Bailly-Romainvilliers ► [Vidéo] Le marché des terroirs s’est enrichi de nouveaux commerçants et d’un panier gourmand

Bailly-Romainvilliers ► [Vidéo] Le marché des terroirs s’est enrichi de nouveaux commerçants et d’un panier gourmand@ Magjournal 77

Le marché des terroirs renouvelé s’est tenu, samedi 19 novembre, à Bailly-Romainvilliers. Plusieurs nouveaux artisans y exposaient pour la première fois et la Ville a offert aux visiteurs la possibilité de gagner un panier gourmand.

 

Dès l’entrée du marché, le ton était donné avec le stand de la Grange de Bailly, nouveau commerce romainvillersois. Autour de la citrouille de vingt-et-un kilogrammes venant de la Ferté, l’étal regorgeait de courges et de jus de pomme de Jouarre. Aymeric et Laura ont ouvert leur magasin fermier sur la place de l’Europe depuis octobre. Aymeric explique : « Nous avons un magasin d’alimentation générale. Nous nous fournissons dans les alentours et faisons travailler les producteurs locaux. Nous vendons des produits frais, de saison. Nous vendons des fruits et légumes, de la viande, du fromage, de la charcuterie, des produits laitiers… Nous avons même des cosmétiques. » Laura ajoute : « Le bilan au bout de deux mois est satisfaisant. On a beaucoup de bons retours. On commence à se faire une clientèle fidèle. » Le commerce de proximité propose des produits d’artisans locaux, favorisant ainsi les circuits courts. La démarche de développement durable était présentée par Aymeric avec l’origine du jus de pomme à la couleur dorée posé devant lui : « Le jus provient de toutes les pommes qui tombent par terre. Elles sont ramassées, passées au pressoir. On ne les perd pas. Le jus est brut, il n’a ni colorant, ni sucre. Il est naturel. »

En continuant sur l’allée centrale du marché, « les Bruncheuses » proposaient, entre autres, des croissants salés au saumon. En face, Romain faisait découvrir sa bière de la micro-brasserie Reboot de Ferrières-en-Brie, créée en 2021. À côté, les fans du chocolat découvraient les délices d’Alix. Un peu plus loin, les afficionados de sa fève pouvaient goûter avec surprise, les pâtes au cacao de Virgine, de la ferme « Des pates briardes ». Les amateurs de pains spéciaux n’étaient pas en reste avec le « pain écureuil des champs» à la betterave et à la noisette, vanté par Jean-Michel, des « 2 fourmis ».  

La municipalité a souhaité donner un nouveau souffle à son marché des terroirs en offrant aux visiteurs la possibilité de gagner un panier gourmand, garni de produits donnés gracieusement par les exposants. Anne Gbiorzcyk, maire de Bailly-Romainvilliers, annonce : «  La nouveauté cette année, c’est que l’animation a mis son grain de sel, si j’ose dire, dans la recette du marché des terroirs. Elle propose une belle animation avec un soutien des commerçants et producteurs qui nous fait chaud au cœur. » Fabienne de Marsilly, adjointe au cadre de vie, commente : « Le gagnant sera le vainqueur d’un quizz qui portera uniquement sur le terroir, sa gastronomie, ses monuments, son architecture et ses célébrités. » Devant le panier garni, elle conseille ensuite avec humour : « Retirez tous les piles de vos balances. Ne montez pas dessus avant au moins une semaine. »

Les chalands pouvaient aussi toujours remplir leur hotte des traditionnels escargots de « La joly cagouille », du champagne seine-et-marnais Bombart, du brie de Meaux de la fromagerie Ganot, y compris à la truffe…

Les Romainvillersois ont apprécié le troisième rendez-vous biannuel et l’un d’entre eux a même glissé à Anne Gbiorzcyk : « Il le faudrait toutes les semaines ! ».

Au regard de la foule venue en fin de matinée, le marché a bel et bien déjà trouvé son public.

Dernière modification le mardi, 22/11/2022

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top