Imprimer cette page

Villeparisis ► [Vidéo] La capacité de traitement de la station d'épuration va doubler

Villeparisis ► [Vidéo] La capacité de traitement de la station d'épuration va doubler© Magjournal 77

Les nouveaux bassins de la station d'épuration de Villeparisis vont permettre de doubler sa capacité de traitement. La mise en eau a eu lieu mercredi 15 juin.

La station d'épuration de la rue de l’Industrie a actuellement une capacité de traitement de 32 000 équivalent-habitants. Les nouveaux bassins offrent une capacité de 30 000 équivalent-habitants. Ils ont été mis en service et vont, dans un premier temps, remplacer les bassins existants sur lesquels vont être effectués des travaux de rénovation et de remise aux normes.

Lorsqu’ils seront terminés, les deux installations seront raccordées et offriront une capacité de traitement doublée. La fin des travaux, comprenant des aménagements paysagers, est prévue pour 2023.

La station d’épuration dessert Villeparisis et les quartiers de Mitry-le-Neuf, à Mitry-Mory, et Bois-Fleuri, à Claye-Souilly. La communauté d’agglomération Roissy-Pays de France, dont les trois villes font partie, détient la compétence eaux et assainissement. Son président, Pascal Doll, déclare : « C'est un doublement de la capacité de la station qui existait avant. On aura une capacité de 60 000 équivalent-habitants, ce qui permettra de se projeter sur plusieurs décennies et on sera en capacité de traiter toutes les eaux usées. »

Jean-Luc Servières, vice-président chargé de l'eau, de l'assainissement et de Gemapi de la communauté d'agglomération, précise : «Aujourd'hui, on voit une partie de l'iceberg mais il y a tout le travail qui est fait en amont. Il faut refaire tous les réseaux d'assainissement, séparer les eaux pluviales qui rejoignent directement la rivière et les eaux usées qui sont dirigées vers la station. »

La construction de la nouvelle station, les travaux de mise aux normes de l'ancienne et le raccordement des deux, représentent trois ans de travaux pour un coût total de 11 500 000 euros.

Dernière modification le mercredi, 22/06/2022

Publié dansVie locale