Saint-Soupplets ► [Vidéo] Frank Lebœuf, champion du monde de football en 1998, a inauguré le stade à son nom 

Saint-Soupplets ► [Vidéo] Frank Lebœuf, champion du monde de football en 1998, a inauguré le stade à son nom  © Magjournal 77

Le champion du monde de football en 1998, Frank Lebœuf, est venu à Saint-Soupplets, samedi 21 mai, pour dévoiler la plaque du stade qui porte désormais son nom. 

L’ancien défenseur central de l’équipe de France championne du monde a été accueilli rue de la Chevée par un public constitué essentiellement de jeunes footballeurs du club de l’Etoile Sportive Brie Nord (ESBN). 

Bannière articles 1-2 - Bos du 30 juillet au 2 sept 2022

Masquée par un drap rouge et noir, couleurs du club local, après un décompte jusqu’à trois, l’enseigne est apparue sur la façade des tribunes. Frank Lebœuf, particulièrement ému, a déclaré : « Je ne pensais pas quand j’étais tout gamin qu’un jour je pourrais avoir la fierté de voir un stade de football porter mon nom. Je ne peux pas oublier la Seine-et-Marne car c’est là que je me suis construit en tant qu’adulte. Ma carrière professionnelle de footballeur a commencé ici. » L’ancien international a en effet joué à Meaux pendant un an et demi avant de rejoindre le club de Laval (Mayenne). Il avait comme co-équipier un certain Stéphane Devauchelle, maintenant maire de Saint-Soupplets, lequel se souvient : « On avait tous remarqué que Frank était au-dessus de la moyenne. » 

Bannière articles 2-2 smitom décheterie du 30 juillet au 30 sept

La foule a acclamé la star du football à son entrée dans le stade avec la célèbre chanson « I will survive », de 1998, et les enfants du club de la commune au milieu de la pelouse ont scandé son nom en agitant des ballons de baudruche rouge. Pierre était tout excité : « Je me rappelle la victoire de 1998 comme si c’était hier. J’ai l’impression de revivre les moments de joies qui ont suivi. »

Frank Lebœuf s'est installé à une table au milieu du terrain de football pour une séance de dédicaces. Les enfants du club ont pu les premiers approcher le célèbre joueur et lui faire dédicacer les flyers imprimés pour l’occasion. Parfois un tee-shirt, une chaussure ou un ballon était présenté à la vedette qui, avec un sourire et toujours un petit mot amical, n’hésitait pas à y apposer sa signature. Les adultes ont suivi les enfants, et parfois, des journaux sportifs de l’époque ont refait surface pour être griffés par le joueur.

Le maire souligne : « Si nous avons déjà accueilli Frank a deux reprises pour des pièces de théâtre, aujourd’hui, il a promis de revenir au moins une fois par an pour voir les enfants du club de football. »

Bannière articles 3-2 Kinésio du 30 juillet au 28 octobre 2022

 

Dernière modification le lundi, 30/05/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top