Meaux ► Conseil municipal : la restauration du centre ancien de Meaux se poursuit

Meaux ► Conseil municipal : la restauration du centre ancien de Meaux se poursuit

 

La Ville souhaite continuer la restauration immobilière du centre ancien de Meaux. Le conseil municipal a approuvé une nouvelle liste d'immeubles concernés et une aide au ravalement des façades, mercredi 23 septembre.

La Ville a lancé en 2011 une opération de restauration immobilière du centre ancien de Meaux. Ce dispositif vise la restauration et la remise en état d'immeubles ou d'ensembles d'immeubles afin que ces derniers répondent aux critères d'habitabilité et permet de mobiliser les leviers financiers, coercitifs et fiscaux prévus par le programme national de requalification des quartiers anciens dégradés.

La première mesure à prendre est une déclaration d'utilité publique (DUP) dont cinq listes d'immeubles ont déjà fait l'objet. Le conseil a approuvé la déclaration d'utilité publique pour une sixième liste comprenant vingt-et-un nouveaux immeubles. A terme, ce sont plus de trois cents logements rénovés qui seront remis sur le marché dans le centre ancien de Meaux.

Dans le même but de préservation et de rénovation du centre ancien, le conseil municipal a créé en 2020 une commission d'aide au ravalement. Cette aide n'est pas soumise à conditions de ressources et ne concerne que les travaux de ravalement dont les façades sont visibles depuis l'espace public. Le conseil municipal a approuvé le versement d'une aide au ravalement pour deux immeubles.

Plan vélo 

La ville poursuit la réalisation de son plan vélo. L'aménagement cyclable de l'avenue Roosevelt nécessite au préalable d'enfouir le réseau basse tension, éclairage public et communications électroniques, dont les mats entravent la voirie. La maîtrise d'ouvrage des travaux a été transférée au syndicat départemental des énergies de Seine-et-Marne. 

Toujours dans le cadre du plan vélo Meaux 2020, la Ville a décidé la création d'une voie verte entre l’avenue Dunant et l'avenue de la Concorde. Les travaux sont estimés à 557 482 euros. Le conseil sollicite auprès de l’agence de financement des infrastructures de transport de France une subvention de 278 741 euros si le projet est lauréat. 

Un logement pour le gardien du château de Monthyon

Jean-Claude Brialy a fait donation à la ville de Meaux de sa demeure, le château de Monthyon. Le compagnon de Jean-Claude Brialy a dû quitter les lieux pour des raisons de santé et il est  nécessaire de mettre en place un gardiennage. Le gardien bénéficiera d'un logement de fonction sur le domaine du château.

 

 

Dernière modification le lundi, 28/09/2020

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top