Roissy-en-Brie ► [Vidéo] Christophe Lutèce, intermittent du spectacle, survit face à la crise sanitaire

Roissy-en-Brie ► [Vidéo] Christophe Lutèce, intermittent du spectacle, survit face à la crise sanitaire

La crise sanitaire a fortement impacté l’activité de Christophe Lutèce, auteur-compositeur-interprète, habitant Roissy-en-Brie. L’intermittent du spectacle s’est confié à Magjournal, lundi 11 janvier. 

 

Christophe Lutèce, ne « survit » que grâce aux économies qu’il a mises de côté, mais sa situation financière s’aggrave. Depuis la pandémie et les restrictions imposées, l’artiste roisséen n’a fait qu’une vingtaine de « cachets », alors que le régime des intermittents du spectacle nécessite d’en faire quarante-trois pour pouvoir toucher des allocations. Un cachet correspondant à une prestation artistique devant un public. L'auteur de chansons, en particulier pour enfants, explique : « Chaque mois, je vis avec environ mille euros de moins. Je peux encore puiser sur mes économies mais je commence à envisager de devoir aller aux Restos du cœur. » 

Garage Bos du 1er mai au 31 mai 2021

Pourtant, la Sacem, la société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, et Pôle emploi ont prolongé le délai de cotisation. Ainsi, il faudra faire les quarante-trois cachets avant le 31 août 2021. Pour Christophe, le délai est encore très court. Il espère un nouveau prolongement : « C’est pratiquement impossible ! On n’a pas de travail. »

L’artiste souhaite avant tout remonter sur scène, mais pour le moment, il n’a qu’une seule prestation en janvier, pour un anniversaire. Comme beaucoup de professionnels qui subissent le confinement, l’artiste ne comprend pas que l’on puisse aller dans un grand magasin et que l’on interdise les salles de spectacle. Pour compenser sa « frustration » de ne pas pouvoir être sur scène, Christophe Lutèce s’est produit en « live stream » sur Facebook : « C’était un vrai exutoire. » Il a réalisé plus de vingt-cinq shows en direct. 

Pourtant, l’artiste n’a pas été rémunéré par la Sacem comme il l’espérait. Il explique : « Pour commencer à toucher de l’argent, il faut dépasser les mille vues. Ce qui est difficile pour des artistes moins connus comme nous. » Avec d’autres chanteurs, Christophe a écrit à l’organisme pour réduire le nombre de vues à cinq cents. Ils ont reçu une réponse négative. Christophe a l’impression de ne pas avoir été rémunéré pour son travail. 

Christophe Lutèce a réalisé, en duo avec Charles Dubrez, un album de chanson pour enfants intitulé Le Tour du Monde en 80 notes. 

 

Dernière modification le vendredi, 15/01/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top