Val d’Europe agglomération ► Renforcer l'attractivité du territoire : la collectivité locale et Euro Disney créent leur marque

Val d’Europe agglomération ► Renforcer l'attractivité du territoire : la collectivité locale et Euro Disney créent leur marque

La marque territoriale « Val d’Europe, Fields Of Opportunities » a été dévoilée, mercredi 8 décembre, dans le cadre du salon de l’Immobilier d’Entreprise (Simi), par Philippe Descrouet, le président de Val d’Europe Agglomération, et Christophe Giral, Directeur Immobilier d’Euro Disney. Il s’agit d’un partenariat pour renforcer davantage l’attractivité du territoire en matière d’immobilier d’entreprise. 

La coopération entre l’agglomération et Euro Disney, l’un des principaux acteurs économiques du secteur, va renforcer en particulier la lisibilité et de la visibilité du Val d’Europe et impulser une dynamique collective en impliquant les entreprises. 

9.7 Garage Bos du 15 janvier au 4 fev 2022

En effet, dans un contexte concurrentiel qui s’intensifie, il est essentiel de faire connaître le territoire et ses atouts et d’accélérer son développement économique. Le partenariat vise à promouvoir l’attractivité du Val d’Europe. Euro-Disney et l’agglomération travailleront ensemble auprès des réseaux économiques de la région, des opérateurs de l’immobilier et  des ambassades du territoire. Depuis 2004, six mille quatre cents entreprises s’y sont implantées et près de 420 000 mètres carrés de locaux d’activités dits de « dernière génération » y ont été développés. 

Philippe Descrouet indique : « Val d’Europe porte en lui toutes les conditions nécessaires à l’émergence d’un cadre de vie sain et bénéfique aux entreprises, aux salariés et aux habitants. C’est l’ambition que les élus du Val d’Europe ont toujours voulu donner à ce territoire exceptionnel, à travers les actions d’urbanisme et les investissements réalisés. Notre volonté de poursuivre au cours des prochaines décennies l’aménagement du territoire, son développement économique, social et culturel, tout en conservant sa taille humaine, dans une démarche d’urbanisation durable, dans le respect des objectifs du plan climat air énergie, est un défi que nous nous devons de relever pour les générations futures. Notre marque territoriale Val d’Europe, Fields Of Opportunities vient souligner cette ambition. »

4 - longperrier voeux du 22 jan au 4 fev 2022

La construction de milliers de logements depuis 2003 a permis de répondre aux besoins d’une population composée de 70% de familles et de 83% d’actifs. En trente ans, la population a été multipliée par sept. Il s’agit de la plus forte croissance démographique d’Ile-de-France. 

La crise sanitaire a remis en cause la stratégie immobilière de nombreuses entreprises, avec de nouvelles attentes et de nouveaux usages. Pourtant, le Val d’Europe continue d’afficher une attractivité robuste. Ainsi, des projets de bureaux et d’activités s’étalant sur 120 000 mètres carrés viennent d’être lancés près de la gare RER et au sein du Parc international d’Entreprises, avec des niveaux record de pré-commercialisation. Christophe Giral déclare : « Dans un contexte d’accélération des nouveaux modes de travail (télétravail, co-working…), Val d’Europe a démontré la force de ses fondamentaux touristiques, économiques ou commerciaux. L’arrivée d’entreprises de toutes tailles y compris pour des implantations stratégiques majeures, dans un contexte économique chahuté, augure d’un nouveaurôle pour le pôle économique. La coopération public-privé renforcée avec la démarche de marketing territorial initié avec Val d’Europe agglomération va permettre de faire découvrir aux entreprises les formidables possibilités offertes aux utilisateurs qui nous rejoignent ou qui nous rejoindront. »  

Val d’Europe propose des bureaux de qualité situés en cœur de ville, à proximité de la gare RER et TGV, des commerces, services et logements. Les promoteurs placent la qualité de vie au cœur de leur stratégie. Ainsi, les bâtiments devront répondre à des normes exigeantes d’efficacité énergétique à l’instar de la biomasse et de la géothermie, et Disneyland Paris prévoit de construire d’ici 2023 l’une des plus importantes centrales photovoltaïques en ombrières sur son parking visiteurs. Le projet devrait contribuer à la réduction de 750 tonnes de CO2 par an. 

 

Dernière modification le mardi, 04/01/2022

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°45 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top
X

Copie interdite

La copie est interdite. L’ensemble des textes, images, vidéos, graphismes sont protégés par la loi sur la base du code de la propriété intellectuelle.