Crégy-lès-Meaux ► [Vidéo] Les mâts d’éclairage du nouveau stade ont été posés à l'aide d'un hélicoptère

Crégy-lès-Meaux ► [Vidéo] Les mâts d’éclairage du nouveau stade ont été posés à l'aide d'un hélicoptère© Magjournal 77

La municipalité de Crégy-lès-Meaux a fait appel à un hélicoptère pour installer les quatre mâts d’éclairage du nouveau terrain de foot, mercredi 26 octobre. 

L'opération est devenue presque banale mais n'en requiert pas moins une mise en place rigoureuse. L’installation de l'éclairage au nouveau terrain de football a été réalisée à l'aube, à l’aide d'un hélicoptère. Pascal Mauduit, directeur des services techniques de la commune, explique : « Citeos est le sous-traitant choisi pour installer le système d’éclairage du nouveau stade par hélitreuillage. Cela consiste à lever chaque mât de huit cents kilos et l'installer sur son massif de 10 m3 de béton. Les quatre mâts sont équipés de projecteurs led, à faible consommation ; l’ancien éclairage utilisait des projecteurs halogènes. Il s’agit d’un gros investissement, de l’ordre de 950 000 euros, comprenant outre l’éclairage, le filet pare-ballon, les clôtures périphériques du terrain et le terrain synthétique garni en noyaux d’olive. Pour l'opération d’hélitreuillage, nous avons fait appel aux pompiers, à la police nationale qui vient épauler la police municipale, et au personnel des services techniques afin d'assurer la circulation et maintenir le périmètre de sécurité autour du stade. »

Jean-Claude Lebegue, responsable de Citeos, précise  : « L’hélitreuillage des pylônes est une opération que nous avons l’habitude de réaliser. Avant, il était réservé aux opérations en montagne. Aujourd’hui, pour des contraintes techniques ou environnementales, nous l'utilisons pour accéder aux points de levage des candélabres."

Le stade est équipé de luminaires led économes en énergie, mais également pour un meilleur rendu de l’éclairage au sol pour les joueurs, et pour l'amélioration des fonctionnalités : commande à distance, intensité des éclairages, éclairage de demi-terrain. 

Gisèle  Devie, adjointe au maire chargée de l’urbanisme, indique : « Nous n’avons pas encore fixé de date pour l’inauguration, mais les enfants ont déjà pu profiter du terrain depuis quinze jours puisqu’il est homologué. »

 

Dernière modification le mardi, 08/11/2022

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top