×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Compans ► [Vidéo] La commune conteste le tracé de la Scandibérique proposé par le Département 

Compans ► [Vidéo] La commune conteste le tracé de la Scandibérique proposé par le Département 

Le conseil municipal de Compans a émis, jeudi 10 décembre, un avis défavorable au tracé de la Scandibérique proposé par le Département.

 

La commune de Compans ne veut pas du tracé de la Scandibérique, la voie de liaison douce reliant Trondheim, en Norvège, et Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne. Le tracé est proposé pour la Seine-et-Marne par le Conseil départemental. La dernière phase du projet, entre Othis et Villeparisis, prévoit le passage par Compans. Le maire, Joël Marion, déclare : « L’itinéraire, tel qu’il est présenté, sera pleinement impacté par le projet de liaison routière Meaux-Roissy, dont le tracé tend à créer une rupture nette de la Scandibérique au niveau du chemin des Cerisiers. » 

8.7 - Garage Bos du 11 au 25 sept 2021

La Scandibérique traversera Compans en venant du nord par Thieux, empruntera la route d’Acy-en-Multien à Paris, puis la rue de l’Eglise, la rue Saint-Lambert, la rue de l’Abreuvoir, la rue de la Fontaine et rejoindra Gressy par le chemin des Vaches, le chemin des Marais et le chemin des Cerisiers. 

Selon la municipalité, le Département n’aurait pas prévu "le maintien d’une continuité douce sécurisée » au passage de la future route menant à l’aéroport depuis Meaux. Joël Marion précise : « Les piétons et les cyclistes, usagers de la Scandibérique, devront emprunter la même voie que les véhicules motorisés alors que le trafic dans le secteur devrait être amplifié, en particulier sur la route pour rejoindre Claye-Souilly. » En effet, la commune va accueillir prochainement quatre cents nouveaux habitants dans la ZAC des Deux Moulins.

La mairie veut associer les communes voisines : « Il est très important que les élus locaux aient une bonne lecture des travaux qui vont être entrepris par le Département, ce qui n’est pas le cas actuellement. » Joël Marion souhaite également porter avec ses homologues, en particulier Jean-Claude Genies, maire deGressy, un autre projet préservant les deux espaces naturelles. Un réunion est prévue jeudi 7 janvier. 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 15/12/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top