Bussy-Saint-Georges ► [Vidéo] Embellissement de la ville : des canopées de végétaux ont été installées sur la Grand Place 

Bussy-Saint-Georges ► [Vidéo] Embellissement de la ville : des canopées de végétaux ont été installées sur la Grand Place  © Magjournal 77

Des canopées de végétaux viennent d’être déployées sur la Grand Place à Bussy-Saint-Georges et donnent un autre aspect au lieu. Le maire de la commune, Yann Dubosc, a décrit le nouvel aménagement et a détaillé son plan de végétalisation pour la ville, mardi 26 juillet.

 

Les canopées sont des corolles en fibres de verre sur lesquelles vont pousser des plantes grimpantes comme des glycines de Chine. Les canopées seront alimentées par un réseau d’arrosage automatique fonctionnant avec des panneaux solaires. Les équipements, fabriqués par une entreprise de Seine-et-Marne, créeront des îlots de fraîcheur et devraient casser « l’esprit dalle ». Yann Dubosc explique : « Alors que 45 % de la surface de la commune sont des espaces verts, la Grand Place est restée minérale. » Le parking souterrain sous la dalle rend impossible la plantation d'arbres en raison des racines, celles-ci viendraient percer le plafond et les parois de la construction. La pose d'autres canopées est déjà envisagée dans d’autres lieux de la ville et rendra des espaces verts là où ceux-ci font défaut. 

Square Vitlina

Des aménagements sont également prévus sur le square Vitlina avec un « plan paysager plus important » et un marché couvert qui y sera construit en complément de celui en extérieur.Yann Dubosc développe : « Je voudrais que la Grand Place et le square Vitlina puissent ‘parler entre elles’. Ainsi, de mai à septembre, le tronçon du boulevard du Général-de-Gaulle qui sépare les deux espaces sera rendu piéton le week-end. » La végétalisation du secteur ira jusqu’au pôle de la gare. 

Une forêt de 4 000 arbres et un parc de 110 000 mètres carrés

Le maire a aussi annoncé un plan de replantage d’arbres, en particulier sur la place Mendès-France. Il prévoit en outre de créer une forêt de quatre mille arbres en entrée de ville et le long de l’autoroute A 4 afin de réduire le bruit et la pollution dans la ville. Le projet sera réalisée avec EpaMarne. 

Dans l’éco-quartier du Sycomore, un parc de 110 000 mètres carrés sera aménagé avec des lacs, dont un qui sera ouvert à la pêche. Yann Dubosc indique : « On empoissonnera et une charte consistera à relâcherdans l’eau les poissons qu’on aura pêchés. » Un spécialiste viendra faire de la pédagogie sur l’éco-système.

Dernière modification le vendredi, 29/07/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top