Othis ► Les vœux du maire étaient placés sous le signe de l’espoir

Othis ► Les vœux du maire étaient placés sous le signe de l’espoir

Le maire d'Othis, Bernard Corneille, et son équipe ont présenté leurs vœux à la population, vendredi 21 janvier. Espoir et projets étaient au cœur de l’allocution de l’édile.

L’équipe municipale a présenté ses vœux digitalisés à la population, vendredi 21 janvier. « Une habitude qu’on souhaiterait voir disparaître rapidement et que l’an prochain, nous puissions nous rencontrer comme nous le faisions auparavant », souligne Bernard Corneille.

Le titre de la cérémonie virtuelle était : « 2022, que renaisse l’espoir », et le maire de lancer : « Que souhaiter pour l’année qui s’ouvre, si ce n’est de garder espoir ? L’espoir pour un retour rapide à une vie normale. Si j’osais, au risque d’être grossier, je dirais que mon espoir en l’année 2022, c’est qu’Omicron cesse de nous 'emmerder'. Qu’il cesse de rendre la vie impossible dans les écoles et les centres de loisirs, pour que les enfants, les enseignants, les agents communaux et les parents retrouvent un peu de sérénité. Qu’il cesse de remplir les pharmacies et de vider les lieux de culture. Qu’il cesse de nuire aux cafetiers, aux restaurateurs et aux professionnels du spectacle. Qu’il cesse enfin d’exiger toujours plus des soignants. Ils sont des femmes et des hommes admirables, au mérite exceptionnel, surtout en temps de pandémie. Comme sont admirables ceux qui tous les jours sont au service des autres, pompiers enseignants, gendarmes et policiers, agents des services publics et bénévoles associatifs. »

Bernard Corneille a dressé le bilan de l’action municipale de 2021, avant d’évoquer les grands chantiers à venir en 2022 : la livraison des logements de la maison intergénérationnelle, la sécurisation de la traversée de Beaumarchais, commencée en 2021, l’installation de caméras de vidéo-protection, la poursuite des études pour la maison verte et la maison de l’enfance et la révision du plan local d’urbanisme.

Le maire a souligné deux sujets majeurs pour la commune, pour lesquels il espère un aboutissement en 2022. Tout d’abord, il a évoqué l’usine de méthanisation : « A notre satisfaction, notre dernier recours vient de connaître un rebondissement. Le tribunal administratif de Douaix, contrairement aux décisions d’autres instances judiciaires, a reconnu que notre ville avait intérêt à agir pour refuser son implantation. La décision relance donc la procédure ». Puis, il a annoncé qu’il aura prochainement un rendez-vous avec le préfet et le président du Conseil départemental sur la question de la sortie dangereuse sur la route nationale 2. 

Le maire souligne aussi un point majeur des services au public : « Le prix du repas à la cantine scolaire coûtera en moyenne un seul euro à partir du mois de mars, pour une durée de trois ans. » Enfin, il maintiendra « si possible » les manifestations municipales habituelles et de nouvelles verront le jour comme un salon de la petite enfance ainsi qu’un salon de l’animal de compagnie.

Avant de passer la parole à chacun de ses adjoints qui ont ainsi pu partager directement leurs vœux avec les internautes, Bernard Corneille a conclu : « Gardons espoir pour voir une fois pour toute la situation sanitaire s’améliorer en 2022. Gardons espoir et confiance, parce qu’au milieu des fléaux, nous disait Albert Camus, dans son roman « La Peste », il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser. Gardons espoir et confiance pour qu’en 2022, l’esprit de solidarité et de fraternité l’emportent sur tous les égoïsmes. Gardons espoir et confiance pour qu’à Othis, l’humanisme, la tolérance et l’idéal républicain restent encore et toujours les valeurs qui fondent notre identité. »

La vidéo ici

 

Dernière modification le mardi, 01/02/2022

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°55 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top