Coupvray ► [Vidéo] Entreprises et futurs salariés se rencontrent au Rallye Emploi Val d’Europe

Coupvray ► [Vidéo] Entreprises et futurs salariés se rencontrent au Rallye Emploi Val d’Europe

Le gymnase David Douillet de Coupvray a changé de destination en accueillant le traditionnel Rallye Emploi de Val d’Europe (REVE), jeudi 7 octobre. De bonnes nouvelles sur le front de l’emploi ont été annoncées. 

 

Le Rallye Emploi a rassemblé cinquante-deux stands pour deux mille emplois, avec des animations variées : ateliers techniques de recherche d’emploi, espace jobs d’été, espace créa cv, espace « boost ton look »…

Thierry Cerri, maire de Coupvray, l’affirme : "C'est un évènement devenu incontournable. Il permet de faire se rencontrer en un même lieu l’offre et la demande et de dynamiser ainsi le recrutement de Valeuropéens pour des entreprises valeuropéennes... Si le soutien aux entreprises et à la reprise économique de notre pays est devenu une priorité absolue, le rallye de l’emploi y contribue pour notre territoire. »

François-Claude Plaisant, sous-préfet de Torcy, a salué l’annonce d’une croissance à 6 % : « Le dynamisme économique est de retour, c’est un dynamisme à renforcer, à soutenir. Ce genre d’évènement est indispensable. » Pôle emploi confirme une dynamique sur le secteur de Val d’Europe avec une baisse de 3,9 % des demandeurs d’emploi de catégorie A et de 7,8 % des jeunes demandeurs d’emploi. Sur le rallye, son stand a aidé à faire la promotion des emplois en tension avec une découverte des métiers à partir de casques virtuels.

Philippe Descrouet, président de Val d’Europe agglomération, explique : "Sur le territoire de Val d’Europe, il y a un gros vivier d’emplois dans le tourisme et le commerce ». Il fait pourtant le constat d’une double pénurie d’employés, due aux changements de métiers suite à la pandémie, et à des secteurs qui étaient déjà en tension. Il évoque la restauration, les nouvelles technologies en pointant « des cycles de formation pas adaptés aux besoins ». Pour lui, cette journée sert aussi à faire la promotion du monde de l’entreprise : "Sans les entreprises, il n’y a pas d’emploi. » Ludovic Havard, président de l’association des commerçants du centre commercial de Val d’Europe, rappelle : « Certaines entreprises et leurs employés sont encore touchés par la crise. » Mais il note aussi « le retour des touristes internationaux qui sont une part importante de la clientèle ». Il souligne enfin « l’importance de renforcer les synergies locales », ce qu’a fait le rallye. 

Des visiteurs aux profils variés se sont croisés dans les allées du gymnase : Stéfan, 21 ans, en CDI, est venu au rallye emploi pour changer de travail. Il a laissé son CV sur le stand de la RATP qui « fait fort cette année » en proposant des postes sans qualification dans la maintenance. Axel, 20 ans, est venu remettre en forme son CV et obtenir un poste : "J'espère trouver la pépite sur le rallye."

Parmi les stands, figurait celui du bureau d’information jeunesse de Bailly-Romainvilliers, le seul BIJ de Val d’Europe comme le souligne le maire, Anne Gbiorczyk : "Le BIJ accompagne actuellement une cinquantaine de jeunes adultes de 16 à 25 dans leurs recherches d’emploi, l’aide au logement, la socialisation." Christine Roncin, adjointe au maire déléguée aux politiques éducatives, explique : "Nous proposons du job dating, des ateliers d’éloquence, des ateliers de présentation, des espaces de co-working…  Le BIJ mettra aussi bientôt en place des simulations d’entretien filmées."

Chia, 30 ans, explique : "Je recherche un emploi plus local, des horaires plus ajustés à ma vie familiale, dans le milieu de la mode qu’elle a quitté il y a trois ans pour s’occuper de son bébé. J'apprécie le face à face que le rallye permet avec les recruteurs." Nathan, 28 ans : " J'ai prospecté sur le rallye pour obtenir un emploi dans le domaine du commerce. J'ai cependant déposé aussi mon CV sur le stand de l’armée de terre pour ensuite devenir réserviste." Christophe, 50 ans, en reconversion professionnelle, est issu du monde de la finance : "J'ai profité du rallye pour découvrir certains secteurs d’activités qui m'étaient inconnus et j'ai apprécié le job dating immédiat."

Territoire d’exception en ce qui concerne l’emploi, dans le nombre d’offres et la diversité des activités, Philippe Descrouet a annoncé que Val d’Europe agglomération travaille sur un projet de marketing territorial, en partenariat avec Disney, pour promouvoir l’attractivité de son territoire avec le lancement de la marque « Val d’Europe attractivité ».

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 19 nov 2021

Dernière modification le mardi, 12/10/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top