Meaux ► [Vidéo] Jean-François Copé a annoncé les temps forts des animations de l'été

Meaux ► [Vidéo] Jean-François Copé a annoncé les temps forts des animations de l'été© Magjournal 77

Jean-François Copé a présenté, lundi 27 juin, à l'hôtel de ville de Meaux, les multiples animations et événements qui vont marquer l'été et la rentrée.

Les Meldois n’auront que l'embarras du choix pour occuper leur été et la rentrée de septembre à Meaux. Jean-François Copé a donné le détail des animations, lors d'une conférence de presse. Parallèlement aux animations traditionnelles, reparties de plus belle après « les années covid »,  la période estivale sera marquée par cinq temps forts.

Dimanche 10 juillet, l'aérodrome de Meaux-Esbly accueillera le Meaux-Airshow 2022. L'entrée sera gratuite pour les trente mille spectateurs attendus qui pourront admirer l’exhibition de la Patrouille de France et le Rafale, à côté de dizaine d’autres appareils. Le meeting aérien célébrera le 80ème anniversaire du groupe de chasse Normandie-Niemen.

Le deuxième temps fort aura lieu le 13 juillet avec le traditionnel feu d'artifice, dont le thème sera les années 80 et le disco.

Meaux accueillera une étape du Tour de France féminin, dont le départ sera donné le lundi 25 juillet au musée de la Grande Guerre, qui propose, de son côté, l’exposition « Tranchées »..

Les amateurs d'arts plastiques pourront visiter au musée Bossuet l’exposition Jean Lancri « M for ever », ou encore de Cheval à vélo, présentant des fragments des collections du facteur Cheval.

L'incontournable spectacle historique de Meaux, avec pour thème « Folles époques », a débuté le 4 juin et fait régulièrement le plein de spectateurs. Consolation pour les amateurs, il reste quelques places pour les dernières représentations des 2, 8 et 9 juillet.

Meaux, cité balnéaire

Meaux devient une cité balnéaire avec son programme « Meaux les bains », du 2 juillet au 28 août. L’évènement se déroule sur deux sites : la plage et le jardin des Trinitaires. Les bains seront cependant réduits. Une nouvelle réglementation européenne concernant les baignades en eaux vives intervient cette année et il n'est pas possible de se baigner dans la Marne. Jean-François Copé déclare : « Ça concernne la partie surveillée, mais je ne peux pas mettre des barrières le long de la totalité de la Marne... » On pourra cependant se rafraîchir et l’interdiction sera compensée par la mise en place de jeux d'eau, pataugeoire, piscine et brumisateur géant.

Par ailleurs, les tarifs des piscines Tauziet et Frot ont été baissés à deux euros, avec entrée gratuite pour les moins de 4 ans et les plus de 65 ans.  En dehors de l'eau et du rafraîchissement, Meaux plage proposera des manèges, du sport, une guinguette et des soirées animation (cinéma, mousse).

Au jardin des Trinitaires, on pourra profiter de balades à poney, jouer au minigolf, entretenir sa forme physique avec le réveil musculaire. S’y trouveront également du cinéma en plein air et un thé dansant.

Jean-François Copé souligne : "La Ville travaille avec les Voies navigables de France à la mise en place d'une liaison par bateau entre Meaux-plage et le jardin des Trinitaires. Ce sera pour pour 2023."

Le centre-ville de Meaux sera animé avec le programme « Meaux en plein cœur » et un concert de Gauthier Capuçon, violoncellliste, mardi 12 juillet à la cité épiscopale. Le président de la Société Générale, mécène de Gauthier Capuçon, sera présent à Meaux. Le succès est d'ores et déjà au rendez-vous puisque le concert est complet.

Pour les journées du patrimoine, les 17 et 18 septembre, un grand rendez-vous est prévu à la propriété de Jean-Claude Brialy, à Monthyon, et l’orgue installé au musée Bossuet sera officiellement inauguré le 18.

Le festival Musik’elles fait son retour, samedi 24 septembre et propose en vedette Calogero et Hoshi.

Jean-François Copé a profité de la conférence de presse pour faire un point sur l'avancement des grands projets : l'hôpital de Meaux, dont le chantier avance au rythme prévu et qui devrait être terminé en 2025 ; la première étape de la construction de la Cité de la musique qui aura lieu en août avec l'ouverture des fouilles. La ville continue, par ailleurs, son plan de végétalisation et l'aménagement du square Brassens remplacera les douze marronniers par seize autres arbres.

Dernière modification le mardi, 05/07/2022

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°55 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top