Thieux ► L’usine de méthanisation alimentera en gaz deux mille deux cents logements

Thieux ► L’usine de méthanisation alimentera en gaz deux mille deux cents logements

L’usine de méthanisation mise en service à Thieux, il y a un mois, peut produire 13 GWh/an, soit la consommation annuelle de deux mille deux cents logements neufs. Le site est alimenté avec des végétaux issus de trois exploitations locales, dont celle d’Hubert Riché, agriculteur à Compans. L’expoitant est l’un des trois associés du projet. Il a expliqué sa démarche, vendredi 8 janvier. 

Depuis le début du mois de décembre, le site Energie verte Roissy, situé au bord de la route nationale 2, produit cent quarante mètres cubes de biogaz par heure, soit 13 GWh/an. L’usinepeut ainsi alimenter en gaz vert, toute l’année, deux mille deux cents logements neufs ou cinquante bus alimentés en BioGNV. Le projet a été porté par Hubert Riché et deux autres confrères :  Fabrice Plasmans, qui possède une exploitation à Villeneuve-sous-Dammartin, et Laurent Gautier, agriculteur à Vémars (Oise). Un partenariat a été scellé avec GRDF, le distributeur de gaz. Les trois exploitations réunissent au total neuf cents hectares de terres agricoles. 

L’objectif des associés est de devenir producteurs de gaz vert et de péréniser les sources de revenus de leurs exploitations agricoles, très dépendantes des aléas climatiques, tout en contribuant à une économie circulaire locale respectueuse de l’environnement et à l’autonomie énergétique de la Seine-et-Marne. Hubert Riché explique : « La gestion des terres agricoles est devenue très compliquée car nous n’avons plus le droit de laisser des terres nues. » L’idée leur est donc venue de produire du biogaz avec les végétaux qui recouvrent les exploitations. Le maïs, les pulpes de betterave et un mélange de tournesol, de moha et de nigelle sont les principales matières premières.  A l’issue du processus de méthanisation, les produits seront transformés en gaz renouvelable mais aussi en engrais naturel assurant un « retour à la terre ».

Sept ans après avoir accueilli le premier site d’injection de biométhane de France, le département de Seine-et-Marne confirme sa position de leader dans la production de gaz vert. Le site de Thieux est le deuxième site français de méthanisation mis en service. Selon GRDF, treize sites injectent actuellement du gaz vert dans les réseaux gaziers en Seine-et-Marne, "soit l’équivalent des consommations énergétiques de trente-six mille logements neufs chauffés à l’année au gaz ou de huit cent trente bus roulant au BioGNV". En signant la charte CapMétha77, le Département souhaite couvrir 75% des besoins énergétiques résidentiels en biométhane d’ici 2030 et favoriser une mobilité décarbonée avec le bioGNV produit à partir du gaz vert.

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 30 oct 2021

 

Dernière modification le mardi, 12/01/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top