Dammartin-en-Goële ► Conseil municipal : Arnaud Leroy est exclu du groupe majoritaire

Dammartin-en-Goële ► Conseil municipal : Arnaud Leroy est exclu du groupe majoritaire

Arnaud Leroy, qui avait  présenté sa candidature contre celle de Vincent Clavier à l'élection de maire, à Dammartin -en-Goële, a été exclu du groupe majoritaire, mercredi 14 avril. 

Arnaud Leroy et Vincent Clavier, issus de la liste menée par Michel Dutruge aux élections municipales de juin 2020, étaient tous les deux candidats au poste de maire de Dammartin en Goële, suite à l'inéligibilité de Michel Dutruge. Arnaud Leroy avait présenté une liste d'union avec des membres de l'opposition. Vincent Clavier a été élu maire par seize voix contre treize pour Arnaud Leroy.

Au conseil municipal de mercredi 14 avril, Arnaud Leroy s'est retrouvé assis en bout de table avec les conseillers de l’opposition. Il a pris la parole en début de conseil, déclarant : « Je suis à une autre place. Il serait bon d'expliquer le pourquoi de cette situation. » Le maire, Vincent Clavier, lui a  répondu  : « Lors du dernier conseil municipal, vous avez fait un choix de positionnement. Les oppositions se sont ralliées à vous pour ce vote. Aujourd'hui, c'est un choix de l'équipe majoritaire de vous écarter de nos séances de travail. Vous siégez au sein du conseil municipal comme conseiller municipal sans étiquette, en bout de table. »

Cependant les conseillers issus de la liste majoritaire, qui s'étaient ralliés à Arnaud Leroy, étaient toujours à la même place et ont demandé pourquoi. Le maire a expliqué : « Arnaud Leroy a été le porte-drapeau de certaines personnes. Il y a une confiance qui a été rompue et aujourd'hui il siège au conseil municipal en tant que conseiller indépendant. » Arnaud Leroy a contesté : « Vos décisions et celles du groupe sont très violentes et radicales. Je suis toujours dans le groupe MD 2020. Ce n'est pas parce que j'étais candidat face à vous et que je me suis allié à l'opposition pour faire un travail en commun, en transparence, que je dénie d'où je viens. »

Arnaud Leroy s’estime diffamé 

Un autre sujet de polémique est venu dans les débats : Arnaud Leroy s'estime diffamé par Véronique Havel, première adjointe, qui a publié le soir même de l'élection sur le réseau social Facebook : «... une élection démocratique et majoritaire, malgré une coalition d'Arnaud Leroy, adjoint à la communication, avec nos trois oppositions. Malgré ces dissidents, sans honneur, sans fierté, avides de pouvoir plutôt que du bien commun... »  Il estime que Véronique Havel a transgressé la charte de bonne conduite de l'élu local et s'est rendue coupable du délit de diffamation à son encontre.

Vincent Clavier a demandé : « On est en train de faire un procès ? C'est à la justice de trancher. Pas au conseil municipal. » Arnaud Leroy a persisté : « De plus, lors du bureau municipal de la semaine dernière, vous seize, qui avez voté pour Monsieur Clavier, avez approuvé ces propos ainsi que leur publication sur un réseau social. Vous m’avez jeté à la vindicte publique. Vu que ces propos m'ont été destinés, je vous demande de dresser procès-verbal et que le procureur de la République soit saisi. » Le maire a répliqué : « Ça ne s'est pas passé au sein du conseil et pas dans le cadre des fonctions de Madame Havel. »

Arnaud Leroy a conclu son intervention : « Vous cherchez par tous les moyens à me virer, vous, Monsieur le maire et les quinze autres élus de la majorité. Je suis exclu de la majorité, vous voulez m'interdire de la mairie. Vous n'aurez pas ma démission, je suis toujours numéro 13 sur la liste de la majorité MD 2020. » 

Suite aux propos de Véronique Havel,  Arnaud Leroy a demandé à bénéficier de la protection fonctionnelle.

 

Dammartin centre Covid du 12 juin au 19 juin

 

Dernière modification le mardi, 27/04/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°38 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top