Mitry-Mory ► Vœux de la municipalité : le maire veut davantage de moyens pour les collectivités 

Mitry-Mory ► Vœux de la municipalité : le maire veut davantage de moyens pour les collectivités 

Le maire de Mitry-Mory, Charlotte Blandiot-Faride, a souhaité que l’Etat donne plus de moyens aux collectivités, lors des vœux diffusés en live sur Facebook, jeudi 7 janvier. 

 

Le maire souhaite plus de moyens pour les collectivités afin de "mettre en œuvre des politiques de proximité qui émancipent, protègent et épanouissent". Pour Charlotte Blandiot-Faride, le gouvernement a manqué de moyens et d’anticipation lorsqu’il fallait des masques, des blouses, des tests et a raté l’organisation de la délivrance des vaccins. Elle déclare : « Ce n’est pas digne d’un pays comme le nôtre et il serait enfin temps de revenir à un peu plus d’humilité et de revoir fondamentalement les priorités.Cela passe nécessairement à mes yeux par des moyens financiers, logistiques et surtout humains à donner aux services publics. Cela passe par la réouverture des antennes hospitalières, des lits d’hôpitaux, la formation des soignants. Il faut aussi mieux assurer l’avenir de nos enfants. Cela passe par l’ouverture de classes, la formation, le recrutement d’enseignants et d’acteurs parascolaires. »

8.7 - Garage Bos du 11 au 25 sept 2021

Charlotte Blandiot-Faride a commencé son discours des vœux à la population en rendant hommage aux personnes qui se sont investies tout au long de la pandémie pour assurer la protection et la continuité de la vie comme le corps médical mais aussi les enseignants, les agents d’entretien, les éboueurs, les commerçants, les aides à domicile, les ambulanciers, les travailleurs sociaux... Elle indique : « Ce sont eux qui assureront le jour d’après. Ce sont les services publics qui ont montré leur utilité et géré la crise au quotidien. »

Le maire a appelé à une refonte du système pour réindustrialiser le pays, offrir des perspectives aux entrepreneurs et aux salariés. Elle a ainsi cité Mitrychem, l'entreprise de production de médicaments et laboratoire de recherche basé dans la zone industrielle de la ville, qui, après avoir touché le CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi), a délocalisé sa production dans un paradis fiscal. Elle déplore : « Mitrychem aurait pu être un formidable outil de recherche et de production. C’est symptomatique d’un système qui s’attache à préserver ses intérêts plutôt qu’à penser collectif. »

Elle a également réaffirmé son soutien aux restaurateurs, bars et entreprises de tourisme qui ont été mis à l’arrêt sans perspective d’avenir ou de reprise, tout comme le monde de la culture.

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 30 oct 2021

 

 

Dernière modification le mardi, 12/01/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top