Val d’Europe agglomération ► [Vidéo] Les recettes fiscales vont baisser de 25 millions d’euros 

Val d’Europe agglomération ► [Vidéo] Les recettes fiscales vont baisser de 25 millions d’euros 

 

 

La crise sanitaire a engendré une baisse des recettes fiscales de Val d’Europe agglomération, estimée à 25 millions d’euros. Philippe Descrouet, le président de l'intercommunalité, a annoncé le chiffre, mercredi 18 novembre. 

Les recettes fiscales baisseront fortement sur la période 2020-2021 et la communauté d’agglomération a très peu de marge de manœuvre pour compenser la diminution. Son président, Philippe Descrouet, déclare : « Ce sont des recettes perdues, suite à l’arrêt de l’activité du secteur touristique, qui représente 75% de nos entrées fiscales avec principalement la taxe de séjour, et la contribution foncière des entreprises (CFE). » La perte « sèche » a été faiblement compensée par le report des dépenses et la seule solution serait d’augmenter les impôts. « Ce n’est pas le moment de le faire », assure le président de l’agglomération. Le déficit sera amorti dans le temps. 

Philippe Descrouet espère que l'arrivée annoncée d'un vaccin pour l’année prochaine permettra de faire revenir les touristes dès le mois d’avril 2021. Il indique : « Disney enregistre un gros taux de réservation. » Il faut noter que l’entreprise représente 40 % des emplois du Val d’Europe, avec soixante mille emplois directs et indirects. Le président veut croire à un "sursaut" et un regain de consommation après la crise du Covid : « Les gens ont envie de revivre fortement. » En revanche, il est moins optimiste pour les autres secteurs d’activité : « On risque de dépasser le million et demi de chômeurs supplémentaires  en France dans les prochains mois. Ce sera du pouvoir d’achat en moins et la croissance sera faible. » 

L’agglomération a aidé « au mieux » les secteurs impactés, en exonérant, en particulier, les restaurants des droits de places ou en mettant en service le click and collect (voir notre article). Philippe Descrouet promet que les dossiers d’aides seront étudiés au cas par cas et selon le type de commerce. Il annonce également une possible exonération de la CFE. 

 

 

Dernière modification le mardi, 24/11/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°34 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top