Bailly-Romainvilliers ► [Vidéo] La ville a « ridé » sur les disciplines olympiques de sport urbain

Bailly-Romainvilliers ► [Vidéo] La ville a « ridé » sur les disciplines olympiques de sport urbain © Magjournal 77

Skateboard, BMX freestyle et breakdance, dorénavant disciplines olympiques, ont fait vibrer les habitants de Bailly-Romainvilliers. Samedi 7 mai, les sports underground étaient les vedettes de l'événement, « La meilleure façon de rider, c’est le 7 mai ». 

La ville, Terre de jeux 2024, a proposé un évènement sportif inédit où se sont mêlées démonstrations et initiations de skate, roller, BMX freestyle et breakdance avec des champions ou personnalités reconnues. Anne Gbiorczyk, maire de la commune, explique : « On ride à Bailly-Romainvilliers avec beaucoup d’enfants, de jeunes, et même leurs parents. On est vraiment sur un évènement qui ressemble à notre ville. L’idée est d’offrir un moment festif avec l’esprit village qui nous anime. Le thème a été choisi pour illustrer les nouveaux sports olympiques, dans le cadre du label Terre de jeux 2044 qui nous engage à faire la promotion de pratiques sportives pour tous, quelles qu’elles soient. »

Enfants et parents se sont adonnés aux disciplines olympiques de sport urbain, dont les épreuves se dérouleront sur la place de la Concorde, à Paris, lors des JO de Paris 2024. Les Romainvillersois ont assisté à des démonstrations de skate, de BMX freestyle, avec des figures libres, comme imposées en compétition. Julien Malguy, initiateur fédéral de skateboard, et Kevin Mayer, dans le top 20 des meilleurs riders mondiaux, étaient totalement disponibles, prêts à aider les jeunes et les moins jeunes à découvrir leur sport favori. Julien Malguy souligne : « La fédération de skate est encore assez nouvelle. Il n’y a pas beaucoup de clubs. Il faut encore améliorer tout le système pour repérer des gens. Le skate français est encore un peu jeune pour les Jeux. On aura deux représentants,  Vincent Milou et Aurélien Giraud. Il y a un vrai enthousiasme chez les jeunes, avec une nouvelle génération de parents qui a déjà fait du skate et qui veulent que leurs enfants en fassent. Les municipalités font aussi des skate-parks. »

La passion était à l'ordre du jour dans les échanges et dans les démonstrations avec des prouesses improbables. Tous les âges y trouvaient leur compte avec enthousiasme. Matthieu, 42 ans, a tenté le BMX freestyle avec la figure « basic circle » faite pour apprendre les bases en dehors de la compétition. Il réagit à sa première fois : « C’est marrant. Les enfants, Benjamin et Gabriel, y arrivent du premier coup, et moi qui suis plus grand, j’ai plus de mal. Entre l’équilibre et la gravité, je suis peut-être plus lourd, moins souple… » Kevin Mayer commente : « Il y a des jeunes et des moins jeunes qui viennent s’initier, c’est ça qui est bien. C’est top. Ils viennent apprendre quelque chose et ils repartiront avec une petite figure. Même celui qui ne se débrouille pas très bien aura la sensation d’avoir fait du BMX. »

Autour des pistes, de multiples activités complétaient l’évènement Terre de jeux, témoignant ainsi que les sports urbains représentent aussi un véritable art de vivre. Les enfants pouvaient customiser des casquettes façon graphe avec l’artiste graffeur Perse : posca et bombes de peinture faisaient la joie de la créativité pour les sportifs en herbe. Sébastien proposait aux adultes, comme aux enfants, de tester la trottinette stepper, qui fait travailler toutes les parties du corps, sur un petit parcours boisé. Hina Hund exposait des œuvres sur le sport de glisse au féminin, se tenant à la disposition des curieux pour leur expliquer sa vision d’artiste sur le sport urbain. Le conseil municipal des jeunes animait, quant à lui, un concours de celui qui mettrait le plus vite son équipement de protection, tandis que le club de roller « Les loups »  faisait la promotion du roller hockey, discipline en démonstration aux jeux olympiques…

Gabriel, du haut de ses 10 ans, résume l’après-midi sportif urbain de Bailly : « C’est bien, c’est amusant. On prend beaucoup de plaisir. »

Dernière modification le samedi, 28/05/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top