Elections départementales ► Canton de Torcy : après 36 ans de militantisme, Sylvie Florquin se présente pour la première fois

Elections départementales ► Canton de Torcy : après 36 ans de militantisme, Sylvie Florquin se présente pour la première fois

Sylvie Florquin, qui a adhéré au Front National en 1985, est candidate aux élections départementale dans le canton de Torcy. Il s’agit de sa première participation à un scrutin. 

La militante de longue date se présente aussi aux élections régionales puisqu’elle figure sur la liste du Rassemblement national de Seine-et-Marne en avant-dernière position. Sylvie Florquin est une frontiste de la première heure, alertée par tout ce qui se passe autour d’elle. A l’époque, Jean-Marie Le Pen dirigeait le parti. Elle raconte : « J’ai habité à Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) une grande partie de ma vie. On m’a inscrite aux jeunes communistes et à la CGT à mon insu. J’ai travaillé à l’usine et quand j’ai vu des machines arriver et qu’elles allaient remplacer les travailleurs, je me suis alors dit qu’il allait y avoir un problème. » 

La candidate, qui vit à Torcy depuis 2013, dénonce les pratiques des hommes politiques et les promesses non-tenues, en particulier la manière dont le traité sur la constitution européenne a été imposé alors que « le peuple français n’en avait pas voulu ». Elle dénonce « l’immigration de masse » alors que la France « n’a pas de travail à offrir » et le fait qu’on distribue de l’argent à « ceux qui n’apportent rien au pays ». Elle préconise que l’on « ferme le robinet » en arrêtant de financer certaines associations. 

Sylvie Florquin propose un contrôle plus sévère des mineurs isolés : « Chacun d'eux coûte 40 000 euros par an et on sait que 60% de ces personnes sont en réalité majeures.  Avec 17 000 euros par an, j’ai réussi à élever mes quatre enfants. » L’ancienne gardienne d’immeuble, qui a travaillé quarante heures par semaine, doit vivre désormais avec 810 euros par mois. Elle déclare : « Il y a trop de profiteurs. On doit reprendre l’argent d’un côté pour le remettre de l’autre. » 

Pour les collèges, la candidate veut interdire les téléphones portables dans les classes. Elle explique : « C’est une vraie source de perturbation. » Elle propose également que davantage de formations en alternance soient proposées et que l’apprentissage des langues commencent plus tôt, dès le début de la primaire. 

Sylvie Florquin se lance aux élections départementales aux côtés de Konthear Biv, un habitant de Torcy pour qui il s’agit aussi de la première élection. Konthear Biv est à la retraite après avoir fait toute sa carrière à la RATP. Il a adhéré au parti en 2014 et indique : « Cela correspond à mes idées. » Il souhaite agir au conseil département en revoyant « toute la politique concernant la gestion des routes, des collèges et du social ». 

 

8 - Dammartin centre Covid du 12 juin au 26 juin 2021

 

Dernière modification le mardi, 08/06/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°38 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top