Elections Départementales ► Canton de Torcy : Cécile Delattre et Fabrice Manni veulent apporter leur expérience du terrain 

Elections Départementales ► Canton de Torcy : Cécile Delattre et Fabrice Manni veulent apporter leur expérience du terrain  crédit photo : Charly Ho

Cécile Delattre et Fabrice Manni viennent de déposer leur candidature aux élections départementales de juin dans le canton de Torcy,  mercredi 28 avril. 

Cécile Delattre et Fabrice Manni ont le même âge, 47 ans, vivent dans la même commune, Bussy-Saint-Georges qui fait partie du canton de Torcy, et ont formé un binôme pour les élections départementales dont le premier tour aura lieu dimanche 20 juin. S’il s’agit de leur première élection en tant que candidats, le duo peut se prévaloir d’une solide expérience en politique. En effet, Fabrice Manni a été cadre de direction dans plusieurs communes de l’est de la région parisienne puis a travaillé en tant que collaborateur de Chantal Brunel puis de Yann Dubosc, de 2014 à 2021, à Bussy-Saint-Georges.

Le candidat indique : « J’ai eu des fonctions de direction dans les finances, la communication et l’aménagement. J’ai travaillé sur les grands projets et, à Bussy, porté les idées comme l’installation du guichet unique en centre-ville. » Cécile Delattre a participé à de nombreuses campagnes électorales, dans l’ombre des candidats, mais dans l’une des missions les plus essentielles, la communication, son métier depuis 1997. 

Des candidats confrontés à la réalité du terrain

Pourtant, ce qui les anime est davantage la passion pour le territoire. Cécile Delattre, qui habite Bussy-Saint-Georges depuis 2005, y a fondé et développé une entreprise. Elle explique : « En sortant d’une activité éco-solidaire, le coworking, je me sens bien à ma place dans les actions sociales que peut porter le Département. Cet échelon territorial est pertinent pour agir en faveur des personnes en difficulté sociale, en particulier en matièred’emploi. Je veux mettre à profit mes vingt ans d’expérience de chef d’entreprise. » Pour son binôme, le canton de Torcy est « jeune, dynamique, multiculturel, à mi-chemin entre le territoire urbain et la ruralité ». Il souligne : « Nous avons un cadre de vie idéal qu’il faut préserver et mettre en valeur. » Il cite : "La base de loisirs et le pôle administratif de Torcy, la zac de Lamirault à Collégien, le pôle commercial Bay 1 et Bay 2 ou encore le caractère rural de Jossigny et de Bussy-Saint-Martin. Les cinq villes forment un ensemble cohérent pour les habitants."

Cécile Delattre et Fabrice Manni résument : « Nous sommes des gens du terrain et serons des conseillers départementaux engagés pour le territoire. » La candidate est mère de quatre enfants dont un est collègien à Bussy. Tous deux sont investis en tant que parents d’élèves. Ils se déclarent sans étiquette politique mais avec une tendance à droite pour Fabrice Manni et une fibre sociale pour Cécile Delattre. 

Social, éducation et culture

Leur programme s’articule autour de trois grands thèmes : le social, l’éducation et la culture. Ainsi, ils souhaitent davantage de protection pour les femmes victimes de violence et veulent étendre l’inclusion dans les équipements gérés par le Département. « Nous pourrions installer des jeux de plein air adaptés aux enfants handicapés », avance Cécile Delattre. Fabrice Manni ajoute : « La population aura besoin de l’aide du Département pour amortir les effets de la crise du Covid. Une vraie précarité s’installe. Beaucoup seront confrontés à des difficultés financières. » 

Les candidats préconisent également une meilleure coordination entre les collèges pour réduire les différences sociales. Ils veulent étendre la distribution d’ordinateurs portables, initiée dans les lycées par la Région, dans les collèges, dont la gestion est de la compétence du conseil départemental. Ils soutiendront la construction d’un quatrième collège dans le nouveau quartier du Sycomore à Bussy-Saint-Georges et rappellent d’ailleurs que la construction était déjà prévue dans le projet original. 

Enfin, au volet culturel, le binôme souhaite la construction d’une grande scène départementale où auraient lieu des représentations théâtrales ou des concerts. « Nous sommes un trait d’union entre le Grand-Paris et le Val d’Europe. On doit pouvoir donner l’accès à l’art et à la culture » insiste Fabrice Manni. 

En cas d’élection, le tandem assure qu’il agira dans l’intérêt de tous les habitants du canton. Pour Cécile Delattre et Fabrice Manni, « l’aventure politique ne fait que commencer ». 

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 30 oct 2021

 

Dernière modification le samedi, 01/05/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top