher www.drivecompans.fr.

Cependant, si de nouveaux clients ont déjà été attirés par le concept, c'est plutôt la grande chaleur qui a freiné l'activité en juillet, non par manque de produits mais plutôt parce que les températures faisaient hésiter les consommateurs à quitter les endroits frais.

Pendant la canicule, comme à toutes les périodes, les clients peuvent choisir des fruits, des légumes et même des fleurs de saison, le tout cultivé sur place. Des produits de la ferme sont également proposés à la vente sans montant d'achat minimum. Un paiement sécurisé par carte bleue peut être effectué directement au moment de la commande sur Internet.

"Les commandes sont prises en compte jusqu'à jeudi à midi et la cueillette se fait le vendredi matin. Les clients peuvent ensuite venir chercher leurs articles au point de retrait, à partir de 14 heures. En moins de 5 minutes, le coffre de leur voiture est chargé"  explique Florence Riché, la responsable du Drive.

"Nous avons aussi créé, grâce aux réseaux sociaux, une communauté permettant aux internautes d'échanger des recettes de cuisine préparées avec notre production" précise encore Florence, qui poste ou relaye régulièrement les photos des réalisations sur la page Facebook de la cueillette : https://www.facebook.com/pages/Drive-Compans/777456852350049.

Publié dansVie locale

Longperrier ► Cirque, cracheurs de feu et brioche pour fêter Sainte-Madeleine

La fête communale de la Sainte-Madeleine, qui se déroulera du samedi 25 au mardi 28 juillet, aura pour thème le cirque. Dès samedi, une fête foraine avec des jeux d'adresse (course en sac, tir à la corde, chamboule-tout) et des manèges animera le week-end.

La journée se poursuivra avec une grande parade colorée et déguisée, perruques et nez rouges obligatoires ! et une retraite aux flambeaux. L'orchestre des "Clowns Musicos" accompagné d'échassiers, d'acrobates, de cracheurs de feu et de jongleurs mènera le cortège. Les enfants pourront récupérer les tickets des manèges. A 23 heures, un feu d'artifice illuminera les yeux des spectateurs.

Le dimanche, à 10 heures, les anciens, invités à l'ancienne cantine pour un petit-déjeuner, pourront comme chaque année déguster la brioche de la Sainte-Madeleine.

Lundi à 15 heures, les enfants de moins de 12 ans pourront participer au lâcher de ballons devant la mairie. Sous chaque ballon, le nom d'un des enfants sera inscrit et si "l'objet volant" est découvert, le porteur du nom inscrit gagnera un cadeau supplémentaire.

Publié dansVie locale

Vigilance sécheresse ► Baisse des cours d'eau et prévisions inquiétantes

La préfecture de Seine-et-Marne a pris un arrêté de restriction de l'eau. Pas assez de pluie... Le niveau des petits cours d'eau du département a dangereusement baissé. Depuis le 16 juillet, les habitants doivent faire encore plus attention que d'habitude à leur consommation d'eau. Il leur est conseillé d'économiser le précieux liquide. "Tous les usagers sont d’ores et déjà invités à utiliser l’eau au plus juste des besoins, à éviter tout gaspillage et à réserver cette ressource rare aux usages prioritaires. Un comportement citoyen s’impose à tous" indique la préfecture.

Depuis une semaine la baisse des petits cours d'eau s’est accentuée. L’Orvanne a désormais franchi le seuil de vigilance, le Réveillon a atteint le seuil de crise, la Thérouanne et le Petit Morin sont placés en alerte. L’Essonne reste en situation de vigilance. Les communes du bassin versant du Réveillon, du Petit Morin, de la Thérouanne et du Fusain devront ainsi prendre les mesures de restrictions d’usage prévues afin de limiter les prélèvements et les rejets polluants plus difficilement dilués par le débit faible de la rivière.

L'arrêté définit quatre seuils auxquels correspondent des mesures de restriction de plus en plus sévères :

  •  Seuil de vigilance
  •  Seuil d’alerte
  •  Seuil d’alerte renforcée
  •  Seuil de crise.

