Imprimer cette page

Thorigny-sur-Marne ► Plan local d’urbanisme : la Ville projette trois opérations d'aménagement

Thorigny-sur-Marne ► Plan local d’urbanisme : la Ville projette trois opérations d'aménagement

L’aménagement des bords de Marne, de la troisième tranche de la zone d'activité des Vallières et de l’ancien site d’Intermarché a été présenté au conseil municipal de Thorigny-sur-Marne, mercredi 17 mars, dans le cadre du plan local d’urbanisme (PLU). Bernard Durca, adjoint au maire chargé de l'urbanisme, a exposé pour Magjournal les trois opérations. 

La révision du plan local d'urbanisme (PLU) de Thorigny, lancée en 2013, n'était toujours pas achevée avant la dernière échéance électorale de 2020. Bernard Durca déclare : « Il est inconcevable de mener sereinement une politique d'aménagement du territoire sans pouvoir disposer d'un document d'urbanisme (PLU) approuvé, opposable aux tiers. Dans le domaine de l'aménagement urbain, il n'y a pas de place pour l’improvisation. » 

Les bords de Marne

La première opération d'aménagement programmé ( OAP ) se situe en bord de Marne, entre la rivière et la voie ferrée, sur une friche industrielle de plus de trois hectares. L'aménagement a une vocation résidentielle qui pourrait concerner, en partie, des jeunes travailleurs et des étudiants, ainsi que les personnes âgées pour lesquelles la commune ne dispose d'aucune structure. Le projet prévoit également une activité économique tertiaire et une halte fluviale, ainsi que la préservation de l'espace ludique et de détente sur la grande prairie.

Le PPRI (Plan de prévention des risques d’Inondation) indique que le terrain n’est pas inondable. "Il est à relier à la réflexion qui est en cours au niveau de Marne et Gondoire concernant la circulation et les mobilités autour du pôle gare et l'aménagement du pont en X, ce qui permettra de créer sereinement le programme, en évitant de l'enclaver", souligne l'adjoint à l'urbanisme.

Troisième tranche
de ZAE des Vallières

La seconde opération la troisième tranche de la zone d'activités économiques des Vallières. Pour Bernard Durca, "le ratio emplois-logements à Thorigny est catastrophique puisqu'il s'établit à 0,26 et transforme Thorigny en une ville-dortoir". Les dix hectares de la zone trois seront entièrement voués à l'activité économique "qui sera créatrice d'emplois". 

Ancien site d’Intermarché

La troisième OAP concerne l’ancien site d’Intermarché sur la route de Claye. Le déménagement d’Intermarché dans la zone deux des Vallières a libéré une surface de deux hectares, dont l’aménagement aura une vocation "purement résidentielle, collective et individuelle". L'espace boisé existant sera pris en compte dans le projet.

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 19 nov 2021

 

Dernière modification le vendredi, 26/03/2021

Publié dansVie locale