Couilly-Pont-aux-Dames ► [Vidéo] Tests Covid au groupe scolaire : des parents protestent contre la séparation des enfants testés et non testés

Couilly-Pont-aux-Dames ► [Vidéo] Tests Covid au groupe scolaire : des parents protestent contre la séparation des enfants testés et non testés

Des cas de Covid-19 ont été découvertsà l’école maternelle du groupe scolaire Fabre-d’Églantine à Couilly-Pont-aux-Dames. La mairie a demandé aux parents de faire tester leurs enfants et a mis en place des groupes séparés entre enfants testés et non testés. La décision a choqué des parents d’élèves qui se sont réunis devant la mairie, samedi 13 février, pour manifester leur mécontentement. 

L'école a été fermée une semaine et la mairie qui gère la cantine et les activités périscolaires a demandé aux parents de faire tester leurs enfants. Le bus de la Région Île-de-France est donc venu à Couilly-Pont-aux-Dames pour pratiquer les tests PCR.

Des groupes séparés ont été mis en place pour les enfants testés et non testés. Des parents d'élèves ont estimé qu'il y avait discrimination. Lisa, mère de deux élèves de CE1, déclare : « Le maire a outrepassé ses droits en nous demandant, sous forme de chantage périscolaire, de prouver que notre enfant était négatif s'il voulait participer aux activités habituelles du centre. »

De son côté, Marie, mère de deux enfants en élémentaire, confirme : « Il nous a été demandé clairement par mail de présenter la preuve d’un test covid négatif des enfants s’ils souhaitaient participer aux activités, sinon ils seraient orientés vers un cadre de simple garderie.»  Arnaud, père d'un écolier, explique : « Pour la cantine, le résultat des tests devait être remis par l'enfant à un animateur sur place et il aurait été séparé des enfants non testés. Par choix, ne comprenant pas cette façon de faire, nous avons décidé de ne pas remettre le résultat du test. Mais, lundi midi, il a été demandé aux enfants testés de lever la main et, de fait, mon choix de ne pas mettre mon enfant avec les enfants testés n'a pas été respecté. »

Une erreur de communication 

Jean-Louis Vaudescal, maire de Couilly-Pont-aux-Dames, explique qu'un cluster a été découvert à l'école maternelle, qui a dû être fermée pendant une semaine. Pour les activités périscolaires où les enfants de maternelle et de primaire sont ensemble, il s'agissait de ne pas mélanger les enfants testés négatifs avec ceux non testés. Après le rendez-vous avec les parents d’élèves, le maire a déclaré : « On s’est clairement et positivement expliqué avec les parents d'élèves que j'ai reçus cet après-midi. Il y a eu une phrase maladroite dans un mail qui pouvait laisser penser que les enfants non testés seraient traités différemment des autres. Il n'y a pas de discrimination entre les deux groupes, les activités proposées étant les mêmes.»

La mairie a adapté ses services et augmenté le personnel de trois agents supplémentaires pour créer des groupes moins importants et ajouter un service à la cantine pour que les enfants de la maternelle et du primaire soient dans des espaces différents. Le maire constate : « Je trouve dommage qu'il n'y ait pas eu plus de parents à faire tester leurs enfants alors que j'ai eu du mal à faire venir le bus de la Région. »

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 19 nov 2021

 

 

Dernière modification le mardi, 02/03/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top