Nanteuil-lès-Meaux ► [Vidéo] Repas des seniors : les convives ont été transportés en Inde

Nanteuil-lès-Meaux ► [Vidéo] Repas des seniors : les convives ont été transportés en Inde© Magjournal 77

Les seniors étaient de sortie, à Nanteuil-lès-Meaux, dimanche 16 octobre, pour le traditionnel repas offert par la municipalité. 


Les convives ont été reçus par le maire, Régis Sarazin, et l’équipe municipale, dans la salle Oblin pour le repas annuel qui, cette année, les a transportés en Inde, avec repas aux mets exotiques agrémentés d’épices, et danses indiennes dont l’envoûtant bhangra exécuté par les hommes en costume traditionnel. Le style de danse et de musique indienne provient de la province du Pendjab, les paroles des chansons bhangra traitent de célébration, d’amour, de patriotisme, ou de problèmes sociaux actuels.

Régis Sarazin, dans son discours, a évoqué les problèmes liés à la crise économique rencontrés par les collectivités : « Nous plongeons dans la crise énergétique que nous connaissons au quotidien. Pour vous donner un ordre d’idées, en 2021, la facture de la Ville, concernant les flux, était d’environ 300 000 euros ; en 2022, elle sera autour de 600 000 euros, et si les prix restent à ce niveau, nous devrons faire face, en 2023, à une facture qui s’élèvera entre deux et trois millions d’euros. Ce n’est pas réjouissant. Nous allons devoir faire des économies et la chose qui va vous concerner au quotidien; et qui sera la plus visible; sera l’éclairage des rues. Il sera éteint de minuit à 5 heures du matin, à partir du 24 octobre. D’autres villes l’ont déjà fait. Ça représentera une économie de 85 000 euros... mais aujourd’hui, on va penser à autre chose. Nous nous retrouvons tous et c’est pour passer un moment agréable avec un bon repas, et de belles animations... Nous sommes d’ailleurs ici un peu comme en famille. »

Le maire a également profité de l’occasion pour rappeler les services proposés par la commune, parmi lesquels figure « la navette du mardi » pour aller faire ses courses. « Je sais que c’est un dispositif particulièrement apprécié par un grand nombre d’entre vous dont notre doyenne » a ponctué Régis Sarazin. Dans la salle, les tablées se sont formées en fonction des affinités de chacun, souvent entre voisins, comme celle de « l’allée des Tourterelles » avec Nadine, Bernard, Brigitte, Daniel... 

Doyennes et doyen

A la fin de son allocution, le maire a offert des fleurs et des chocolats aux deux doyennes, Monique Vasseur et Paulette Sirode, toutes deux âgées de 95 ans. Le doyen, Jean Baroteaux, aura 92 ans en février, et a reçu des chocolats et une bouteille de vin. Il n’a pas manqué de glisser une note d’humour à l’oreille du maire : « La fête est hindou et le maire est un dur... » Pimpants, alertes, souriants, pleins d’entrain et bavards, les trois mis à l’honneur ont fait l’admiration de l’assistance aux membres par forcément beaucoup plus jeunes. 

Joséphine Baert, conseillère municipale déléguée aux solidarités et aux affaires sociales, vêtue d’une « robe sari », a pris soin de fixer un petit ruban en tissu autour du poignet de chaque convive, à la mode indienne.

Le colis de Noël sera livré aux domiciles des aînés par les bénévoles au mois de décembre.

 

 

Dernière modification le mardi, 08/11/2022

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°55 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top