Seine-et-Marne ► [Vidéo] 6e circonscription : Béatrice Roullaud est prête pour la nouvelle session parlementaire

Seine-et-Marne ► [Vidéo] 6e circonscription : Béatrice Roullaud est prête pour la nouvelle session parlementaire© Magjournal 77

Béatrice Roullaud a été élue en juin députée de la sixième circonscription de Seine-et-Marne contre toute attente. Elle a consacré l’été à réorganiser sa vie professionnelle et à son travail à l’Assemblée nationale. Elle est désormais en selle pour la nouvelle session parlementaire et a annoncé, vendredi 23 septembre, qu’elle ira à la rencontre des maires.

 

La seule députée du département issue des rangs du Rassemblement national vient juste de terminer les derniers dossiers judiciaires qu'elle avait encore à traiter pour ranger sa robe d’avocat et se consacrer à son mandat de député. Sa victoire a été une surprise dans la circonscription de Jean-François Copé et de Jean-François Parigi. Le soir du premier tour, le 12 juin, elle est sortie du bureau centralisateur, à l'hôtel de ville de Meaux, se croyant battue par les candidats de LREM et Nupes : « J'en suis sortie dépitée et, le dimanche suivant, je suis sortie députée. » 

Dès son élection, il lui a fallu concilier son métier d’avocat, ses mandats de député et de conseillère régionale d’Ile-de-France, ainsi que le décès de sa mère, juste après celui de son père survenu pendant la campagne des législatives. Elle déclare : « Je n’ai même pas eu le temps d’écrire à mes électeurs pour les remercier. J’ai siégé dès le mercredi suivant le second tour et nous avons enchainé avec une session extraordinaire qui nous a tenus jusqu’au 3 août. » 

La rentrée parlementaire est prévue lundi 3 octobre et la nouvelle députée va commencer à sillonner la circonscription et rencontrer les maires. Elle précise : « Je vais réécrire à tous les maires, même à ceux qui n'ont pas souhaité me recevoir ou qui ne m’ont pas répondu. » Depuis son élection, elle reçoit quotidiennement une vingtaine de courriers de citoyens : "On me parle de tout mais surtout des préoccupations."

A l’hémicycle du Palais Bourbon, Béatrice Roullaud veut défendre, en particulier, deux causes : la protection des enfants et le bien-être animal. En ce qui concerne la protection des enfants, elle explique : « Je veux mettre fin aux dysfonctionnements de l’aide sociale à l’enfance, même si je sais que c’est de la compétence du Département. Je suis particulièrement choquée qu’il y ait si peu de contrôles. Je vais me saisir de ces questions. » 

La députée va ouvrir une permanence parlementaire à Meaux en octobre, et embaucher un assistant parlementaire. 

  

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 30/09/2022

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top