Elections départementales ► [Vidéo] Canton de Claye-Souilly : Olivier Morin et Véronique Pasquier candidats à leur succession

Elections départementales ► [Vidéo] Canton de Claye-Souilly : Olivier Morin et Véronique Pasquier candidats à leur succession

Olivier Morin et Véronique Pasquier sont candidats à leur succession aux élections départementales qui se dérouleront en juin. Ils ont présenté bilan et projets à Magjournal, mardi 13 avril. 

Le binôme LR, bien rôdé après six ans de mandat commun, compte bien recueillir à nouveau la majorité des suffrages pour "pouvoir continuer les projets déjà en cours". Olivier Morin, avocat à la retraite, vice-président du Conseil départemental chargé de la culture et du patrimoine, et son binôme, Véronique Pasquier, rédactrice dans une collectivité, se lancent à nouveau dans la course aux départementales dans le canton de Claye-Souilly. 

Ils ont été élus en 2015, et soutenus par la majorité départementale, ont élaboré divers projets. La plupart se sont concrétisés mais certains restent à finaliser, comme la construction d'un collège à Charny. 

Olivier Morin indique : "Nous faisons partie de la majorité départementale sortante qui a un excellent bilan et nous voulons qu'elle soit reconduite pour pouvoir continuer tous les projets incrits au niveau départemental et sur notre canton. Durant ce mandat, nous avons aidé financièrement différentes réalisations et nous sommes maintenant fiers d'accompagner la commune de Charny pour la construction d'un collège qui de résorber la surpopulation des les collèges du secteur. Ça nous permet de voir sur des dizaines d'années."

Pour le binôme, un mandat de six ans est un peu court, "surtout quand on considère le fait que la réalisation d'un collège prend entre six et dix ans" ponctue Olivier Morin qui ajoute : "Cependant, le projet, sans la phase construction, sera achevé en à peine quatre ans, depuis le moment où la décision a été prise, en passant par la phase du choix de l'implantation et le moment où les services technniques se sont penchés sur le dossier. C'est vraiment un record de vitesse. C'est une opération de 20 M€ avec une gare routière, des parkings pour les parents... Tout est prévu pour le confort des collégiens."

Une "grande proximité" avec les habitants 

Ce qui motive les deux candidats, c'est le service public, le service à la population. Olivier Morin précise : "Il ne faut pas oublier que le Département est le chef de file sur le social, que ce soit pour les soins à domicile, les assistantes sociales, le RSA, l'APA, pour les personnes âgées, les maisons de retraites... Beaucoup de gens pensent que c'est l'Etat, or la plus grande part de participation, c'est le Département. On aide les communes à travers leur maire mais il y a tout un pan du Département qui aide directement les habitants. Nous voulons continuer à être les porte-paroles dans notre département, au jour le jour. " 

Véronique Pasquier complète : "Nous avons une grande proximité avec les habitants, que ce soit avec les solidarités, le sport, la jeunesse, l'environnement... le Département est là pour répondre aux besoin de habitants et au plus près d'eux." 

Olivier Morin est aussi délégué du président du Département au Grand Roissy, qui couvre la zone aéroportuaire. Il ajoute : "Les élections régionales auront lieu le même jour et d'ailleurs nous soutenons Valérie Pécresse évidemment, avec son très beau bilan. Nous sommes dans la même démarche de proximité avec les habitants. Il faudra que les gens aillent voter pour régionales et pour les départementales qu'on appele aussi cantonales puisque nous sommes élus sur des cantons."

Dans ses projets, le vice-président sortant met aussi en avant la déviation Meaux-Roissy, dans les cartons depuis plus de dix ans, et qui, au démarrage, s'appelait "déviation de Claye". Avec l'extension de l'aéroport, la ville la plus grande, à proximité, était Meaux et la déviation a changé de nom. 

Olivier Morin souligne : "Cela concerne Claye-Souilly, le canton de Claye-Souilly et même le canton de Mitry-Mory avec les villes qui vont être impactée favorablement ou défavorablement. Il faudra faire en sorte que les habitants soient le moins gênés que possible par le barreau routier qui a quand même six kilomètres de long, ce n'est pas rien. On espère qu'il sera fini pour 2026 et avec une nouvelle mandature, on sera en plein dedans pour aider, conseiller les communes et les maires qui, entre autre, se soucient de l'environnement. Nous ferons attention que tout ça ait un sens pour mieux desservir les voies routières, moins gêner la commune de Claye qui est extrêment impactée par les flots de véhicules qui traversent la zone d'activité." 

Les candidats se sentent aussi impliqués dans le soutien aux associations comme dans le tissu économique du secteur. Véronique Pasquier commente : "Le Département attribue de nombreuses subventions aux associations, qu'elles soient sportive, culturelles... Il soutient aussi les acteurs locaux comme les restaurateurs, l'hôtellerie, les artisans... Il a mis en place un fonds de résilience de plus de 55 M€ qui a été voté dernièrement."

Olivier Morin reprend : "Nous avons créé un fonds d'aide et de secours à la culture, même s'il n'y a pas eu d'animations ou de représentations. Il existait déjà l'année dernière et on l'a maintenu en 2021 pour aider les acteurs culturels et les artistes. Même s'ils n'ont rien à faire, il faut bien qu'ils vivent. Les subventions aux associations ont été préservées, au même titre que, dans un autre chapitre, les cinémas, les cinémas privés, les cinémas d'art et d'essai à qui le Département a donné plus d'un million d'euros pour l'année 2020." 

Un projet culturel exceptionnel

Dans ses cartons, Olivier Morin recèle un "très beau projet" comme il dit. Celui-ci vise la reconstitution de l'atelier du plasticien Vasarely et est soutenu par la commune d'Annet-sur-Marne ainsi que par la famille du peintre à travers la fondation éponyme. L'opération est estimée à 4 M€ et bénéficiera de diverses aides dont celle du Département. Le candidat sortant expique : "C'est un  projet d'importance, d'envergure  et nous nous y intéressons sur un plan local. En tant que vice-président, j'ai été saisi du dossier pour savoir à quelle hauteur d'aide financière pourrait participer le Département. Mais plus que la hauteur, c'est le principe même. Sur le nord Seine-et-Marne, nous aurions la référence à un artiste majeur d'art contemporain des années soixante. On pourrait même imaginer une école d'art contemporain, de formation à la peinture... Ça pourrait ainsi devenir l'objet de visites touristiques et également un lieu de formation aux arts picturaux. Annet, c'est la ville de Vasarely. Il y a habité pendant des années et y est enterré. C'est à lui qu'on doit le logo de la marque de voiture Renault. Le projet va au-delà du canton, mais c'est bien que ça se passe dans notre canton." 

 

Les communes comprises dans le canton de Claye-Souilly : 

Annet-sur-MarneBarcyChambryCharmentrayCharnyClaye-SouillyCrégy-lès-MeauxCuisyForfryFresnes-sur-MarneGesvres-le-ChapitreGressyIsles-lès-VillenoyIvernyMareuil-lès-MeauxMessyMonthyonChauconin-NeufmontiersOisseryPenchardLe Plessis-aux-BoisLe Plessis-l'ÉvêquePrécy-sur-MarneSaint-MesmesSaint-SouppletsTrilbardouVarreddesVignelyVillenoyVilleroy.

 

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 30 oct 2021
 

 

 

Dernière modification le dimanche, 18/04/2021

Publié dansVie locale

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top