Pas encore de stade critique

Quant au niveau des grandes rivières, celui-ci est en baisse mais toutes les stations de surveillance se maintiennent au-dessus des premiers seuils de vigilance. Les effets du soutien d'étiage par les Grands Lacs de Seine sont maintenant perceptibles en Île-de-France. Les débits de la Seine à Vernon s'approchent du seuil de vigilance. Enfin le niveau des nappes reste encore au-dessus des seuils de vigilance mais avec une vidange importante. Aucune mesure de restriction liée aux nappes n’est encore prise, la nappe de Beauce n’est entrée en alerte que sur le secteur du Fusain. Les prévisions météorologiques indiquent que la sécheresse devrait se poursuivre dans la semaine à venir et les rivières franchir à la baisse de nouveaux seuils.

Un suivi national des situations de restriction est disponible à l’adresse suivante :

http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr

sécheresse

 

Publié dansVie locale

Mitry-Mory ► Peindre le monde jusqu'au 31 juillet

Les participants auront cinq jours pour peindre le monde. C'est vite dit ! Mais c'est en effet le nom de l'animation que l'Atelier d'art propose du 27 au 31 juillet. "Peindre le monde" est une initiation à la peinture en extérieur sur chevalet, pour les jeunes à partir de 12 ans et les adultes.
Les amateurs pourront se rendre à l'Atelier du lundi au vendredi ; l'initiation aura lieu de 14 à 16 heures.
Tarif de 15 à 36 € suivant le QF (quotient familial). Tarif de référence : 56 €.
Un supplément de 10 € sera demandé pour le coût du matériel.
Publié dansVie locale

Serris ► Prévenir les risques santé avec l'opération "Hors les murs"

Le service jeunesse de la ville de Serris, en partenariat avec le SDIS et la ligue contre le cancer, mettra en place le 29 juillet et le 5 août, de 14 h 30 à 18 h 30, au lac du centre urbain puis au parc des communes, l'opération "Hors les murs". Durant les deux après-midi, des ateliers et des animations permettront de sensibiliser le public aux risques sur la santé en été : la surexposition au soleil, l'alcool, le cannabis, les rapports sexuels non-protégés...

Des outils de prévention seront mis à la disposition des visiteurs (lunettes de simulation d'alcoolémie et documents ludiques).

Publié dansVie locale

Restriction de l'eau ► Les trucs pour économiser et la situation de votre commune

Sécheresse, économies d'eau, peut-être facile à dire, sans doute moins facile à faire. Quand nous avons l'habitude que l'eau coule toute l'année en tournant simplement le robinet, pas évident d'imaginer que la source pourrait se tarir, c'est le cas de le dire.

La douche australienne

Les Australiens, habitués aux pénuries et donc à faire attention à leur consommation, pour les plus consciencieux, prennent leur douche avec des seaux à côté d'eux. De cette façon, plutôt que de partir à l'égoût, l'eau qui tombe dans les seaux sert une deuxième fois, souvent à arroser le jardin. C'est d'ailleurs pour ça que les adeptes de la méthode utilisent des shampoings "écologiques". Par ailleurs, eux aussi ont des arrêtés qui interdisent l'usage démesuré de l'eau, particulièrement l'été.

Pour savoir quelles mesures simples peuvent être appliquées à la maison, regardez le schéma ci-dessous :

Economiser l'eau

Pensez également à la "douche australienne".

Le bassin Seine-Normandie surveillé

En Ile-de-France, le préfet de région, par arrêté du 13 avril 2015 ( n°2015 103-0014 ), a anticipé l'été et préconisé des mesures coordonnées de gestion de l’eau sur le réseau hydrographique du bassin Seine-Normandie en période de sécheresse. Il a défini les seuils sur certaines rivières du bassin qui entraîneraient des mesures coordonnées de limitation provisoire des usages de l’eau et de surveillance sur ces rivières et leur nappe d’accompagnement...

Surveillance, limite, mesures, pénurie... On ne peut que se sentir concerné.

