×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Claye-Souilly ► [Vidéo] Le Valpôle de Véolia produit du bio-méthane pour chauffer vingt mille foyers

Claye-Souilly ► [Vidéo] Le Valpôle de Véolia produit du bio-méthane pour chauffer vingt mille foyers© Magjournal 77

Le Valpôle de Veolia à Claye-Souilly produit grâce à la technologie Wagabox du bio-méthane qui est utilisé localement et permet de chauffer l'équivalent de vingt mille foyers. La box a été inaugurée mercredi 18 mai. 

 

Le Valpôle,exploité par Veolia, s’étend sur 284 hectares, sur les communes de Claye-Souilly, Charny et Fresnes-sur-Marne. Il s’agit du plus grand centre de France d'enfouissement et de traitement de déchets. La dégradation des matières organiques que contiennent les déchets produit ungaz comprenant divers composants et des impuretés. Il doit être épuré pour être transformé en bio-méthane et être injecté dans le réseau de gaz exploité par GRDF, distribué localement directement aux utilisateurs. WAGA Energie a développé une technologie de pointe, la Wagabox, qui permet d'effectuer l'opération. À Claye-Souilly, il a été nécessaire d’en installer une pour traiter cinq à six fois plus de volume de gaz qu'avec celles mises en service jusqu'à présent.

La démarche qui consiste à récupérer le gaz naturel pour en faire du bio-méthane s'inscrit directement dans la stratégie voulue par le gouvernement et est dans l'axe de développement de Veolia. Anne le Guennec, directrice générale France de Veolia recyclage et valorisation des déchets, résume l'ambition de l'entreprise : « Nous produisonsaujourd'hui sur le site de Claye-Souilly une énergie verte en substitution augaz naturel. C'est l'équivalent de vingt mille foyers alimentés en chaleur. »

En 2006, Veolia a demandé une technologie pour récupérer le gaz de fermentation des déchets. Quinze ans ont été nécessaires pour trouver une solution industrielle pérenne, ce qu’accomplit la Wagaboxe. Mathieu Lefebvre, PDG de Waga Energie, déclare : « L’unité récupère le gaz produit spontanément par les déchets et le transforme en biométhane. » Il conclut : « On espère tous  pouvoir offrir à nos enfants un monde vivable. »

Bertrand de Singly, directeur Clients Territoire de France de GRDF, indique que 21 % du gaz consommé en Seine-et-Marne provient du département, qui produit le plus de bio-méthane en France.

Lionel Beffre, préfet de Seine-et-Marne, constate : « Ce que nous inaugurons aujourd'hui, est le signe de l'efficacité et de la qualité de nos entreprises. La seconde raison de se réjouir est l'indépendance énergétique que peu à  peu la Seine-et-Marne est en train d'acquérir.  L'objectif est d'atteindre 75 %de sa consommation en 2030."

Veolia précise que son site Val-Pole est un territoire de grande biodiversité sur lequel s'ébattent plus de cinq cents espèces animales, dont des chevreuils, des chauves-souris, des oiseaux rares que l'on ne trouve pas ailleurs dans l'environnement.

Dernière modification le mardi, 07/06/2022

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°55 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top