Villeparisis ► La FCPE a distribué des masques inclusifs aux écoles

Villeparisis ► La FCPE a distribué des masques inclusifs aux écoles

Les parents d’élèves FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves) des écoles maternelles et élémentaires de Villeparisis se sont associés pour offrir des masques inclusifs aux enseignants, lundi 14 décembre. Il s’agit d’un outil pédagogique homologué qui permettra aux enfants de voir le visage de leur professeur pour l’apprentissage du français.

La crise sanitaire fait aussi des dégâts dans la scolarité des enfants. Le port du masque obligatoire pour les professeurs a rendu l’enseignement des langues difficile, sans parler des tout petits qui doivent passer des journées d’école sans voir les expressions et le sourire des adultes qui les encadrent. Les cellules FCPE des écoles de Villeparisis ont souhaité réagir collectivement face à la situation. Elles ont acheté à Signes et Paroles - association meldoise qui aide les personnes malentendantes et développe la pratique de la langue des signes - des masques inclusifs, c’est-à-dire des masques transparents qui laissent voir le bas du visage, afin de les distribuer aux professeurs des écoles. Les masques fabriqués en France étant plus chers que les masques ordinaires, la FCPE a ciblé les classes de grande section de maternelle, de CP et de CE1, où l’apprentissage du français est primordial.

Nabila, présidente FCPE de l’école maternelle du Mail de l’Ourcq, chargée de distribuer les masques lundi matin, explique : « Ce sera une belle surprise pour les quatre professeurs de notre petite école. Les deux mois de confinement du printemps ont déjà provoqué des inégalités de niveau entre les élèves, et le port du masque depuis la rentrée aggrave la situation ». A l’école primaire Barbara, le président FCPE, Farid L. , dont les enfants sont en CE1 et CM2, apportera les masques inclusifs : « Nous pourrons donner huit masques pour les quinze classes de l’établissement. Il ne s’agit pas de se substituer à l’Education nationale mais d’alerter sur cette problématique. Les professeurs ont du mal à faire passer la phonétique et les émotions à travers les masques habituels. »

Les masques inclusifs ont été rapidement utilisés par les classes ULIS (unités localisées pour l'inclusion scolaire) et les classes pour élèves malentendants. La FCPE attend le retour des enseignants pour  demander à la mairie la généralisation de la démarche aux ATSEM et aux animateurs. Les masques pourraient aussi être distribués aux professeurs de langues étrangères dans les collèges de Villeparisis.

 

Département du 18 janv au 16 fev 2021

 

Dernière modification le mardi, 05/01/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°33 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top