Pour savoir dans quelle situation se trouve votre commune, cliquez sur le lien : http://www.seine-et-marne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-et-cadre-de-vie/Eau/Gestion-de-crise/Secheresse/Situation-de-ma-commune

Publié dansVie locale

Baignades en Seine-et-Marne ► Le Top 6 des bons plans... d'eau

Si la Seine-et-Marne est plutôt campagne que mer (on n'en doute pas), rien ne va empêcher ceux qui ne partent pas direction la Grande bleue, ou qui en reviennent déjà, de s'adonner au plongeon dans l'eau douce. La région offre de multiples possibilités pour jouer tantôt au canard, dans l'eau, tantôt au lézard, sur les berges et même au sportif fan d'animations. Aménagées par les bases de loisirs ou les municipalités, les plages sont en gazon ou même parfois en sable. Un délice alors de marcher pieds nus et d'enfoncer les orteils dans les grains chauffés par le soleil.

Juilletistes et Aoûtiens (et pas aoûtats, ces petites bêtes rouges qui entrent sous la peau et grattent grattent grattent !) pourront prendre des couleurs : pêche, abricot, miel (du moment que ce n'est pas pivoine...) et s'éclater dans l'eau, en sécurité. En effet, le département dispose de zones de baignade surveillées et ouvertes à tous.

Magjournal77 a recensé les meilleurs plans... d'eau, ouverts à la baignade. A vous de choisir !

1 : Le top du top, l'Ile de loisirs de Jablines-Annet, à 10 km de Disneyland, est considérée comme la plus belle d'Ile-de-France. La base régionale qui l'accueille propose aussi un port et un centre nautique pour les amateurs de navigation. Si on s'éloigne un peu de la baignade surveillée, on peut s'aventurer dans le grand espace de verdure et profiter d'un paysage presque canadien : des étangs et berges sauvages à se prendre pour des Robinson, excepté que vous ne serez pas perdus !  Belles balades à pied, à vélo ou à cheval.

Rassurant : en 2011, la base de loisirs a été récompensée d'un "Pavillon bleu" pour la qualité de l'eau et pour ses actions en faveur de l'environnement.

http://jablines-annet.iledeloisirs.fr/

 

2 : L'Ile de loisirs de Vaires-Torcy, couvre 1 000 hectares. Baignade, balades, activités nautiques et sportives, toboggans aquatiques, footing, vélo, golf, poney club, des stages d'été pour les juniors, un planning fitness... C'est drôle, ce grand bol d'air en plein milieu de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée.

http://vaires-torcy.iledeloisirs.fr/

 

3 : Inaugurée en 2007, Meaux Plage offre, sur les bords de la Marne, des pontons aménagés pour la détente et un solarium engazonné. La baignade est surveillée au village aventure. Comme pour les autres plages, pas de baignade en dehors de la zone surveillée, c'est dangereux !

http://www.ville-meaux.fr/Meaux-Plage.html

 

4 : L'Ile de loisirs de Bois-le-Roi, située à 10 km au sud de Fontainebleau, est gérée par l'UCPA. En plus de la baignade surveillée, de nombreuses activités sportives y sont proposées. Un bon point également.

http://bois-le-roi.iledeloisirs.fr/

 

5 : La base de loisirs Souppes-sur-Loing, étendue sur 10 hectares, permet aussi la baignade. L'endroit a reçu le "Pavillon bleu", il y a trois ans, attestant de la bonne qualité de l'eau. La surveillance de la baignade tout comme la qualité de l'eau y sont, comme ailleurs, toujours de rigueur.

http://www.souppes.fr/base_loisirs.html

 

6 : Située à proximité de Montereau-Fault-Yonne, la base de loisirs de la Varennes-sur-Seine permet une baignade surveillée au milieu de l'une des plus belles vues de paysage naturel. Immanquable !

http://www.guide-piscine.fr/seine-et-marne/base-de-loisirs-de-varennes-sur-seine-1229_P

 

Publié dansVie locale

Cuisine linguistique ► Après le banh flan, les mots français en vietnamien

Nous vous avions promis les réponses aux devinettes des mots français repris en vietnamien et posées dans la recette du Banh flan.

