Meaux ► Le populaire footballeur meldois Eric Danty n'est plus

Meaux ► Le populaire footballeur meldois Eric Danty n'est plus

Eric Danty, figure du sport meldois, vient de s'éteindre, aujourd'hui, vendredi 9 octobre. Il avait 71 ans.

 
Eric Danty, l'un des personnages clés du football de Meaux mais aussi de Lagny, Villenoy, l'Adom de Meaux... vient de disparaître. Ancien joueur professionnel à Reims, Sedan, il avait posé ses valises au stade Corazza de Meaux avec cette fameuse équipe qui allait faire battre le cœur des amoureux du ballon. Eric, par son sourire, mais aussi son attachement sans faille à son club, à sa ville, était l'un des chouchous de la grande époque.
 
Garage Bos
 
Il a été le créateur de l'Academy de foot de Meaux en devenant président dans la période fort délicate d'un club qui a connu la tourmente. Eric ne s'est pas défilé et a assumé pour le bien collectif. Il est retourné ensuite à l'Adom tout en continuant d'animer l'association "Du Bleu sur le cœur" l'association des anciens joueurs. Particulièrement engagé pour les autres, Eric s'occupait aussi du Téléthon avec son ami Philippe Delozanne et le Centre du Brasset de Meaux. c'était une belle âme.
Un cancer foudroyant a eu raison du sportif. 

Le monde du sport est triste de la disparition de la figure du stade Corazza qui aura porté haut les couleurs de sa ville sur les terrains de la région et bien au-delà. Humainement, l'homme jovial va laisser dans le cœur de chacun de jolis souvenirs liés au ballon rond et au sport en général.  

Le maire de Meaux, Jean-François Copé, lui rend hommage : "Nous n’entendrons plus sa voix si chaleureuse, ni son sourire bienveillant ni son accent inimitable. Eric DANTY nous a quitté ce matin après plusieurs semaines de combat face à la maladie. Il était un homme droit, ouvert et surtout profondément humain, qui aura marqué notre ville et ses habitants. Eric a toujours clamé son amour pour Meaux, sa ville d’adoption, où il a apporté avec lui sa passion du ballon rond et porté fièrement les couleurs, pour la plus grande joie des supporters meldois.... Après avoir fait le bonheur des Sedanais et Rémois, c’est bien dans notre ville qu’il a trouvé sa place, sur les pelouses de notre Stade Corazza. Après avoir un été un joueur prodigue du CS Meaux, il a poursuivi son engagement pour ce club, qu’il aimait tant, en prenant des responsabilités importantes au sein des instances locales du football. Je garde en mémoire ses qualités de meneur d’hommes, qualités qui ont d’ailleurs été décisives dans la formidable épopée du club lors de la Coupe de France 2013. Eric avait chevillé au corps la volonté de transmettre sa passion, il a ainsi formé plusieurs générations de joueurs Meldois de talents. C’est cette vocation qui l’aura également poussé à entraîner, conseiller et encourager de jeunes sportifs en situation de handicap du centre le Brasset, car, plus que tout, il savait que le sport était un outil de partage et d’intégration. Son association « bleu sur le cœur » incarnait ses valeurs... Comme moi, Eric a toujours gardé en lui un attachement viscéral aux territoires ultramarins. Il a d’ailleurs mis toute sa notoriété au service des Meldois originaires d’Outre-Mer, portant leur voix à travers l’Adom. 
Je me souviendrai de lui comme un compagnon de route solide et fondamentalement attaché à notre vivre-ensemble. Pour Meaux, j’ai pu compter sur lui à mes côtés, accueillant, passionné et fidèle à ses valeurs. Au bord des terrains, auprès de nous, sa présence nous manquera. Mes pensées les plus tendres vont aujourd’hui évidemment à sa famille et à ses nombreux amis."

Avec la participation de Jean-Pierre Grosjean. 

 

CCI novembre - décembre

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le samedi, 10/10/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°32 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top