Chauconin-Neufmontiers ► [Vidéo] Une école de kinésithérapie s’implante au centre commercial Les Saisons de Meaux

Chauconin-Neufmontiers ► [Vidéo] Une école de kinésithérapie s’implante au centre commercial Les Saisons de Meaux

L’Institut de formation en masso-kinésithérapie de l'Est francilien (IFMKEF) a été inauguré aux Saisons de Meaux, le centre commercial de Chauconin-Neufmontiers, vendredi 21 janvier. 

 

La première école enSeine-et-Marne accueille vingt-neuf élèves qui seront formés à la profession de masseur-kinésithérapeute, pendant un minimum de quatre ans, débouchant sur un diplôme d’Etat.

Bannière articles 1-2 - Garage Bos grand tirage du 30 avril au 11 juin 2022
 

L’IFMKEF, intégré au pôle euro-universitaire de santé (PEUS), forme des kinésithérapeutes de haut niveau. Le directeur de l’institut, Martial Delaire, accompagné du directeur général, Gérard Herman, ont présenté les locaux comprenant de grandes salles équipées d’un matériel de pointe dans le domaine des rééducations et amélioration de la santé. 

Bannière articles 2-2 Kinésio du 16 avril au 27 mai 2022

Jean-François Copé, le maire de Meaux et président de la communauté d’agglomération du Pays de Meaux déclare : « L’objectif de cette installation est d’apprendre un métier dans les meilleures conditions et je l’espère dans les années qui viennent, pouvoir réduire le déficit de masseurs-kiné sur le Pays de Meaux, car les kinés c’est pour tous les âges. » 

Le maire de Meaux a rappeléle travail, depuis des années, de la municipalité et des élus de la communauté d'agglomération pour réduire le déficit des professions médicales. Il indique : « Sur un territoire comme celui-ci, il était capital de mener à bien ce projet, pour combler le manque de kinésithérapeutes, de médecins spécialistes et d’autres professions de la santé. Des pôles médicaux ont déjà été créés et il en faudra d’autres. Il s’agit d’un bel outil de travail que l'institut et nous aurions voulu accueillir le double d’élèves, mais nous ne sommes pas seuls à décider. Nous espérons que pour les années à venir, l’agence régionale de santé, autorisera une augmentation des candidats à cette profession. »  Il conclut : « Cet institut sera ce que l’on en fera. Il faut qu’en permanence, on ait des équipes performantes qui en assurent le dynamisme, l’animation, la compétence, la reconnaissance. C'est un travail de tous les instants. »

Dernière modification le mardi, 25/01/2022

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°49 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top