Longperrier ► [Vidéo] Vidéo-surveillance : la municipalité renouvelle son parc de caméras

Longperrier ► [Vidéo] Vidéo-surveillance : la municipalité renouvelle son parc de caméras

 

La municipalité de Longperrier renouvelle son parc de caméras, les anciennes étant obsolètes. Rencontre avec le maire et son premier adjoint, vendredi 8 janvier.

Les quinze caméras de vidéo-surveillance sont en train d'être remplacées par du matériel neuf. Les anciennes, âgées d'une dizaine d'années, étaient devenues obsolètes. Les endroits où elles sont installées resteront les mêmes. 

Garage Bos du 5 fev au 2 mars

Le maire, Michel Mouton, indique : "Il y en a en entrée et sortie de ville, à des endroits stratégiques, sur la D 401, devant le lycée, au cimetière, dans les rues adjacentes, dans la cour de la mairie. J'ai été un des premiers avec Moussy-le-Neuf à avoir des caméras. Ça fonctionne bien. C'est à dire que quand les gendarmes recherchent une voiture, ils peuvent visionner et voir les plaques d'immatriculation. Pour les enquêtes, c'est intéressant, comme pour retrouver, par exemple, les conducteurs auteurs de délits de fuite, comme dans l'accident du cycliste renversé et tué à Marchémoret."

Le coût de l'opération est de 187 000 euros avec un financement de la Région et de la communauté d'agglomération Roissy Pays de France, dans le cadre des fonds de concours. L'adjoint au maire, Patrick Snakowski , ajoute : "Il y a aussi divers apports comme celui des amendes de police redistribuées par le département. Cette année, nous avons reçu 21 000 euros. C'est selon les projets que l'on présente et qui concernent la sécurité." Sur le total pour les caméras, il restera 20% à la charge de la commune. 

Le maire et son adjoint espèrent aussi que les caméras renouvelées dissuaderont les personnes peu scrupuleuses de venir déposer des ordures dans les chemins environnants. "On voit très bien les plaques et même celles de véhicules qui se croisent sur une même route" souligne Patrick Snakowski. 

Le maire déclare : "Les caméras rassurent les habitants et limitent aussi les délits. Ça repousse les malfaiteurs ailleurs, on en a bien conscience, mais c'est à chacun de s'équiper. Nous avons la police intercommunale, la gendarmerie et la vidéo. Tout ça c'est complémentaire, ça permet d'être plus rapide et de mieux résoudre les problèmes."

Le local de visionnage des caméras est installé dans la mairie. Les enregistrements sont conservés trois semaines avant d'être effacés. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 19/01/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°34 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top