Seine-et-Marne ► Le Département est distingué "Territoire engagé gaz vert"

Remise du trophée GRDF "Territoire engagé Gaz vert" à Béatrice Rucheton, vice-présidente du Département Remise du trophée GRDF "Territoire engagé Gaz vert" à Béatrice Rucheton, vice-présidente du Département Département 77

Le Département de Seine-et-Marne a reçu le trophée « Territoire engagé gaz vert » de GDRF au Salon des maires et des collectivités locales, à Paris, mercredi 23 novembre.

Le Département de Seine-et-Marne a posé sa candidature à l’appel à projet (AAP) « Territoire engagé gaz vert » lancé par GRDF. Le comité d’évaluation, composé du CLER (réseau national pour la transition énergétique), de l’INEC (Institut national de l’économie circulaire), de WWF (World Wide Fund for Nature) et d’une équipe multidisciplinaire de GRDF, a ainsi nommé sept lauréats dont le Département de Seine-et-Marne, sur les trente candidatures reçues. La distinction met en valeur les engagements locaux en faveur de la production de gaz vert et partager les initiatives sur les territoires. Seul lauréat de la Région Ile-de-France, le Département est ainsi salué pour son rôle dans la transition énergétique en développant la filière méthanisation.

Béatrice Rucheton, vice-présidente du Département chargée de l’environnement, déclare : « Le Département soutient le développement vertueux de la production d’un gaz vert local majoritairement avec la méthanisation agricole. Cette politique découle du schéma de développement de la méthanisation, réalisé en 2018 avec le soutien de la Région et de l’Agence de la transition écologique."

Depuis 2020, le Département pilote et anime la charte CapMétha77 qui fédère neuf acteurs : le Département, la Région, l’ADEME, le SDESM (Syndicat des énergies de Seine-et-Marne), la préfecture, la chambre d’agriculture de région Ile-de-France, l’Association des maires et des EPCI de Seine-et-Marne, GRDF et GRTgaz. La charte a pour objectifs de couvrir d’ici 2030, avec le biométhane produit localement, 75% des besoins en gaz résidentiel de la Seine-et-Marne (soit 2,5 TWh/an de biométhane injecté dans les réseaux) et contribuer à une mobilité décarbonée avec le biométhane sous sa forme utilisable par les véhicules, le bioGNV.

Le Département s’engage sur les enjeux d’appropriation locale avec l’élaboration d’un guide pour l’insertion paysagère des unités de méthanisation agricole, réalisé en partenariat avec le CAUE de Seine-et-Marne. Pour le développement du bioGNV, le Département a élaboré en partenariat avec le SDESM, GRDF et GRTgaz un schéma de développement des stations (bio)GNV et une stratégie pour la mutation des flottes captives publiques et privées.

Par ailleurs, le Département mène avec ses partenaires des actions pour informer, sensibiliser et communiquer sur le biométhane. De plus, la collectivité développe l’utilisation du biométhane dans son fonctionnement avec l’achat de deux poids-lourds 100% bioGNV pour les travaux routiers, l’achat de biométhane pour le chauffage des bâtiments ou la mise en place d’un marché de collecte des biodéchets des collèges acheminés pour la plupart dans des méthaniseurs situés dans le département.

Dernière modification le mardi, 29/11/2022

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top