Législatives ► [Vidéo] 7e circonscription : Rodrigue Kokouendo, député sortant, brigue un second mandat

Législatives ► [Vidéo] 7e circonscription : Rodrigue Kokouendo, député sortant, brigue un second mandat © Magjournal 77

Rodrigue Kokouendo, député sortant de la septième circonscription de Seine-et-Marne, brigue un second mandat. Il a réuni ses amis et ses soutiens pour le lancement de sa campagne, mercredi 18 mai, à Villeparisis.

Rodrigue Kokouendo (Renaissance), député sortant de la septième circonscription de Seine et Marne, brigue un second mandat. Il a reçu son investiture du président de la République. Il a choisi pour suppléante Stéphanie Auzias, maire d’Annet-sur-Marne, voulant ainsi marquer son attachement pour les petites communes.

Rodrigue Kokouendo a indiqué : «  Cette réunion a pour but de faire le point sur des sujets pour lesquels nous devons nous battre pour notre territoire, sujets que je vais porter à l'Assemblée nationale. » Il est conscient que le mandat de député est un mandat national, mais il attache une importance particulière aux sujets locaux.

Le candidat a indiqué les thèmes qui, pour lui, sont prioritaires : les transports, l’environnement, le pouvoir d'achat et la santé. Il constate que la Seine-et-Marne est un désert médical et affirme vouloir faire le maximum pour attirer de nouveaux médecins. Il pense que la construction de maisons de santé est une bonne solution. Il affirme : « Pour faire venir des médecins en Seine-et-Marne, nous avons besoin des élus locaux. ». Il déplore qu'il n'y ait pas de CHU (centre hospitalier universitaire) dans le département. En ce qui concerne le grand âge, il déclare : « Je vais m'engager sur ce sujet et j'ai déjà commencé à travailler avec des associations. » Selon lui, il faut permettre aux gens de rester chez eux le plus longtemps possible et de mieux y vivre.

Il indique également vouloir donner une priorité à l'éducation : «L'enseignement des savoirs fondamentaux sera revu et renforcé, les formations dans l'enseignement supérieur tiendront davantage compte des besoins de la nation. » Il est en total accord avec le programme du président Macron qui veut donner plus de liberté aux proviseurs, principaux de collège et professeurs dans les manières d'enseigner.

Stéphanie Auzias s'est exprimée sur la sécurité : « J'ai vu dans le programme du président Macron qu'il y avait la création de deux cents brigades de gendarmerie, soit fixes, soit mobiles. Si on pouvait, en Seine-et-Marne, en récupérer une ou deux, ce ne serait pas mal. Dans nos villages, à part la vidéosurveillance, on n’a pas d'autres moyens de sécurisation. »

Le logement et l'habitat ne sont pas oubliés et le candidat travaillait déjà à l'amélioration des relations entre  bailleurs et locataires. Il a, entre autre, entamé une action à ce sujet avec Habitat 77.

Enfin, il s'engage à défendre le pouvoir d'achat des Français : « Nous avons encore beaucoup à faire avec le bouclier mis en place par le président de la République. Nous devons encore aller beaucoup plus loin. De nouveaux dispositifs seront présentés dès le mois de juillet par la majorité présidentielle et je serai de ceux qui vont faire de nouvelles propositions à prendre en compte, pour préserver le pouvoir d'achat de nos concitoyens. »

 

Dernière modification le mercredi, 25/05/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Found no item!

Lire les mensuels

Go to top