Coupvray ► [Vidéo] Le parc du château s’est embelli d’une quatrième sculpture et d’un jardin des Iris

Coupvray ► [Vidéo] Le parc du château s’est embelli d’une quatrième sculpture et d’un jardin des Iris © Magjournal 77

Le dévoilement de la quatrième statue du jardin à la française et l’inauguration du jardin des Iris ont marqué une nouvelle étape de l'embellissement du parc du chateau, samedi 14 mai, à Coupvray.

Les Bucoliques, la fête de l’écologie cupressienne, a été l’occasion de découvrir le nouvel embellissement du parc du château de Coupvray. Une quatrième et dernière sculpture, représentant une femme-nature en dentelle de métal, ornemente dorénavant le jardin à la française. Laëtitia-May Le Guelaff, la sculptrice, présente son œuvre : « Le titre de ma sculpture ‘L’hiver de ta vie est ton second printemps’ est issu du poème de François Maynard, ‘À la belle vieille’. J’ai voulu mettre en exergue la force de la nature, ainsi que le cycle de la vie. L’inox et l’acier corten se mélangent parfaitement, tant dans la complémentarité des teintes que par la texture des matériaux. Et le jeu des nuances et des craquelures du tronc contrebalance avec la forme du corps féminin dont la finesse et la fragilité apparaissent telle de la dentelle. Dans ce lieu, la couleur de l’acier corten fait écho aux tuiles des bâtiments, en arrière-plan, et l’inox prend toute la luminosité et la brillance des reflets du soleil. »

Thierry Cerri, le maire, déclare : « La découverte de la quatrième œuvre marque l’aboutissement du projet municipal d’introduction de l’art dans le jardin, lancé il y a quatre ans. Parmi les figures imposées de notre appel à projet, figurent la nécessité de représenter les quatre saisons et celle de produire une sculpture sensibilisant à l’environnement et au développement durable, des thématiques qui nous sont chères à Coupvray. L’équipe municipale a eu à choisir entre six œuvres. Le choix a été difficile, tant les propositions étaient différentes les unes des autres. Nous voulions pour cette dernière sculpture interpeller les visiteurs. Le rôle de l’art est aussi de pousser à l’étonnement et de susciter le questionnement. Je pense que le pari est réussi. »
L’œuvre est d’autant plus ancrée géographiquement à Coupvray, que l’artiste l’a aussi signée en braille, pour rappeler que la ville est celle de Louis Braille et que l’art est inclusif.

Dans le prolongement du jardin à la française s’étend maintenant un jardin des Iris, véritable espace bucolique à l’anglaise. La nouvelle zone du parc a été totalement conçue et réalisée par les services techniques de la Ville, sous l’égide de leur responsable, Thierry Rousset. Le jardin est agrémenté d’un chemin sinueux, d’une vasque du XVIIe siècle reconstituée, de la statue des amoureux réalisée par un artiste cupressien, d’un parterre d’eau, mais aussi d’extraits de poèmes, puisque la ville dispose du label « Village en poésie ». Thierry Cerri commente : « Le jardin est un petit bijou, il est plein de poésie, il cache des surprises. Il est plein de magie, son caractère éphémère le rend unique en son genre. En effet, les iris ne fleurissent qu’au mois de mai. »

Le jardin a été spécialement pensé pour mettre en valeur les fleurs d’iris. Tout est parti d’un don fait à Coupvray par Franck Sérafinowski, un Montévrinois qui avait reçu en héritage de son père, un passionné, deux-cent-cinquante variétés d’iris. Il explique : « J’ai voulu continuer l’œuvre de mon père au travers d’un écrin qui est celui de Coupvray. Il y a quatre ans, le transfert du jardin de mon père (ndlr : de Haute-Saône) a été effectué dans le parc. Ensuite, en 2021, on a commencé à replanter. C’était une nouvelle aventure. On a réussi quelque chose de très fort. »

Aujourd’hui, la ville a étoffé la collection initiale puisque les visiteurs peuvent y admirer quatre-cent-cinquante sortes d’iris. 

Dernière modification le vendredi, 20/05/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Found no item!

Lire les mensuels

Go to top