×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 578
Imprimer cette page

Lizy-sur-Ourcq ► [Vidéo] Journées du patrimoine : l’église Saint-Médard dévoilera les secrets de sa construction

Lizy-sur-Ourcq ► [Vidéo] Journées du patrimoine : l’église Saint-Médard dévoilera les secrets de sa construction© Magjournal 77

L’église Saint-Médard, à Lizy-sur-Ourcq, dévoilera les secrets de son édification à l’occasion des journées européennes du patrimoine qui se tiendront samedi 17 et dimanche 18 septembre. 

L’église Saint-Médard porte ses secrets et c'est à l'occasion des journées du patrimoine, ce week-end, qu'elle va dévoiler ceux de sa construction particulière. Elle a été bâtie par Charles du Broullat et Antoinette d'Angenne, propriétaires de l'ancien château. En 1611, elle a été consacrée par Jean de Vieuxpont, évêque de Meaux. Les pierres calcaires ayant servi à sa construction viennent de Varreddes. L'édifice a été restauré et décoré par les curés au XIXe siècle, dont l'abbé Guérard entre 1832 et 1881. Les verrières des chapelles gothiques ont été remaniées et simplifiées au XIXe siècle. Les vitraux ont été intégralement restaurés en 1996, et la façade nord réhabilitatée en 2009. 

L'église tronquée 

Lizy_sept2022web.jpg

Lorsque l’on observe le plan de l’église de Lizy attentivement, il est aisé de se rendre compte de l’absence d’une grande partie du côté droit. Le bâtiment n’est pas structuré en forme de croix, comme la majorité des édifices religieux catholiques. Dès lors, force est de constater l’inachèvement de l'église. Pourquoi en est-il ainsi ? Aucune certitude historique ne permet d’expliquer l'anomalie. Seules des hypothèses sont avancées.

Tout d’abord, on trouve des traces de l’existence d’une église Saint-Médard dès le milieu du IXe siècle, à l’époque carolingienne et au début des invasions vikings. L'église vraisemblablement romane devait probablement être en mauvais état au moment où le seigneur de Lizy, Charles du Broullat, contemporain de François Ier, avait décidé de moderniser l’édifice en le reconstruisant à la dernière mode du gothique tardif. Le seigneur et son épouse, Antoinette d’Angennes, ont été inhumés en 1544 dans l’église. Ensuite, la reconstruction de l’église aurait manifestement été entravée par l'emplacement d’un cimetière, sans doute à l’endroit où se trouvaient les sépultures des seigneurs de Lizy.

La dernière hypothèse serait liée au contexte des guerres de religion, Lizy étant devenue une ville acquise au camp de la Réforme durant la période du chantier de reconstruction de l’église, à partir de 1565, sous le règne de Charles IX, et sept ans avant la Saint-Barthélémy. Ce qui expliquerait la consécration très tardive de la nouvelle église Saint-Médard au début du règne de Louis XIII et de la Régence de Marie de Médicis, en 1611, par l’évêque de Meaux, Jean de Vieuxpont.

Sylvie Fougeray, conseillère municipale à Lizy, indique, jeudi 8 septembre : « Nous avons décidé, dans le cadre des journées européennes du patrimoine, de faire visiter l’église et de proposer une conférence reposant sur une étude historique comparative, à la fois sur le plan architectural et chronologique, entre notre église et la cathédrale Saint-Etienne de Meaux. »

Benoît Casaert, historien et guide-conférencier à la communauté d’agglomération du Pays de Meaux, explique : « L’église de Lizy est assez récente, mais, par rapport à sa reconstruction. En effet, à la base, se trouvait sûrement une église du XIIe siècle. Les seules données historiques indiquent, du fait du caveau seigneurial, que le seigneur de Lizy, Charles du Broullat, avec son épouse, Antoinette d’Angennes, ont été inhumés ici. En 1544, c'est historiquement trois ans avant la mort de François Ier, à une période, déjà, de persécutions religieuses depuis une décennie, qui a fait suite à l’Affaire des placards. Ainsi, l'église Saint-Médard a mis du temps à être édifiée dans sa forme contemporaine, puisque Lizy est devenue rapidement une ville protestante, dès 1565. Finalement, à la faveur de la Contre-Réforme, qui fait suite au Concile de Trente, et de l’édit de Nantes promulgué par Henri-IV, le 13 avril 1598, l’église de Lizy a fini par être achevée et consacrée, en 1611. »

Église Saint-Médard, rue de l'Église 77440 Lizy-sur-Ourcq. Ouvert samedi 17 septembre de 14 à 17 heures et dimanche 18 septembre de 14 à 18 heures.

 

 

Dernière modification le mardi, 04/10/2022

Publié dansVie locale