Seine-et-Marne ► Législatives : Nupes et le Rassemblement national font une percée 

Seine-et-Marne ► Législatives : Nupes et le Rassemblement national font une percée  © Magjournal 77

 

Les résultats du premier tour des élections législatives, annoncés dimanche 12 juin, ont montré une progression de la gauche unie sous la bannière de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) et une montée du Rassemblement national (RN). 

Dans la 5e circonscription de Seine-et-Marne, le ministre délégué à l’Industrie et ancien maire de Coulommiers, Franck Riester, est arrivé en tête du premier tour avec 29,27% des voix et devra affronter François Lenormand (RN) qui a obtenu 25,41 %.

Bannière articles 1-2 - Bos du 30 juillet au 2 sept 2022

L’issue du scrutin dans la 6e circonscription, dont fait partie Meaux, a été marquée par un coup de théâtre puisque Hamida Rezeg, la candidate des Républicains, choisie par Jean-François Copé et Jean-François Parigi n’a pas pu se qualifier pour le second tour en n’arrivant qu’à la quatrième position derrière la candidate de la majorité présidentielle. Dimanche, les électeurs devront choisir entre Béatrice Roullaud (RN), arrivée en tête avec 26,97% des suffrages, et Valérie Delage, 26,80%. Le maire de Meaux a d’ores et déjà indiqué qu’il refuserait de choisir entre les deux finalistes : « Il va de soi que je ne choisirai pas parce qu’il est hors de question de prendre position entre d’un côté un parti d’extrême droite dont on connait les excès et de l’autre côté l’extrême gauche qui a un programme économique complètement délirant. » 

Dans la 7e circonscription, c’est la douche froide pour le député sortant, Rodrigue Kokouendo, éliminé dès le premier tour, distancé de seulement 94 voix par le candidat RN Didier Bernard, arrivé en deuxième position. La candidate Nupes, Ersilia Soudais est en tête avec 30,87% des voix. 

Bannière articles 2-2 smitom décheterie du 30 juillet au 30 sept

Le candidat de la majorité présidentielle dans la 8e circonscription résiste bien. Hadrien Ghomi (Ensemble !) arrive deuxième avec 30,61% des voix, devancé par Arnaud Bonnet (Nupes) qui a obtenu la faveur de 32,46% des votants. 

Dans la 10e circonscription dont fait partie Chelles, Maxime Laisney (Nupes) a onze points d’avance sur la députée sortante Stéphanie Do (Ensemble !) avec 37,10% contre 25,50% des voix. Brice Rabaste, le maire LR de Chelles, a indiqué qu’il votera pour la candidate de la majorité présidentielle. 

Bannière articles 3-2 Kinésio du 30 juillet au 28 octobre 2022

 

Dernière modification le mardi, 14/06/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top