Dammartin-en-Goële ► [Vidéo] Travaux au collège de l’Europe : le Département répond aux inquiétudes des parents d'élèves et enseignants

Dammartin-en-Goële ► [Vidéo] Travaux au collège de l’Europe : le Département répond aux inquiétudes des parents d'élèves et enseignants© Magjournal 77

Les travaux d’agrandissement du collège de l’Europe à Dammartin-en-Goële suscitent des inquiétudes chez les parents d’élèves et le personnel de l’établissement. Les professeurs et les agents du collège ont fait grève mercredi 30 novembre. 

Les travaux d’agrandissement doivent durer trois ans et ont pour finalité la construction d’un nouveau réfectoire. Des salles de classe en modulaire ont été installées dans la cour de l’établissement. Les enseignants, soutenus par des parents d’élèves, estiment que les conditions de sécurité ne sont pas assurées. Jihanne Bouslimi, professeur de lettres et co-secrétaire de la section du Snes (Syndicat national des enseignants du secondaire) à Dammartin, indique : « Le collège est en travaux depuis la rentrée de septembre. Les installations des pré-fabriqués et du chantier ont été réalisées dans des conditions lamentables, le chauffage ne fonctionnait pas. On a fait grève car on ne nous a pas entendus, en particulier sur la sécurité : il manque des surveillants. » 

L’enseignante décrit « des allées trop étroites pour laisser circuler les élèves, des fils électriques qui trainent au sol, des carrés boueux qui ont causé la chute de deux élèves et d’une enseignante... ». 

Pierre Bennet, professeur de mathématiques, ajoute : « L’étroitesse des lieux et le labyrinthe que forment les allées rendent difficile la surveillance des élèves. On en a vus monter sur les toits. On réclame des zones de surveillance précises. »

Des réunions mensuelles 

Une visite s’est tenue mercredi avec l’ensemble des prestataires du chantier et le chef de chantier a pris des engagements. Le Département a, de son côté, assuré avoir pris le dossier en main. Christian Robache, vice-président chargé des bâtiments et de la sécurité, déclare : « La réalisation de travaux en site occupé nécessite des mesures particulières. Tout cela est pris en compte. Des réunions de chantier ont lieu toutes les semaines avec le chef d’établissement qui est tenu au courant des éléments qui doivent être communiqués aux enseignants et aux parents d’élèves. Nous allons mettre en place une réunion mensuelle avec eux. La première se tiendra en janvier. » 

La Ville de Dammartin s’est engagée à sécuriser les abords du collège, en particulier au niveau des arrêts de bus. 

Xavier Vanderbise, vice-président du Département chargé des collèges, insiste : « Nous avons l’habitude de faire réaliser des travaux en site occupé. Ca se déroule toujours bien. Il faut aussi que toutes les parties travaillent main dans la main et non les unes contre les autres. Les choses vont être réglées, chacun doit faire un effort. Lorsqu’on fait des travaux, il y a toujours une période d’adaptation. Nous avons alerté l'Education nationale sur le manque de surveillants. » 

Les enseignants, qui ont levé leur mouvement de grève jeudi matin, assurent qu’ils seront "vigilants quant aux engagements pris". 

 

Dernière modification le mardi, 10/01/2023

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top