Seine-et-Marne ► Législatives : le changement de paysage politique est acté

Seine-et-Marne ► Législatives : le changement de paysage politique est acté © Magjournal 77

Le bleu marine du Rassemblement national (RN) et le rouge de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) sont apparus sur la carte législative du nord Seine-et-Marne, dimanche 19 juin. Exit le bleu des Républicains (LR) qui n’ont plus de députés. Quant à la majorité présidentielle, elle perd deux circonscriptions.

Franck Riester, ministre délégué à l’Industrie et ancien maire de Coulommiers, conserve son siège face à François Lenormand (RN). Il est le seul sortant à ne pas avoir été reconduit. Il déclare : « 53,21 % des électeurs de la 5ème circonscription de Seine-et-Marne nous ont renouvelé leur confiance. Avec Patricia Lemoine je veux leur dire merci. Cette confiance nous honore et nous oblige. Pendant les cinq années à venir, vous pourrez compter sur notre engagement total à vos côtés. »

La 6e circonscription bascule dans le giron du RN avec Béatrice Roullaud, arrivée en tête avec 52,12 % des suffrages face à Valérie Delage, Nupes. Jean-François Copé, maire de Meaux, déclare dès dimanche soir : « Depuis des semaines, je répète qu’un pacte de gouvernement est vital entre Macron et LR afin de lutter contre la montée des extrêmes. L’extrême gauche comme l’extrême droite sont des dangers absolus pour la France. Ils incarnent l’un et l’autre violence, tension et sectarisme. Chacun est maintenant placé devant ses responsabilités à la sortie de ce désastre électoral pour le président de la République. Il appartient aujourd’hui à la droite républicaine de sauver le pays. »

Dans la 7ème circonscription, le candidat RN, Didier Bernard, s’efface derrière la candidate Nupes, Ersilia Soudais, qui arrive en tête avec 51,31 % des suffrages. 

Le candidat de la majorité présidentielle dans la 8e circonscription l’emporte de peu, à quatre voix près. Hadrien Ghomi (Ensemble !) remporte le scrutin avec 50,01 % des voix, contre Arnaud Bonnet (Nupes) qui le talonne à 49,99 %. Le vainqueur s’exprime : « J’ai un sentiment d’humilité et de responsabilité. Je vais me mettre au travail pour la circonscription dès la semaine prochaine. La situation est difficile. Il y a des mouvements qui s’expriment. La majorité présidentielle a un devoir de rassembler et de travailler pour l’intérêt général. »

Dans la 10e circonscription, Maxime Laisney (Nupes) a confirmé son avance sur la députée sortante Stéphanie Do (Ensemble !) : il remporte les élections avec la faveur de 54,36 % des votants. Il indique : « V comme victoire sur la 10eme circonscription. Un immense merci aux militants Nupes ainsi qu'aux électeurs qui pourront compter sur moi à l'Assemblée nationale. » Stéphanie Do s’est elle-aussi exprimée : « Ça été un honneur et un plaisir d'avoir représenté la 10e circonscription de Seine-et-Marne, ainsi que ses habitants. Nous avons réalisé de nombreux projets pour notre territoire et aidé de nombreux habitants pendant ces cinq dernières années. Aujourd'hui, une page se tourne, mais sachez que je n'oublierai jamais nos moments de rencontre et de partage. Notre circonscription est forte de nombreux talents, vous pouvez être fiers de ce que vous accomplissez chaque jour au quotidien. Je remercie les électeurs qui m’ont accordé leur confiance à 45,64% face au candidat LFI. »

Dernière modification le jeudi, 23/06/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Found no item!

Lire les mensuels

Go to top