Crécy-la-Chapelle ► [Vidéo] Le camping attend d'être vendu ou reloué et pourrait fonctionner à nouveau pour l'été

Crécy-la-Chapelle ► [Vidéo] Le camping attend d'être vendu ou reloué et pourrait fonctionner à nouveau pour l'été

 

Le camping de Crécy-la-Chapelle, Le Soleil de Crécy, pourrait reprendre du service pour l’été. La municipalité attend un repreneur, acheteur ou locataire. Rencontre sur place avec le maire, mercredi 17 mars. 


La mairie a fait réaliser une étude qui a montré que le camping était en bon état. Les deux-cents emplacements qu’il propose, dans l’espace verdoyant en direction de Serbonne, devraient être réutilisables dans le courant de l’été, à condition de trouver un repreneur.

Garage Bos du 11 avril au 11 mai 2021

Le maire, Bernard Carouge, indique : « L’ancien locataire qui ne payait pas son loyer à la commune, propriétaire des lieux, a été condamné et expulsé. L’épisode a été très long. Nous avons fait immédiatement gardienner le camping et le faisons entretenir. La procédure d’appel à candidature a été lancée, elle va durer deux mois. Nous attendons deux offres, soit une simple location  avec le paiement d’un droit d’entrée, un loyer et le projet que le candidat souhaiterait réaliser, soit une proposition d’acquisition, avec aussi, bien entendu ce que le candidat souhaite faire des lieux...  On est très attentif à la qualité du projet. Les éléments économiques et financiers sont importants mais nous voulons aussi que ça reste un camping qui ait un apport touristique, et un impact également sur l’activité économique de la commune et plus globalement de notre territoire. Quoi qu’il en soit, il restera un camping, un hébergement de plein air. » 

Le maire espère aussi que la saison suivante, pour l’été 2022 ne sera plus impactée par les conditions sanitaires. Le camping pourrait fonctionner en l’état et ne nécessiterait pas de gros travaux. Les changements se feront selon les propositions du futur exploitant. Il pourrait ainsi le laisser en trois étoiles ou passer à une catégorie supérieure, peut-être proposer des hébergements spécifiques comme des « cabanes » en pleine nature. Les visiteurs auraient ainsi le choix entre les chalets, s’ils sont conservés, ou une tente, sur la partie herbeuse le long de la route de Serbonne, de l’autre côté du rû enjambé par une passerelle, et un autre éventuel hébergement. Bernard Carouge souligne : « Nous envisageons de réaliser une liaison piétonne, et peut-être canoë, entre le camping et le centre-ville, ce qui favorisera la synergie de toutes les activités de la commune. »

Les procédures engagées par la mairie pour récupérer les 800 000 euros dus par l’ancien locataire sont en cours.

 

 

 

Dernière modification le dimanche, 28/03/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°36 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top