Villeparisis ► [Vidéo] Nouveau collège Marthe-Simard :  un « projet modèle » pour la Seine-et-Marne

Villeparisis ► [Vidéo] Nouveau collège Marthe-Simard :  un « projet modèle » pour la Seine-et-Marne

Le nouveau collège Marthe-Simard à Villeparisis, considéré comme un "modèle" dans le département, a été inauguré mardi 19 octobre. 

 

Cinq mille trois cent trente-et-un mètres carrés, deux étages, vingt-sept salles de classe, un label HQE (haute qualité environnementale), vingt millions d’euros investis par le Département…C’est le portrait du collège définitif Marthe-Simard. La construction avait été actée en 2017 et les travaux avaient débuté en janvier 2020.

Depuis 2018, le collège existait en provisoire dans des modulaires pouvant accueillir trois cents élèves. Il partageait le même périmètre que le collège Gérard-Philippe en occupant une partie de sa cour. Syham Benamara, principale  du collège Marthe-Simard, déclare : « Notre magnifique collège compte maintenant quatre cent cinquante élèves et amorce une nouvelle dynamique dans des conditions et un cadre de travail privilégié et cela, nous en avons tous bien conscience. »  Si quatre cent cinquante collégiens ont fait leur rentrée en septembre dans le nouvel établissement, il accueillera à terme six cents élèves pour répondre à l’évolution démographique de la ville.

Xavier Vanderbise, vice-président du Département délégué aux collèges, est revenu sur le déroulé de la construction : «  En 2017, on m'a fait part que 450 Villeparisiens ne pourraient être accueillis à la rentrée de septembre 2021. Nous avons mis le turbo grâce aux services, grâce à la coopération de tout le monde. Malgré le covid et tous les incidents de parcours qu’il y a eu, nous voilà avec un établissement répondant à toutes les dernières normes environnementales. »

Les élèves, tous vêtus d’un tee-shirt bleu aux couleurs du Département, ont activement participé à l'inauguration : chorale, danses, explications de leurs réalisations en salles d’arts plastiques, technologie, sciences… Ils se sont investis avec cœur dans l’évènement et ont même vanté leur collège en chanson, « Le Plus beau d’Ile-de-France ». 

Jean-François Parigi, le président du conseil départemental, s’est adressé aux élèves : « Chacun dans votre domaine, vous m’avez fait partager votre passion. A un moment donné, bien-sûr, vous avez vos enseignants qui sont là, ils vous transmettent le savoir. Et bien aujourd’hui, vous m’avez transmis votre savoir et si vous l’avez fait, c’est parce que vous êtes dans un environnement qui fait qu’on se sent bien. » Il a érigé le projet en exemple : « C’est un travail d’équipe, Xavier Vanderbise a travaillé beaucoup avec le maire de Villeparisis sur cette opération, parce qu’il y avait bien sûr le collège à bâtir, mais il y a aussi les environnements. En plus, avec une cohabitation avec un deuxième collège, ce n’était pas évident. Villeparisis va me permettre de faire une deuxième opération à Saint-Fargeau-Ponthierry, où j’ai pu mettre en avant ce qui se fait à Villeparisis.  »  

Frédéric Bouche, maire de Villeparisis, a rappelé que la Ville a mis à disposition le foncier pour la création du troisième collège. La commune a aménagé un pôle de gare routière, mais a aussi pensé aux équipements environnants, en construisant un terrain de foot synthétique, ou encore en installant un mur d’escalade dans le gymnase : «  A force de bonne volonté, d’écoute et de détermination, notamment pour l’extension en urgence du réseau d’assainissement, l’objectif final a pu être atteint. Les élèves et leurs professeurs disposent à présent d’un bel outil au service de la pédagogie et des apprentissages dans un cadre vie favorable, où le développement personnel comme la réussite scolaire des adolescents sont présents, tout comme le bien vivre ensemble. Lorsque les acteurs travaillent main dans la main, ensemble, nous sommes convaincus que de beaux projets peuvent voir le jour. »

Cinq collèges sortiront encore de terre en Seine-et-Marne, à Chelles, Charny, Coubert, Jouy-le-Châtel et Saint-Fargeau-Ponthierry. Jean-François Parigi précise sa politique : «  Nous avons vraiment la volonté de nous adapter à l’augmentation de la population, et surtout de la population jeune. Une fois qu’on a dit ça, ce qu’il faut aussi, ce sont des collèges de qualité. Je crois vraiment que là, nous avons un collège modèle. Et c’est ce que je veux pour l’ensemble des collèges  : qu’on s’y sente bien. »

Le nom du collège, Marthe-Simard, a été réfléchi comme une marque de la politique du Conseil départemental sur l’égalité entre les hommes et les femmes. Le président du Département a lancé un message aux élèves : «  Cette femme est restée debout pendant la seconde guerre mondiale. Elle est entrée dans la première assemblée nationale de la Résistance. Tous ses combats, elle les a menés debout. Gardez avec passion ce que vous faites. Ne courbez jamais l’échine, restez debout, vous avez tous les moyens pour y arriver. » 

 

8 - Abonnement au mensuel du 27 nov 2021 au 29 jan 2022

 

Dernière modification le lundi, 01/11/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°44 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top