Ferrières-en-Brie ► [Vidéo] Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, a présenté le plan de soutien aux entreprises

Ferrières-en-Brie ► [Vidéo] Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, a présenté le plan de soutien aux entreprises

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, a présenté, mercredi 30 septembre, le plan de soutien aux entreprises françaises exportatrices, lors d’une visite de l’entreprise Klubb installée à Ferrières-en-Brie.

 

Bruno Le Maire accompagné de Frank Riester, ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l'attractivité, et d’Alain Griset, ministre délégué chargé des petites et moyennes entreprises, a visité l’entreprise Klubb, leader en France et en Europe sur le marché des nacelles élévatrices sur porteur. Le siège est basé à Ferrières-en-Brie où l'entreprise dispose d’une usine écoresponsable de 20 000 m².

Elle emploie quatre cent cinquante collaborateurs, avec ses filiales, et est implantée dans cinq pays : Espagne, Portugal, Algérie, Maroc et Tunisie. Klubb France réalise un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros. Malgré la crise du Covid-19, la production ne s'est pas arrêtée grâce à l’export.

Bruno Le Maire déclare : « Oui, le virus circule, non, on ne baisse pas les bras ». Il a interpellé les chefs d’entreprise : « Il faut exporter. Ne vous faites aucune illusion, tous les marchés que vous laissez ce sont nos concurrents qui vont les prendre. Ici, l'entreprise Klubb montre que, avec du savoir-faire, avec de l'innovation, avec de la technologie, on peut conquérir des parts de marché y compris dans des marchés difficiles comme la Chine puisque j'ai cru comprendre que vous avez réussi à vous y implanter. »

Le ministre a ensuite présenté le plan de relance des exportations françaises dans la lignée de la stratégie du gouvernement pour le commerce extérieur, lancée à Roubaix en 2018. Ce plan repose sur trois éléments : la simplification du dispositif d'accompagnement avec la mise en place d'un guichet unique de soutien à l'export, la Team France Export, un véritable partenariat entre l'État et les régions afin de mieux s'adapter aux réalités des territoires avec deux cent cinquante conseillers de la Team France Export en région, et enfin la mobilisation des opérateurs et de l'ensemble du réseau diplomatique français pour donner aux entreprises les moyens de leur succès à l'international.

Franck Riester a ajouté de son côté : « Le plan de relance export ne peut fonctionner que parce que nous travaillons en équipe. Depuis 2018, nous avons fait en sorte que cet esprit d'entreprise se concrétise à travers la Team France Export. Elle travaille principalement dans cinq directions : l'information, le renforcement des outils d'accompagnement des entreprises à l'export, comme le chèque-export spécifique pour aborder les actions internationales, le financement des études et des actions, la jeunesse, avec l'objectif de 3000 jeunes en volontariat international en entreprise, et enfin mieux faire connaître le savoir-faire français. »

Bruno Le Maire a insisté sur le fait que, contrairement à ce qu'on entend parfois, l’aide de l'État ne va pas qu'aux grosses entreprises : sur les 120 milliards d'euros débloqués au titre du prêt garanti par l'État, 90 % ont été accordés aux PME et TPE qui n'ont essuyé que 2,4 % de refus.

Le ministre a insisté : « C'est une vraie stratégie qui est en place, ce ne sont pas que des mesures conjoncturelles. L'objectif est de transformer l'exportation française, qu'elle ne repose pas uniquement sur deux ou trois secteurs stratégiques mais sur toutes les PME. Il faut que les PME aient le courage de se projeter sur le marché extérieur et pour cela il faut les soutenir financièrement. ». Il a présenté à Magjournal le tout récent fonds d’investissement ouvert aux particuliers, destiné à financer la relance des entreprises.

Micronor, une des entreprises représentées, a montré que le pari peut être réussi. Cette entreprise familiale existe depuis 50 ans ; elle dispose d’un établissement à Montreuil spécialisé dans la dépose de microns d’or sur des bijoux de créateurs de bijoux de luxe. Elle a créé récemment un établissement à Emerainville, spécialisé en traitement de surface et dorure de connecteurs électroniques et fournit les industries de la défense, du nucléaire et du spatial. Xuan Dang, responsable de l'export, précise que l'entreprise recherche depuis deux ans un développement international et qu'elle a beaucoup sollicité la Team France Export. Le travail à l'export a débuté en rencontrant des représentants de pays étrangers au salon de l'espace et de l'aéronautique du Bourget. Elle déclare : « En deux ans, notre chiffre d'affaires export est passé de 10 à 22 % du chiffre d'affaires industrie, malgré le ralentissement international. La Team France Export nous a beaucoup aidés car on était un peu dans le brouillard et ses propositions ont beaucoup contribué à nous faire avancer malgré le contexte. »

Mireille Munch, maire de Ferrières-en-Brie, a attiré l'attention sur les entreprises locales qui toutes souffrent : Jeff de Bruges, Hubert le traiteur, l'école de gastronomie, installée dans le château. Elle a conclu en déclarant à l’attention des ministres : « Je voulais vous remercier d'avoir choisi Ferrières et de prendre toutes ces mesures. »

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 19 nov 2021

 

Dernière modification le mercredi, 07/10/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top