Meaux ► [Vidéo] Cité de la musique : le maire a dû faire face aux habitants opposés au projet 

Meaux ► [Vidéo] Cité de la musique : le maire a dû faire face aux habitants opposés au projet  © Magjournal 77

Le projet de la Cité de la musique a été présenté par le maire, samedi 25 juin, à Meaux. Des opposants à la transformation prévue font ressortir la disparition du parking à côté de l'ancienne prison.  

Le projet de transformation de l’ancienne prison de Meaux en Cité de la musique a été présenté en réunion publique dans les salons d’honneur de l’hôtel de ville. 

Le maire, Jean-François Copé, entouré des architectes, des équipes techniques et administratives, a dévoilé devant deux cents personnes la conception de la future cité musicale, avec une projection des différentes salles composant le bâtiment. L’architecture de l’ancienne prison datant de 1854 sera préservée, les cellules des détenus deviendront des salles individuelles de répétition. La Cité de la musique sera pourvue d’une grande nef et d’un vaste espace de circulation. Un bâtiment attenant accueillera un auditorium de trois cent dix places où se produiront des concerts.

Jean-François Copé déclare : « L’objectif du projet est de lancer pour notre ville et notre agglomération un important centre d’enseignement musical pour toutes catégories de musiciens chevronnés, et débutants. Il accueillera l’harmonie municipale et le conservatoire. C’est un équipement ambitieux, de qualité, à la hauteur d’une agglomération, accessible à tous, qui préservera et donnera une qualité de vie aux habitants du centre-ville. »

Dans le public, des voix se sont élevées pour manifester les inquiétudes sur les problèmes de circulation, de stationnement, sachant que le parking en zone bleue à côté de l’ancienne prison va disparaître. Le maire assure : « Des places supplémentaires de stationnement sont prévues, en plus de celles du parking souterrain qui va être construit. » Concernant la circulation, il affirme : "L’accessibilité du site n’est pas figée." 

Sur l'environnement, Jean-François Copé a rappelé qu’aucun projet ne sera réalisé sans végétalisation ni aménagement d’espaces verts. 

 

Dernière modification le dimanche, 24/07/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°53 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top