Meaux ► Frappé par la foudre, le monument américain a perdu sa tête

Meaux ► Frappé par la foudre, le monument américain a perdu sa tête

Le monument américain, à Meaux, a été frappé par la foudre hier soir, jeudi 3 juin, alors que les orages s'abattaient sur la région. 

Hier soir alors que l’orage était au plus fort, la foudre s’est abattue sur le monument américain, juste au-dessus du musée de la Grande Guerre. L'événement incroyable et imprévisible a touché le haut de la statue en brisant une partie de la tête. La statue, "la Liberté éplorée" a été inaugurée en 1932 après avoir été offerte à la France par les Américains 
 
7 - Crécy commerces du 19 au 26 juin 2021
 
Divers blocs de pierre jonchent le sol et l’ensemble de l’édifice, inscrit aux Monuments Historiques, a pu être fragilisé. 
Le maire, Jean-François Copé, déclare : "Je suis avec l’ensemble de mes amis élus, attristé de découvrir ce matin l’ampleur des dégâts. J’ai immédiatement mobilisé toutes les équipes municipales pour sécuriser le lieu et réfléchir à reconstruire le don magnifique que nous avaient fait les Américains en mémoire de la bataille de la Marne lors de la Première guerre mondiale... Vous pouvez compter sur moi pour regrouper toutes les forces vives et redonner toute sa superbe à notre statue la 'Liberté éplorée'."
 
Hormis la grande partie de la tête qui s'est décrochée sous l'impact de la foudre, d'autres blocs de pierre de la statue ont bougé, particulièrement une partie du buste qui penche maintenant vers l'avant. Un cordon de sécurité a été tendu autour de la statue composée de pierre de Lorraine.
Aujourd'hui vendredi 4 juin, les pompiers ainsi que la Ville ont sécurisé les lieux. A l'aide d'un drône qui a survolé la statue, un diagnostic des dégâts a été réalisé et aidera à déterminer les opérations de reconstruction à envisager. Celles-ci seront menées par la direction des affaires culturelles de Meaux. 
 
La statue, "La Liberté éplorée" a été inaugurée en 1932 après avoir été offerte à la France par les Américains, et financée par les souscriptions de quatre millions d'habitants d'outre-Atlantique, en hommage à l’envoi par la France de la statue de la Liberté en 1886. "La Liberté éplorée" est une partie majeure du musée de la Grande Guerre et du circuit mémoire qui y sont proposés. 
 
8 - Dammartin centre Covid du 12 juin au 26 juin 2021
 
 
 
Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°38 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top