Les voici donc :

1) Xi-ro... c'est le sirop bien sûr !

2) Va-ni... vanille (facile)

3) Phoc-set... fourchette (moins facile !)

4) Nuï... nouilles

5) Cang-tin... cantine

6) Socola... chocolat (vous l'aurez trouvé !)

7) Banh-mi... pain de mie

8) Banh-su... choux et chouquettes, parce que "su", c'est chou (et tout ce qui comporte "banh" est une pâte ou un appareil en général avec de la farine ou un solidifiant). Ainsi "banh-su kem", ce sont... les choux à la crème !

Publié dansVie locale

Les pages Petites Annonces sont en cours de réalisation

Bientôt dans cette rubrique, les petites annonces des particuliers et professionnels : vente de véhicules, immobilier, achat, location, offres et recherches d'emploi, services, animaux, collections, divers...
Publié dansVie locale

Les pages Partenaires sont en cours de réalisation

Bientôt dans cette rubrique, les pages des partenaires de magjournal77 : présentation, infos actualisées, communiqués...
Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► Le cirque Zavatta en ville ! 1re représentation ce soir

Le cirque Alberto Zavatta est arrivé en ville et s'est installé sur l'esplanade du Château à Dammartin. Il donnera une première représentation ce soir, mercredi 22 juillet à 18 heures et restera jusqu'au dimanche 2 août.

Artistes et animaux se produiront chaque mercredi à 18 heures, le vendredi à 20 heures et le dimanche à 16 heures.

Les amoureux des animaux exotiques pourront également visiter la ménagerie.

Publié dansVie locale

L'été du canal de l'Ourcq ► Juillet et août : croisière hors du temps et animations diverses

L'été du Canal anime les berges du canal de l'Ourcq tout l'été, jusqu'au dimanche 23 août. Pendant deux mois, le canal propose des activités ludiques, sportives et culturelles : concerts, bals, loisirs nautiques, street art, croisières, fêtes, balades, cinéma en plein air, le tout au bord de l’eau. "L'année dernière, 150 000 personnes, dont 8 % de touristes étrangers, ont visité les animations" a indiqué cette semaine sur BFM TV, Daniel Orantin, directeur du Tourisme de la Seine-Saint-Denis.

Une croisière "hors du temps"

Parmi les animations, vous pouvez choisir celle qui, le samedi, vous emportera dans une croisière "hors du temps", sur un bateau tiré par un cheval de trait. Pas de bruit de moteur, la fraîcheur de l'eau du canal... un cadre bucolique qui aère l'esprit et le corps.

Embarquez au Bassin de la Villette et découvrez le canal de l'Ourcq, de Paris à Trilbardou en passant par Claye-Souilly.

Détail de la croisière : Départ : 8h30, au Bassin de la Villette en bateau Déjeuner libre (non compris dans le prix de la croisière) à Claye-Souilly Après-midi : croisière commentée avec traction hippomobile 17h-17h30 : visite guidée de l'usine élévatoire de Trilbardou Retour à 19h en autocar au Bassin de la Villette.

Prix : 64 euros

Après être passé sous le pont levant de la rue de Crimée, vous traversez le Parc de la Villette et franchissez, sans vous en apercevoir, le boulevard périphérique. Les anciens Moulins de Pantin annoncent la banlieue. Sur les deux rives, la ville est en pleine mutation : l'imposant chantier des anciens entrepôts de la chambre de commerce à Pantin comme les incroyables murs de graffitis à Bobigny annoncent la naissance de nouveaux quartiers.

Peu à peu, le paysage devient pavillonnaire et les rangées de peupliers se reflètent dans l'eau. A Aulnay-sous-Bois, le canal retrouve sa modeste largeur d'origine et le dépaysement est total lorsque vous traversez le Parc de la Poudrerie à Sevran : les ponts de pierre et l'ambiance forestière vous ont déjà fait oublier la ville pourtant si proche. Désormais, le canal dessine de larges courbes dans la campagne et vous arrivez bientôt au port de Claye-Souilly où vous faites escale pour le déjeuner que vous avez choisi (voir ci-dessus).

