Pomponne ► [Vidéo] Les abeilles vont loger chez les CRS : les ruches sont offertes par le Rotary

Pomponne ► [Vidéo] Les abeilles vont loger chez les CRS : les ruches sont offertes par le Rotary © Magjournal 77

Le Rotary Club de Marne-la-Vallée a offert trois ruches aux apiculteurs du château de Pomponne, le domaine de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) 4, samedi 26 mars.

Quatre parties prenantes se sont retrouvées dans le parc du château de Pomponne pour l’arrivée de trois nouvelles ruches. Deux apiculteurs, le commandant de la CRS 4, les Rotariens de Marne-la-Vallée, mais aussi des élus de Pomponne, ont partagé ainsi un moment en l’honneur de la biodiversité et de l’environnement.

Annie Baret, secrétaire du Rotary Club de Marne-la-Vallée, a rappelé le contexte de l’événement : « Le Rotary Club de France a lancé l'opération « Des rosiers pour une ruche » il y a quelques mois, afin de récolter des fonds pour acheter des ruches et repolliniser le territoire. » Elle a aussi évoqué la raison du choix des deux apiculteurs sélectionnés, Luc et Mohammed : leurs ruches avaient été vandalisées par le passé, dans le Bois de Vaires, avant d’être placées en sécurité au château de Pomponne.

Frédéric Marriette, le président du club de Marne-la-Vallée, explique : « Le Rotary club de Marne-la-Vallée s’est inscrit dans l’opération nationale en vendant des rosiers, en particulier lors des « Journées des plantes » de Jossigny. La concrétisation des ventes a permis l’achat de trois ruches et deux pièges à frelons qui sont donnés à deux apiculteurs, dont les ruches sont au château de Pomponne, à la caserne des CRS 4. Des hôtels à insectes seront aussi offerts à l’école de Gouvernes. »

Le maire de Pomponne, Arnaud Brunet, ne masque pas son contentement : « Nous sommes une commune prédestinée à accueillir ce type d’initiative avec nos projets de jardins partagés. L’accueil de ruches sur d’autres lieux de la ville est en projet. On est à un stade où aucune bonne initiative n’est en concurrence avec une autre. »

Un binôme d’apiculteurs, dont l’un, Luc, est policier, placera les nouveaux essaims en mai dans les ruches. Deux essaims proviendront des ruches déjà sur site, qui seront « divisées ». Un autre essaim sera financé par le Rotary. Mohammed Bouallaga explique : « Je suis apiculteur par passion depuis une dizaine d’années. Cela fait un an que nous sommes installés ici à la CRS 4. Nous y avons une vingtaine de ruches. Les trois nouvelles ruches seront installées dans une nouvelle allée. »

Luc Larcher, le commandant de la CRS 4, raconte qu’après la dégradation des ruches de Luc et Mohammed, il a spontanément proposé de les accueillir dans l’enceinte de la compagnie, qui est un espace clos et protégé. Le maire de Pomponne a alors été mis dans la boucle, car plus de trois-cent-cinquante mille abeilles sont maintenant sur le domaine. Une convention a même été signée et le commandant a évoqué « une vraie collaboration locale ». Luc Larcher a aussi indiqué que les deux apiculteurs rétrocèderont, dans la tradition apicole, dix pour cent de la récolte de miel, dont les bénéfices de la vente par le foyer iront ensuite à l’association de la compagnie. 

Luc Larcher a profité de l’occasion pour annoncer un projet pédagogique global à destination des collèges. Il s’agira de faire découvrir l’écosystème, le milieu des abeilles, l’arboretum du domaine (qui date du XVIIe siècle), ainsi que de permettre un rapprochement police-population en montrant au jeune public ce qu’est la police, via des stands de présentation et des discussions avec des policiers.

Dernière modification le mardi, 29/03/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Found no item!

Lire les mensuels

Go to top