Saint-Thibault-des-Vignes ► [Vidéo] Nettoyage des bords de Marne : l'association Ose, une fois de plus en action

Saint-Thibault-des-Vignes ► [Vidéo] Nettoyage des bords de Marne : l'association Ose, une fois de plus en action

L'association Ose, qui lutte pour la protection de l'environnement depuis 31 ans, a de nouveau nettoyé les bords de Marne, dimanche 16 mai, entre Saint-Thibault-des-Vignes et Torcy. 

 

Ils étaient une trentaine de bénévoles, de l'association Ose ou issus de plateforme comme Benenova, ou encore J'Agis pour la planète, ainsi que quelques bonnes volontés improvisées, à redonner un coup de propre aux bords de Marne. Il y avait bien sûr des amas d'ordures à déblayer sur les berges mais également de nombreux arbres morts encombrant les chemins, et qui avaient, selon toute vraisemblance, succombé aux assaults du vent.

9.7 Smitom Ocquerre du 25 sept au 9 oct 2021
 

La seconde opération de l'année, qui avait lieu dimanche (la première était en janvier), a débuté à Saint-Thibault. Les uns, sur le chemin de halage plus emprunté, débitant les arbres morts à la tronçonneuse, les autres transportant les tronçons à la brouette, d'autres encore tenant un vieux matelas à bout de bras pour le traîner jusqu'à la benne à ordures, des petites mains par-ci ramassant les divers déchets jetés par d'anonymes saccageurs. Plusieurs tonnes de déchets ont été enlevées, dimanche. 

Edouard Feinstein, président et fondateur de l'association, explique : "Nous sommes arrivés avec beaucoup de matériel, grâce à nos partenaires et sponsors. Nous avions deux tronçonneuses, des cobinaisons, des gants, des sacs poubelle, du gel hydroalcoolique, des bennes à ordures, et le bateau prêté par le SIAAP (Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne). Nous avons aussi des dons de la fondation SNCF, de la RATP, et du Département de Seine-et-Marne. Nous avons aussi une grande aide d'EpaMarne et de Marne et Gondoire. d'ailleurs la communauté d'agglomération va prendre en charge les gravats que nous avons regroupés, comme elle le fait à chaque fois."

Edouard était venu deux fois en repérage un mois auparavant : "Peu à peu, les lieux retrouvent leur état leur état d'origine mais doivent être surveillés. La crise sanitaire n'a pas enrayé l'incivilité endémique... Nous avons d'ailleurs remarqué, en passant à quinze jours d'intervalle, que les déchets augmentaient. Cependant, ce n'est rien par rapport aux bords de Seine, que nous nettoyons aussi d'ailleurs. Ici, côté Seine-et-Marne, on peut dire que ça s'est quand même arrangé, grâce au nettoyage mais aussi aux fermetures de divers accès. Maintenant notre but est de vraiment pouvoir dégager et rendre praticables les chemins. Il faudrait que les cyclistes et promeneurs puissent les emprunter. Au départ, il y a plus de vingt ans, ce sont des cyclistes qui ont prévenu l'association que les bords de Marne étaient dégradés. Les opérations se préparent des mois à l'avance, avec les demandes d'autorisation préalables et toute la logisitique qu'il faut mettre en place."

Edouard compte bien revenir avant Noël, pour une troisième action annuelle. 

Pour contacter l'association et participer aux opérations de nettoyage : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.     /     Tél. 06 13 83 94 71

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 30 oct 2021

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 18/05/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top