Pour le déjeuner, vous pouvez, soit prévoir de pique-niquer au bord du canal, soit, réserver auprès d'un restaurant situé à proximité : - La Taverne Alsacienne - Tél. 01 60 26 00 69. - Pizzeria Casa Mia - Tél. 01 60 26 00 08.

L'après-midi vous ramène un siècle en arrière, à l'époque où les flûtes de l'Ourcq parcouraient le canal, tirées par des chevaux sur le chemin de halage. Le capitaine coupe le moteur et un cheval de trait prend le relais. Moteur à nouveau avant de passer l'écluse de Fresnes, de longer la ville de Charmentray avant l'arrivée à Trilbardou.

Vous terminez la journée par une visite du site de l'usine élévatoire qui capte l'eau de la Marne, toute proche, pour donner au canal de l'Ourcq un débit suffisant.

Selon la date de la croisière, l'itinéraire se fera soit dans le sens Paris-Trilbardou, soit dans le sens Trilbardou-Paris.

Un Paris insolite vu par bateau
Pour la 8e année consécutive, les navettes fluviales de L'été du Canal prennent du service sur l’Ourcq. Cette année encore, elles vous emmènent flâner, pédaler, jouer, danser, pagayer… en somme, c’est une invitation à célébrer l’été sur le canal.

Chaque week-end, du 4 juillet au 23 août, embarquez sur les navettes pour 1 € par trajet le samedi, 2€ par trajet le dimanche et à une fréquence d’un départ toutes les 30 minutes.

Ces navettes fluviales vous emmènent tout l’été vers les bals, parcs nautiques, péniches, spectacles et autres animations festives de L’été du Canal.

A bord, portés par le courant, vous vivez le canal à un nouveau rythme et profitez de points de vue insolites sur la Rotonde de Nicolas Ledoux, le bassin de la Villette, l'architecture du Parc de la Villette, le site des Grands-Moulins de Pantin, le Centre National de la Danse, le Technicentre Est-Européen du TGV ou le parc départemental de la Bergère à Bobigny. Descendez quand vous voulez aux différentes escales pour participez aux fêtes, concerts et autres bals ou savourez le panorama qui défile devant vos yeux depuis le bateau.

 

Une navette à petit prix à Aulnay
Une navette spéciale permet d'embarquer depuis Aulnay/Pavillons-sous-Bois pour rejoindre Bobigny. Depuis Bobigny, cette navette permet à tous de rejoindre pour 1€ aller-retour la guinguette du Chat qui pêche. Cette correspondance est proposée jusqu'au dimanche 2 août.

Chaque week-end, du 4 juillet au 23 août, embarquez sur nos navettes pour 1 € par trajet le samedi, 2€ par trajet le dimanche et à une fréquence d’un départ toutes les 30 minutes.

Ces navettes fluviales vous emmènent tout l’été vers les bals, parcs nautiques, péniches, spectacles et autres animations festives de L’été du Canal.

Faites votre choix sur http://www.tourisme93.com/ete-du-canal/navettes-ourcq.html

Informations pratiques

 Prix du ticket des navettes de l'été : 1 € le samedi et 2 € le dimanche

Le trajet est gratuit pour les enfants de moins de 10 ans accompagnés d'un adulte, dans la limite de deux enfants par adulte. Les navettes de l'été du canal - Festival de l'Ourcq naviguent uniquement le samedi et dimanche sur la période de juillet et août.

Départ toutes les demi-heures sur le parcours Paris - Bobigny. Départ toutes les 1 h 40 sur le parcours Bobigny-Aulnay.

Arrêts desservis - Bassin de La Villette - Paris (métro : Jaurès / Stalingrad) - Parc de La Villette - Pantin - Bobigny

Où manger ? http://www.tourisme93.com/ete-du-canal/restaurants-canal.html

 

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.